L'équithérapie, qu'est-ce que c'est ?

Quand le cheval murmure à l'oreille de l'Homme... L'équithérapie relie le corps et l'esprit avec le cheval comme médiateur.

L'équithérapie, qu'est-ce que c'est ?

L’équithérapie, qu’est-ce que c’est ? C’est pour qui ? Pourquoi le cheval ? Grâce à Corinne Derreumaux, équithérapeute pour l’association “Coeur à coeur” dans le nord de la France, vous allez tout savoir sur le sujet !

Dans un cadre hors du temps, j’entends leurs souffles puissants, les chevaux lancent un appel à Corinne. C’est elle qui a créé l’association “cœur à cœur” avec trois autres équithérapeutes, située dans un lieu d’exception : “Auprès de mon Arbre”, lieu pluridisciplinaire destiné à accompagner les patient·es vers un mieux-être global.

l'équithérapie, ça consiste en quoi ?

La thérapie par le cheval est un soin psycho-corporel qui s’appuie principalement sur le corps et sur les émotions, avec le cheval comme médiateur. Cette thérapie relie le corps et l'esprit et transmet un sentiment de bien-être chez le ou la patient·e.

La plupart des centres ou associations qui organisent de séances d'équithérapie, proposent un accompagnement individuel ou collectif à des personnes en situation de handicap, adultes, adolescents ou enfants, porteurs de différents types de handicap : moteur, mental ou polyhandicap. Mais l'équithérapie ne s'adresse pas qu'à des personnes en situation de handicap. La relation avec le cheval permet également de mieux se connaître, de développer ses ressources (par exemple : travailler sur la confiance en soi et la sensibilité) et traverser une épreuve de vie difficile. C'est également un magnifique support pour renforcer les liens dans la famille. Cette rencontre avec le cheval demande un accompagnement sur mesure pour respecter la singularité de chaque personne et s’adapter au plus proche des besoins de la personne.

L'équithérapie, qu'est-ce que c'est ?

Leur animalité nous renvoie à notre humanité.

l'équithérapeute, un rôle pluriel

Le rôle du thérapeute a plusieurs formes, il est à la fois un thérapeute et/ou un coach qui vous va vous accompagner à mieux vous comprendre grâce au cheval, pour appliquer concrètement, dans sa vie de tous les jours, ce qui a été appris durant la séance. Et à la fois, un rôle d'interprète de la relation entre le cheval et le ou la cavalier·e.

Corinne m’évoque sa définition plurielle de l'équithérapeute : "C'est quelqu’un qui fait le lien entre le patient et le cheval et qui donne sens à cette relation pour que la personne se connaisse mieux. L’équithérapeute met un cadre de sécurité qui permet à quiconque de trouver ce qu’il cherche, que ce soit un bien-être intérieur ou dans sa relation avec les autres. En plus de nos compétences et des outils que l'on possède, on s’appuie sur la compétence d’autres, comme les psychologues ou les art-thérapeutes. Et ça c’est génial !"

Une thérapie complémentaire 

Effectivement, l'équithérapie est complémentaire à d'autres thérapies, notamment la psychologie. L'association "coeur à coeur" travaille en collaboration avec une psychologue et d’autres médecines douces comme la sophrologie ou l’art-thérapie.
“On travaille aussi beaucoup en maillage, c’est intéressant parce que la psychologue se sert d'une séance d’équithérapie pour voir s'il y a eu des progrès sur tel ou tel item et voir ceux qu’il faut encore creuser. On travaille aussi avec d’autres approches complémentaires comme l’art-thérapie : la personne va descendre de son cheval pour dessiner tout de suite au sol ce qu'elle ressent".

Nous comprenons que chaque séance d'équithérapie est un moment de création tripartite entre la personne en demande, le cheval et l'équithérapeute.

Alors, qui peut faire de l'équithérapie ?

Tout le monde ! De "8 mois à 80 ans".
Comme nous l'avons dit, l'équithérapie est très intéressante pour les personnes porteuses d'un handicap ou polyhandicap, mais la thérapie s'adresse à tout le monde. Certaines personnes sont en recherche d’eux-mêmes dans le cadre du travail, Corinne explique que l'équithérapie est un moment où on se pose la question du “qui suis-je ?” ou encore “qu’est-ce que j’ai envie de faire de ma vie ?”. Selon son expertise, "cela passe souvent par un travail d’estime de soi, de confiance en soi."

Si vous traversez un moment difficile dans votre vie, un besoin de relâcher la pression au travail, ou diverses problématiques de vie, l’équithérapie peut vous aider à souffler, prendre du recul et de se reconnecter à soi.

L'équithérapie, qu'est-ce que c'est ?

Pourquoi utiliser le cheval dans une thérapie ?

Le cheval, un être extrêmement sensible

Le cheval à de nombreuses qualités, il a une carrure imposante, il permet de prendre de la hauteur, mais il est surtout un guide pour l’équithérapeute parce qu’il réagit en miroir de nos émotions.

“C’est un être extrêmement sensible qui ne ment pas, il est dans l’instant présent et il réagit très fort aux variations émotionnelles, et cela nous permet de nous ajuster et en même temps.”

