LES BIENFAITS DU SQUASH

Sport autant physique que tactique, le squash est une source intarissable de bienfaits. Voici les pouvoirs magiques d’un jeu où l’on prend du bon temps.

Les bienfaits du squash

Le stress n’a pas d’emprise sur un terrain de squash. Ici, règnent le plaisir et les moments joyeux liés à un bel échange ou à un coup de maître effectué en bout de course. Ce n’est pas un hasard si le squash est un sport très populaire dans de nombreux pays, il bat en retraite les idées noires, renforce le cœur, perfectionne la ligne et offre un jeu où se mêlent intensité et agilité. Voici un tour d’horizon des bienfaits du squash !

squash bienfaits

1/ SE DIVERTIR

Le squash se joue côte à côte sur la même moitié de terrain que votre adversaire autant dire qu’entre les échanges voire même pendant, on discute, on rigole et on se chambre, bref on s’amuse quoi. Les dimensions réduites du court permettent de frapper la balle facilement et de vite prendre du plaisir en jouant. Laissez place à votre créativité et à votre côté chafoin, c’est le jeu (ma pauvre lucette ?) !

2/ AUGMENTEZ VOS CAPACITÉS CARDIO-VASCULAIRES

Le squash est bon pour le cœur puisqu’il stimule la circulation sanguine et renforce le muscle cardiaque ce qui diminue le risque de développer des maladies cardio-vasculaires. Les temps de pause étant rares, vous développez à la fois votre endurance (aérobie) pour tenir le rythme et votre explosivité (anaérobie) afin de répondre à l’intensité des échanges. Ne soyez pas surpris de voir votre capacité respiratoire augmenter.

bienfaits du squash
bienfaits du squash

3/ LIBÉREZ-VOUS DU STRESS

Ne vous fiez pas à la petite salle dans laquelle se joue le squash, rien d’angoissant ici bien au contraire, le court offre un espace pour se défouler et oublier le stress. La concentration nécessaire à chaque échange, l’enchaînement des déplacements, la précision des coups, la gestion de l’effort, autant de remèdes à la mauvaise fatigue et qui éloignent efficacement les tracas du quotidien. Place au bien-être psychique !

4/ RENFORCEZ LES MUSCLES ET VOTRE SOUPLESSE

Le squash vous fait travailler les muscles du haut et du bas du corps. Les muscles les plus sollicités sont les ischio-jambiers, les quadriceps et les fessiers avec les déplacements avant, arrière, et en latéral. Pour jouer avec puissance et contrôle, les bras, le dos et les épaules seront, eux aussi, très sollicités. Que vous le pratiquiez en compétition ou en loisir, jouer au squash développe votre souplesse, la vitesse et la coordination des mouvements. Sport complet ?

squash bienfaits
bienfaitsquash

4/ LES CALORIES S’ENVOLENT

En compétition, une heure de squash représente une consommation de 900 kcal. En loisir, on compte entre 400 et 500 kcal par heure. Chose certaine donc, sur le court, on transpire beaucoup. La dépense énergétique liée à la pratique du squash contribue ainsi à raffermir sa ligne et à contrôler son poids. Rien d’étonnant à dénombrer de plus en plus de salles de squash dans les salles de fitness…

BERANGERE A TESTE LE SQUASH

“Tu verras, la balle te revient toujours dans les pieds, pas besoin, comme au tennis, de courir derrière elle partout autour du terrain. Et les règles sont finalement assez peu contraignantes”. On est d'accord ça paraît simple ? Bérangère est allé tester le squash pour vous et elle vous fait ses retours.

conseils-bérangère-a-testé-le-squash

Grâce au squash vous affinez votre silhouette, augmentez vos capacités physiques et oubliez le stress en vous amusant, difficile d’y résister… Vous aussi, vous aimez le squash et ses effets magiques ? N’hésitez pas à nous en dire plus !

Avant d’arpenter le parquet, 10 à 15 minutes d’échauffements ne seront pas de trop pour éviter les blessures (entorses, tendinites, élongations). Sur le court, le port de lunettes est obligatoire pour les mineurs et vivement conseillé aux majeurs, en effet, recevoir une balle dans l’œil n’est jamais agréable. Enfin, si vous voulez en découdre avec la petite balle, il est préférable de consulter votre médecin afin de vous assurer qu’il n’y ait pas de contre-indications.

julien-signature

Julien

Rédacteur Equipe DECATHLON

Un peu sauvage, aime parcourir monts et vallées à biclou, la popote dans la sacoche, la boussole tous azimuts.

NOUS VOUS RECOMMANDONS ÉGALEMENT NOS AUTRES CONSEILS