L’eSport au service du caritatif

Quand les streamers se mettent au caritatif, les dons atteignent des records. Zoom sur ces grands mouvements de solidarité dans le monde de l’eSport.

L’eSport au service du caritatif

Speedons, Confinés solidaires, Gamers without borders, Play for Good ou encore Z Event, les acteurs de l’eSport se réunissent régulièrement pour récolter des dons pour les associations humanitaires. Qu’il s’agisse d’évènements diffusés en ligne sur la plateforme Twitch ou de tournois caritatifs, les joueurs ont démontré que la grande famille du jeu vidéo savait se montrer très généreuse. À tel point que les associations se les arrachent.

Les tournois caritatifs

On peut diviser les évènements caritatifs en deux grandes catégories. Les tournois et les marathons diffusés sur les plateformes de streaming.

Le principe des tournois est relativement simple : des joueurs, joueuses d'eSport (professionnels ou amateurs) se réunissent lors d’un grand tournoi. Les inscriptions peuvent être payantes tout comme les places pour assister à l’évènement. Généralement, les fonds récupérés sont reversés aux associations partenaires de l'événement.
Malheureusement, la crise sanitaire est passée par là et a forcément réduit le nombre d'événements du genre. Loin de se laisser abattre, les professionnels de l’eSport se sont adaptés et ont opté pour un nouveau format qui s’est finalement révélé encore plus intéressant pour la récolte de dons : le marathon caritatif.

C’est désormais la forme la plus répandue d’événement caritatif dans l’eSport. Le marathon caritatif consiste, comme son nom l’indique, à enchaîner les heures de jeu. Il existe deux formes de marathons : les tournois et les mobilisations. Dans les deux cas, les événements sont retranscrits sur une plateforme de streaming de jeu vidéo, le plus souvent Twitch puisque cette plateforme facilite la récolte de dons.

Les tournois reprennent donc le même concept qu’un tournoi “classique”. Des joueurs professionnels ou non se réunissent et s’affrontent sur leur jeu de prédilection. Le vainqueur remporte une somme d’argent (cash prize). Tout au long du tournoi, les spectateurs peuvent faire des dons via la plateforme.
Le 13 avril 2020, en pleine crise Covid, l’association LDV eSport de l’école de jeu vidéo IIM Paris a organisé un tournoi marathon de 14 jours afin de récolter des fonds pour les Hôpitaux de Paris, Hôpitaux de France et l’association Les petits frères des pauvres. 600 joueurs se sont affrontés sur 7 jeux pendant 14 jours avec un total de gains de 3000 euros. Ils ont récolté 62 500 euros en tout.
Parmi les événements les plus célèbres, on mentionnera le Play for Good, organisé par l’agence clermontoise Pulse Impact. Du 24 au 30 mai 2021, la deuxième édition se divisait en deux parties : une conférence suivie d’un tournoi League of Legends, le tout retransmis sur Twitch. Les dons récoltés revenaient à Handicap International.
Parmi les participants, on comptait Servan Fischer, manageuse chez Women In Games, association œuvrant pour la mixité dans le jeu vidéo. Nicolas Besombes, vice-président chargé des questions de santé, de société et d’éducation au sein de l’association France Esports, ainsi que David Combarieu, président de l’association HAndi-Gamer, étaient aussi présents.

L’eSport au service du caritatif

Les marathons caritatifs sans compétition

Si les tournois permettent de récolter des dizaines de milliers d’euros, les professionnels du stream vont encore plus loin. Pas de tournois pour eux mais de grandes réunions bon enfant autour de jeux célèbres. Là, gamers pro et streamers donnent toute leur énergie pour la bonne cause, sans prix à gagner si ce n’est des dons pour les associations.
Ce format permet aux participants d’interagir de manière plus directe avec leur communauté. Le but, récolter le plus de dons possibles. Les streamers mettent alors en place un système de “donation goals”.

Avant l'événement, ils listent une série de gages pour chaque palier de dons. De la coupe de cheveux à la demande en mariage en passant par la création d’un clip musical, toutes les idées sont bonnes pour animer ces shows autour du jeu vidéo.

Ces lives caritatifs s’étirent sur plusieurs heures non-stop. Ainsi, le SpeeDons, organisé par Xavier Lang (alias MisterV), est un live de 55h durant lequel les joueurs pratiquent le speedrun, une discipline dans laquelle ils doivent atteindre des objectifs dans un jeu (le plus souvent terminer le jeu) dans un temps record.

Du 1er au 3 mai 2021, l’évènement Confinés Solidaires (auquel participait encore MisterV) récoltait des fonds pour quatre associations : AP-HP, La Croix Rouge, Fondation Abbé Pierre et Fonds 101. Les 46 streamers présents ont récolté 100 000 euros pour ces quatre associations.
100 000 euros, c’est aussi le montant récolté par Domingo, streamer célèbre dans la communauté des joueurs FIFA, après avoir détourné une opé du jeu Raid Shadow Legends. Ce “braquage caritatif” comme il l’appelle lui-même s’est déroulé sur 5 heures à peine !

Le Z Event, la référence

Parmi cette multitude d’évènements caritatifs, il y en a un qui casse toutes les barrières. Le Z Event, marathon caritatif annuel, bat tous les records de dons. Organisé depuis 2016 et diffusé sur Twitch, ce marathon caritatif gagne chaque année en popularité. En témoignent les dons, toujours plus fous.

En 2016, Dash et Zerator (créateurs du projet) récoltent 170 770 euros pour l’association Save the Children en 34 heures de stream lors de l’évènement Projet Avengers (devenu ensuite Z Event). Un an plus tard, les dons s’élèvent à 451 851 euros, en trois jours de stream. Cette somme est alors reversée à La Croix Rouge Française.

En 2018, le Z Event réunit plus de streamers et franchit le cap du million d’euros (1 094 731 euros exactement) reversé à Médecins sans frontières. L’année suivante, ce chiffre triple : 3 509 978 euros sont alors récoltés pour l’Institut Pasteur. Le Z Event est alors l'événement caritatif le plus lucratif de la plateforme Twitch.

En 2020, l'événement est maintenu malgré la crise Covid. En plein confinement, les streamers diffusent leurs flux depuis leur chambre. Cela ne les empêche pas de récolter 5 724 377 euros pour Amnesty International.
C’est en 2021 que le Z Event affole tous les compteurs. Tous réunis dans l’Hérault, une centaine de streamers•euses se réunissent pour Action contre la faim. En trois jours, ils récoltent 10 068 177 euros.
Lucie Codiasse, directrice de la communication et du développement d'Action contre la faim, explique que ces dons représentent un quart de ce que l’association récolte en un an avec les particuliers et les entreprises.

Dès lors, toutes les associations s’arrachent le Z Event et se tournent vers l’eSport pour récolter des dons. En 2020, plus de 111 millions de dollars destinés aux associations caritatives ont été récoltés sur Twitch à travers le monde. En 2019, ce montant s’élevait à 56 millions de dollars.

L’eSport au service du caritatif

romain

Passionné de sports co, particulièrement de handball et de basket, j’ai failli jouer en NBA et puis rupture des tendons d’Achille, tu connais.

ces articles aussi vont vous intéresser