L'escalade : son histoire et ses bienfaits

Magaly Charluet dit "le Koala" est une monitrice d'escalade passionnée. J'ai eu la chance d'échanger avec elle sur son art de vivre : l'escalade. Découvrez ici cette activité riche de valeurs éducatives, de développement physique et mental.

L'escalade : son histoire et ses bienfaits

Grâce à Magaly Charluet, monitrice d'escalade et grimpeuse depuis ses 7 ans, découvrez l'escalade, son histoire, ses différentes pratiques, le matériel d'escalade dont vous aurez besoin pour débuter ainsi que les tenues conseillées.

Harnais enfilé, les mains prêtes à saisir leur première prise, en route ! Arpentons ensemble l'histoire de cette activité de loisir et d'exploit devenu un véritable sport et un art de vivre.

Escalade, qu'est ce que c'est ?

De longs cheveux noirs noués en queue de cheval et des yeux foncés qui brillent, c'est certain, je parle à une passionnée. Un ton enjoué, Magaly me raconte les débuts de l'escalade en France : "L'escalade est une discipline étroitement liée à l'alpinisme par son équipement, ses valeurs et ses techniques. C'est seulement à partir de 1877 que l'escalade se démarque de l'alpinisme avec l'apparition des premières écoles d'escalade et que l'éthique de l'itinéraire prime sur le sommet."

L'escalade : son histoire et ses bienfaits

Une pratique portée par le changement de rythme de vie des français

"Jusqu'en 1945, l'escalade permet aux alpinistes de s’entraîner pour leur course, notamment à Fontainebleau avec Pierre Alain qui invente les premiers chaussons d'escalade. L'arrivée des congés payés participe au développement de la pratique des sports de loisirs en France et notamment de l'escalade."

L'innovation et la création participent à l'essor de nouveaux champions

"Le matériel d'escalade évolue progressivement, il s'allège. En 1980 les premiers sites d'escalade artificiels sont créés. Les performances explosent avec la naissance de stars de l'escalade très médiatisés comme Patrick Edlinger et Catherine Destivelle."

Une pratique de l'escalade qui se popularise

Magaly m'évoque la création d'un encadrement institutionnel : "Pour faire face au nombre de pratiquant croissant, les institutions se spécialisent : la Fédération Française de la Montagne et de l'Escalade - FFME en 1987, et le premier examen du Brevet d’État d'escalade au CREPS de Vallon Pont d'Arc en 1986. Enfin, les premières compétitions d'escalade marquent le début d'une discipline à part entière reconnue dans le monde. Une discipline qui comporte des spécialités (bloc, vitesse, difficulté, psicobloc...) et est porteuse d'une éthique liée à la nature."

L'escalade : son histoire et ses bienfaits

L'escalade : un sport avec des disciplines variées
bloc ou voie ? Vitesse ou difficulté ?

En escalade il existe plusieurs disciplines.

Bloc : Possibilité de grimper entre 0 et 5 mètres. Il y a un matelas (le crash pad). Il en existe en intérieur et en extérieur. Il facilite la pratique, c'est souvent un lieu de vie branché, accessible et chaleureux. Grâce au bloc, il est possible de pratiquer seul·e en toute sécurité.

Vitesse : C'est la discipline la moins connue du grand public. Elle demande une installation unique, une voie d’escalade spécifique avec des prises dessinées que l’on retrouve sur tous les murs de vitesse du monde.

Les grandes voies ou les "bigs walls" : grande paroi que l’on escalade en une ou plusieurs journées (on dort dans des portaledges), pour les grimpeurs plus expérimentés amoureux des voyages et des explorations.

Difficulté : jusqu'à 40 mètres, cela demande des bases en technique de sécurité et du matériel qu’il est difficile de louer. Cela se pratique en extérieur et en intérieur.

Psicobloc : sa particularité est que cette discipline se pratique au dessus de l'eau, l'eau est la seule sécurité. Ca se pratique seul·e, des courses peuvent être organisé avec des murs similaires au dessus de l'eau. Très prisée en été.

L'escalade : son histoire et ses bienfaits

LES BIENFAITS DU SPORT POUR LES ENFANTS

Votre aîné pratique le foot depuis 4 ans, son petit frère le judo et la petit dernière a commencé la baby gym ? Les semaines sont chargées et vous n’avez de cesse de courir... mais savez-vous à quel point vous rendez ainsi service à votre enfant ?

Quand commencer l'escalade ?

Si l’enfant réclame avant 4 ans, c'est possible avec papa et maman, dehors ou en salle et dans certaines salles d’escalade qui proposent des séances de baby escalade (sur le modèle du baby gym ou aqua baby).

A partir de 4 ans des cours collectifs et des stages d’escalade sont proposés. C'est également possible à l’école si un gymnase scolaire est équipé d’un mur d’escalade ou dans le cadre de l’UNSS.

En tant qu’adulte, Magaly invite à se lancer dans l'activité dès qu’on en a envie. Avec des amis ça rassure et ça motive ! Elle rassure sur le fait qu'il ne faut pas hésiter à prendre 1 heure de cours avec un professionnel pour apprendre les bases de la sécurité.

Qu'il s'agisse d'un enfant ou un adulte, Magaly préconise : "Toujours attendre que cela vienne de la personne. C’est une démarche personnelle car dès tout petit, on peut retrouver des traces de vertiges ou de fortes appréhensions liées à la confiance, à l’environnement nouveau et au matériel d'escalade. Forcer quelqu'un a grimper lorsqu'il n'en a pas envie, cela peut faire des dégâts difficiles à rattraper. Dommage pour un si beau sport qui se partage et peut se pratiquer en extérieur. "

L'escalade : son histoire et ses bienfaits
L'escalade : son histoire et ses bienfaits

Comment commencer l’escalade ?

- Avec  son entourage : famille ou amis qui pratiquent déjà la discipline et peuvent nous initier.

- Avec un club d’escalade FFME ou un club alpin qui encadrent très bien les nouveaux pratiquants.

- Dans une salle d’escalade proche de chez soi : si c’est du bloc il faut se lancer et essayer les blocs faciles et c'est pratique car on peut le faire seul. Si c’est une salle “à corde” c’est bien de prendre un cours d’escalade avec un moniteur, plusieurs formules existent en stage ou à la séance ou avec une licence dans une association FFME. C’est idéal pour commencer à 2 ou en famille.

Comme toutes les activités si on veut se voir progresser, Magaly insiste sur une pratique régulière : "Ce sport est ingrat. La régularité permet de réduire cette sensation d'un éternel retour à la case départ autant physiquement que dans la tête. L’appréhension est comme un muscle et se travaille aussi. On dit que 1 séance par semaine ne suffit pas pour progresser, il faut, selon moi au minimum 2 séances par semaine."

Le matériel en escalade

Pour pratiquer l'escalade voici le matériel dont vous aurez besoin :

En bloc en salle : les chaussures d’escalade, de la magnésies, une tenus confortable et c’est tout !
En bloc dehors : les chaussures d’escalade, de la magnésie et un crash pad
Pour l'escalade en salle : les chaussures d’escalade, de la magnésie et un crash pad, un baudrier, un système d’assurage et un mousqueton à vis.
Pour l'escalade en falaise : les chaussures d’escalade, de la magnésie, un crash pad, un baudrier, un système d’assurage et un mousqueton à vis. Un casque, des dégaines, une longe, des mousquetons à vis supplémentaires et une corde assez longue. Vous devez aussi avoir des anneaux de corde, un machard, un système d’assurage pour assurer un second en grande voie et du bon fromage et plus si affinité ;).

L'escalade : son histoire et ses bienfaits

Comment s'habiller pour faire de l'escalade en salle ?

Vous aurez besoin d'un équipement adapté à votre niveau de pratique et au confort que vous souhaitez. Ex : Short, legging, jeans souples…

Quelle tenue pour escalader à l'extérieur ?

Pour les vêtements à l'extérieur, même type de tenue qu’en intérieur mais avec un textile plus résistant à l’abrasion et aux frottements.

Les bienfaits de l'escalade sur le corps et l'esprit

"Quand tu grimpes en extérieur, tu te sens privilégié·.e, tu ne fais qu'un avec la roche. En haut, tu es seul· e au monde. Tu respires, tu scrutes, un bonheur simple…"
La pratique de l'escalade est riche en apprentissage :

- concentration : l'escalade développe la perception mentale de soi-même, de sa résistance à l’effort et à ses propres peurs et à la notion d’engagement.

- confiance : l'escalade favorise le dépassement de soi, la confiance en soi, en l’autre, en l’environnement. L'escalade valorise la perception physique de soi même.

- partage : échange de compétences techniques ou de sécurité, partage entre génération, partage d'un paysage ou de sensations.

- capacités physiques : la souplesse, la force, aussi bien des membres supérieurs que des membres inférieurs, et l'équilibre sont toujours mis à l'épreuve.

- responsabilité : chez les adultes mais aussi chez les enfants, cela favorise la notion de responsabilité et de rythme de jeu (un moment pour jouer et un moment pour sécuriser mon copain). C'est important qu'ils le reproduisent dans leur vie de tous les jours.

L'escalade : son histoire et ses bienfaits

L'escalade est plus qu'un sport, elle est aussi porteuse de valeur environnementale forte. Vous aussi vous voulez sentir le plaisir du dépassement de soi et la joie de ne faire qu'un avec la nature ? Tester l'escalade et racontez-nous !

L'escalade : son histoire et ses bienfaits

Céciliane

redactrice conseil

Coach sportif personnalisé et grande adepte des activités artistiques. Toujours présente pour supporter et admirer les grands événements sportifs !

ces articles peuvent aussi vous intéresser