Comprendre le cheval, c’est comme apprendre une langue étrangère, il faut apprendre à décrypter son langage corporel : “le mouvement d'une queue peut dire plein de choses, si elle est plaquée, sur côté, relevée. Idem, pour les oreilles. C’est intéressant d'observer la posture globale du cheval.”

Comme ils ont un langage basé sur l’espace, ces animaux repèrent, avec beaucoup de subtilité, les frontières corporelles de l’humain : "certaines personnes autistes par exemple, ont une frontière corporelle, soit complètement fermée, soit complètement ouverte, avec des variations évidemment. Le cheval, lui, sait très bien quand il peut entrer dans la bulle de l’humain et quand il ne faut surtout pas qu’il y rentre et cet échange est très respectueux pour l’humain.”

L'équithérapie, qu'est-ce que c'est ?

Quels sont les bienfaits de l'équitation thérapeutique ?

Les bienfaits sont multiples et varient selon les besoins des personnes : "Le cheval est un libérateur d’ocytocine, hormone du plaisir qui est aussi l’hormone de la relation. Le corps du cheval va permettre d’accompagner les personnes dans leur développement personnel, par exemple la prise de confiance en soi, ou pour retrouver une sécurité intérieure jusqu’au handicap et polyhandicap. "

Les chevaux soignent surtout les maux invisibles. Naturellement, l’équithérapeute se souvient de moments forts vécus lors de ses séances, elle nous raconte ses souvenirs de deux séances particulièrement symboliques : "En collaboration avec une psychologue, nous avons travaillé sur la relation d’attachement entre une mère et son enfant par un travail de peau à peau avec le cheval parce que le mouvement du cheval rappelle tout le vécu archaïque de portage et de sécurité dans le ventre de la maman.

Je me souviens aussi d’une femme de 80 ans dont le rêve a toujours été d’être avec les chevaux. Elle a vécu son rêve et elle s’est éteinte quelque temps après, très tranquillement, tout simplement."

Un cercle vertueux entre l’animal et l’humain

"Les chevaux ont des sensibilités et des perceptions que nous n’avons pas, c’est clair. Et eux aussi, les chevaux ont besoin d’être utile, ils ont un leadership de compétences, ils ont chacun un rôle selon leurs compétences, c’est une vraie mission ! Ils se soignent grâce à leur présence auprès des humains. Le cheval ramène de l’affectif, de la douceur, il va permettre à la personne de se poser, d’aller chercher de l’amour en fait, c’est pour ça qu’on a appelé notre association “cœur à cœur”. Les chevaux savent très bien où nous toucher, ils mettent leur tête sur le cœur, sur une épaule, c’est intense."

Bien-sûr, le cheval n’est pas un animal magique, il a de grandes capacités de portage et une grande sensibilité relationnelle qui sont des qualités qui soignent l'humain.

comment se déroule une séance ?

Une séance en trois temps

Un moment d’accueil : “D’abord, on va se poser, aller retrouver la connexion à soi, au cheval par le biais de nos sens, cela peut être à travers le brossage, ou en étant assis dans l’herbe.”

Le patient va prendre le temps de sentir dans quelle couleur émotionnelle il est, quels sont ses besoins présents, son intention.
Pour les séances en groupe,  avec les enfants handicapés ou polyhandicapés, l’équithérapeute va prendre le temps avec les accompagnants de prendre connaissance "des précautions à prendre, physique ou émotionnelle” des enfants.
Ensuite, on pose l’intention pour la séance, les points qu’on a envie de travailler, qu’ils soient physiques, émotionnels ou relationnels.

Le temps d’expérience avec le cheval : C’est le moment de choisir son cheval ou d'être choisi par le cheval ou le poney. Ensuite, arrive le cœur de la séance qui peut se dérouler à pied ou à cheval.

Il y a beaucoup de liberté dans l’équithérapie, la séance peut se dérouler au sein du troupeau ou un cheval en liberté et même en balade. Le fonctionnement dépend vraiment de la demande.

Un temps de bilan : C’est le moment de faire le point sur ce que le cheval a apporté comme matériaux : “parfois, il suffit juste d’un mot, quelques fois, on met en place des petits travaux pratiques à travailler entre les séances.

L'objectif de l'équithérapie pas d'apprendre à faire de l'équitation via l'équitation adaptée. Toutefois, certains centres proposent les deux pour prolonger la pratique.

Combien de temps par séance ?

3/4h pour les enfants

1h30 pour les adultes

La plupart des centres ou associations proposent également des séminaires ou des stages, n'hésitez pas à vous renseigner auprès des centres d'équithérapie à côté de chez vous.

parlons prix

Comptez en général, entre 45e et 70e la séance de 3/4h jusqu'à 1h30.
Le tarif dépend du temps passé, de la structure vers laquelle vous vous tournez et s’il s’agit d’une séance individuelle ou en groupe.



Encore merci à Corinne Derreumaux pour cet entretien enrichissant ! Vous l’aurez compris, le cheval, c’est génial !  L'équithérapie reste complémentaire à un parcours de soin conventionnel, mais elle est exceptionnelle dans sa manière de faire le lien naturellement entre le corps et l’esprit, par le biais du contact visuel ou corporel avec l’animal.

L'équithérapie, qu'est-ce que c'est ?

elise

rédactrice

Randonneuse mais pas que, je suis surtout passionnée par les gens passionnés !

ces articles vont vous plaire