Moi, coach de boxe... Pour les enfants

Témoignage passionné de Mohammed, coach de boxe pour les enfants au Domyos Fitness Club de Marcq-en-Baroeul.

Mohammed, est un vrai passionné de sports de combat depuis sa toute jeune enfance et son palmarès fait rêver. Actuellement coach au Domyos Club de Marcq-en-Baroeul, il nous explique d’abord sa propre histoire, puis comment se passe concrètement un cours de boxe pour les enfants, les bienfaits pour eux et ce que cela représente pour lui. Enfin, pour les parents qui hésiteraient à inscrire leurs enfants, il partage ses convictions sur les valeurs et l’état d’esprit qu’il cultive chez les jeunes pratiquants du « noble art ».

 

Bonjour Mohammed, raconte-nous d’abord ta propre histoire avec les sports de combats, de tes débuts jusqu’à aujourd’hui.

Tout a commencé au Maroc quand j’avais 4 ans. Mon oncle était ceinture noire de Karaté et je voulais faire comme lui : tous ces coups de pied et de poings étaient tellement impressionnants. J’ai rapidement pris goût et m’y suis impliqué à fond. J’ai fini par devenir ceinture noire aussi.

 

A l’âge de 10 ans je ressentais néanmoins le besoin d’expérimenter un autre sport de combat. J’ai donc découvert le Full Contact, une discipline pieds-poings née aux États-Unis, qui était complètement nouvelle à cette époque au Maroc. J’ai adoré et j’ai également obtenu la ceinture noire.

 

Étant très curieux, je voulais constamment découvrir de nouveaux sports de combat. Vers mes 11 ans j’ai découvert le Taekwondo, qui m’a vraiment aidé à gagner en souplesse, ainsi qu’en vivacité et en précision. J’ai également pratiqué le Hapkido pendant 2 ans. Vers mes 13 ans, j’ai découvert le Kickboxing, puis quand j’avais 14 ans j’ai commencé le Muay Thaï. Ma soif d’apprendre ne connaît toujours pas de limites et depuis 2 ans je pratique également le Sambo.

 

Les sports de combat, c’est mon truc ! Ils font partie de ma vie et de qui je suis depuis plus de 35 ans !

Qu’est-ce qui t’a donné envie de devenir coach ?

C’est surtout grâce à mes propres entraîneurs ! Lorsque je pratiquais le Taekwondo et le Full Contact je les aidais dans la section enfant. J’adorais voir les visages émerveillés des enfants. J’avais envie de suivre l’exemple de mes entraîneurs et je me suis dit que, moi aussi, un jour je deviendrais coach.

 

Ce sont mes propres entraîneurs qui m’ont toujours donné envie. Ce sont de vraies belles personnes, des héros pour moi !

Vidéo boxe 6 - 12 ans
Regardez la vidéo sur le cours de boxe pour enfants au Domyos Fitness Club.

Comment définirais-tu un cours de boxe pour les enfants ?

En ce qui concerne l’âge, nous parlons d'enfants qui ont entre 6 et 12 ans. Avant 6 ans, nous ne pouvons pas vraiment parler de boxe mais plutôt d’éveil. Après 12 ans, nous parlons plutôt d’adolescents, où la pratique et les exercices deviennent plus techniques et où on peut commencer la compétition.

 

Le plus important dans un cours de boxe pour un enfant est d’apprendre en s’amusant. Un cours doit beaucoup passer par le jeu. Il faut faire appel à l’imaginaire de l’enfant. L’enfant a très souvent une imagination et une énergie débordantes, donc il faut canaliser cette énergie. Par exemple, il faut toucher le ventre de son partenaire et s’il recule trop, il y a un mur de feu derrière lui, ou sinon il faut ramper par terre à plat ventre, comme s’il était un soldat ou un agent secret, puis se lever rapidement : sans le savoir l’enfant est en train de faire des burpees ! La boxe est un super moyen pour l’enfant de se défouler et de s’amuser à la fois.

