Le Futsal pour un mental en acier trempé

LE FUTSAL POUR UN MENTAL EN ACIER TREMPÉ

La pratique du Futsal permet de développer le physique, notamment l’endurance et le système cardio-vasculaire.

Mais c’est au niveau du mental que ses bienfaits sont les plus spectaculaires dès la cour d’école.

Le Futsal pour un mental en acier trempé

Ah t’auras la vista ! Ne vous fiez surtout pas à la traduction littérale “Football de salon” : aucun répit, pas de temps mort, au Futsal on est toujours dans l’action. La prise de décision s’aiguise au fil des matchs.

Djamel Haroun, gardien de l’équipe de France, explique : “En Futsal on est toujours en crise d’espace-temps. Il faut composer avec les petits espaces et on reçoit cinq ou six fois plus de ballons qu’en Football traditionnel. À chaque moment on doit faire des choix parce qu’on est toujours en attaque ou en défense : le temps de conservation du ballon n’existe pas, il n’y a pas de temps off”.

Cette vista, cette niaque, ce sens du bon geste, c’est la marque de fabrique des joueurs de Futsal lorsqu’ils intègrent une équipe de Football traditionnel.

LA CONCENTRATION

Keep calm and take the right decision! Au Futsal, il faut garder la tête froide malgré un physique mis à rude épreuve. Un ballon arrive toutes les quatre secondes et le moindre moment d’inattention peut être exploité illico par l’équipe adverse et se transformer en but.

En match, la concentration est encore davantage sollicitée. Il faut rester lucide en faisant abstraction des éléments extérieurs : le public au bord du terrain, les consignes des parents, pardon, de l’entraîneur, le bruit… et bien sûr la pression de la compétition.

LA TACTIQUE

“Aujourd’hui tu joueras défenseur. Et pivot. Et ailier”. Si les tactiques individuelles ressemblent à celles du Football traditionnel, chaque joueur doit pouvoir évoluer aussi bien en attaque qu’en défense. “Le Futsal a cette particularité qu’un joueur peut évoluer à tous les postes. Sur le terrain on est naturellement amené à changer de poste. Par la rotation, par les espaces, on change de rôle. Le Futsal permet d’avoir un jeu complet”, confirme Djamel Haroun.

Les tactiques collectives se travaillent généralement à partir de l’âge de 14-15 ans. Elles sont spécifiques au Futsal et à assimiler par tous pour pouvoir en changer en cours de match. Chaque phase de jeu est articulée autour d’un geste : touche, coup-franc, corner ou relance de gardien, avec une tactique associée.

LE CAS PARTICULIER DU GARDIEN DE BUT

Si le gardien de but participe davantage au jeu au Futsal qu’au Football traditionnel, le poste n’en est pas moins particulier. L’ultime défenseur fait face à plusieurs dizaines de tirs par matchs et de nombreux un contre un. L’attention et la concentration n’ont pas une seconde de repos. À ce poste évidemment, la faute d'inattention est encore plus rapidement mise à profit par l’adversaire.

Le gardien est aussi le premier relanceur et doit garder sa lucidité pour orienter l’action en fonction de la position de ses coéquipiers et initier des contre-attaques rapides. Oui, le mental au Futsal c’est toujours costaud, mais le gardien a tout du super héros.

L'ESPRIT D'ÉQUIPE

Le Futsal, c’est aussi sentir l’odeur du parquet, se regarder comme les “cinq mousquetaires” et faire bloc pendant deux fois vingt minutes où chacun démontre son sens du sacrifice et sa polyvalence. L’esprit d’équipe y est primordial.

À cinq sur le terrain, les efforts pour aider les coéquipiers sont indispensables. Tout le monde est dans le même bateau. Il y a très peu d’exploits individuels, les buts sont le fruit d’actions collectives. Et on n’est pas là pour régler les différends à coups de tacles ou de vilaines fautes. Le Futsal porte la non-violence comme valeur principale : les tacles sur les joueurs sont interdits et les actes d’anti-jeu sévèrement sanctionnés.

En résumé, si votre enfant veut développer des réflexes dignes de son avatar dans Fifa, soigner sa phobie du banc de touche et devenir un coéquipier en or, une seule solution, le Futsal.

CES CONSEILS POURRAIENT VOUS INTÉRESSER