 

Dans nos cours au Domyos Fitness Club, nous faisons très attention à ce qu’il n’y ait pas de coups réels portés. L’enfant apprend les techniques de la boxe en toute sécurité : toucher son adversaire en essayant de ne pas se faire toucher, faire des esquives, des feintes, se déplacer correctement. Pendant les cours, les enfants sont équipés de gants de boxe et protège-tibias pour boxer en toute sécurité. Le cours de boxe est un très bon moyen pour un enfant de se dépenser, de développer sa coordination et bien évidemment de gagner en confiance en soi. Dans le club nous faisons des groupes mixtes : filles et garçons et j'observe de plus en plus des filles qui s’inscrivent à la boxe.

Y a-t-il d’autres aspects à mettre en avant en dehors des techniques et des exercices ?

Bien sûr ! Être coach pour les enfants, c’est une grande responsabilité. Le coach, c’est aussi un repère, donc il faut faire attention au message qu’on leur donne. Il n’y a pas que les techniques à apprendre, il y a aussi le côté mental. La boxe peut aider l’enfant à trouver des solutions face à un problème ou à un obstacle. Même si l’enfant ne réussit pas telle ou telle activité pendant le cours du premier coup, ce qui est le cas de presque tout le monde, je lui apprends qu’il peut toujours essayer de nouveau et surtout ne pas baisser les bras. L’enfant finit par réussir et prend conscience de ses propres capacités. Quand on se prouve des choses à soi-même, il n’y a rien de mieux pour gagner en confiance en soi !

 

Les valeurs de la boxe sont également très importantes dans un cours : le respect de l’autre, l’entraide, le respect des règles et du coach, la maîtrise de soi, la discipline, la volonté de se dépasser, la capacité à se relever quand on ne réussit pas... Cela sert bien évidemment dans un cours de boxe, mais aussi dans la vie de tous les jours. Les enfants apprennent cela très vite. Souvent ils reviennent la semaine d’après et me racontent ce qu’ils ont fait depuis la dernière fois. J’adore ! Ils sont tellement fiers ! Pour moi la boxe les aide à réaliser leur potentiel.

Mohammed donnant un cours de boxe pour les enfants.

Et aux parents à qui le mot « boxe » fait peur, que leur dirais-tu ?

Quand on parle de boxe pour les enfants, on parle surtout de boxe éducative. C’est une éducation : apprendre les belles valeurs de la boxe, pour adopter un comportement dans la vie de tous les jours digne de celles-ci. Si on essaye de boxer sans apprendre les valeurs, on ne fait tout simplement pas de la boxe. On ne l’appelle pas le noble art pour rien ! Sur le plan technique, elle permet chez l’enfant le développement de la vitesse, de l'endurance, de la souplesse et de l'élasticité. Elle introduit des différentes techniques de boxe: l’attaque, la préparation d'attaque, la défense et le contre.

 

Encore une fois, au Domyos Fitness Club, nous ne permettons pas de coups réels chez les enfants, ce n’est pas du tout le sens de ce que nous faisons. Je dirais, que les parents doivent se sentir en confiance avec le coach avant d’inscrire leurs enfants, car son rôle est primordial, non seulement sur le plan physique et technique mais également sur l’état d’esprit à cultiver chez l’enfant.

 

Les sports de combat m’ont aidé dans ma vie en générale. C’est exactement ça la boxe, on incarne ses valeurs non seulement pendant le cours, mais surtout en dehors et, en ce qui me concerne, c’est pour la vie !

Merci Mohammed, ton discours passionné me donne presque envie de redevenir enfant !

Andrew

ANDREW

Intervieweur privilégié et passionné de sports de combat

CES CONSEILS POURRAIENT VOUS INTÉRESSER

Conseil
QUESTION D'ESQUIVES TEASER
La boxe pourrait passer de prime abord pour un sport de brute où celui qui cogne le plus fort gagne. Et pourtant, c’est une discipline bien plus subtile.
Conseil
BOXE
Vous cherchez un sport complet, avec de multiples bénéfices, non seulement pour le corps mais aussi pour la tête, alors la boxe est un super choix !
Conseil
Boxe Anglaise Vs Boxe Française
Deux témoignages par deux pratiquants de boxe : anglaise et française. Comment ils ont découvert leur boxe et ce qu’elle leur apporte.

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE