Comment faire un bon entraînement de tir à l'arc à poulie chez soi ?

Pour goûter aux bienfaits du tir à l’arc à poulie, un entraînement rigoureux est nécessaire. Sachez qu’au-delà des conditions de sécurité d’usage, vous pouvez librement tirer avec votre arc à poulie dans votre propriété privée.

entrainement de tir a l arc a poulie

Progresser, prendre du plaisir, atteindre la cible, tout ça sans aller au stand de tir à l'arc, c'est possible ? La réponse est oui ! Bien entendu, une séance dans son jardin nécessite tout de même une bonne préparation, notamment sur les conditions de sécurité. Pour vous aiguiller un peu, vous retrouverez dans cet article, le matériel indispensable, les précautions à prendre et le déroulement d’une séance d'entraînement.

1/ Le matériel nécessaire pour votre entrainement avec votre arc à poulie

Afin de vous entrainer dans de bonnes conditions, voici le matériel dont vous avez besoin :

- Un arc à poulie correcteur réglé
- Un décocheur, élément indispensable pour tirer avec un arc à poulie
- Les flèches. Les flèches doivent être adaptées à votre puissance et à votre morphologie. Pour vos entraînements utilisez uniquement les pointes cibles.
- Une cible. Elle doit être en mousse, adaptée à la puissance de l’arc à poulie.
- Un blason. Pour s’entraîner à bien viser, à compter les points, etc.

En option, vous pouvez vous équiper d’un filet d'archerie. Il se place derrière la cible, entre 2 poteaux. Ce filet a pour fonction d’arrêter les flèches qui auraient manqué la cible.

Une alternative économique ? Remplissez un carton de vieux vêtements et/ou draps bien compressés ! Soyez généreux dans le remplissage.
Une alternative ludique ? Renseignez-vous sur les cibles 3D.

Attention, vous devez être rigoureux dans le choix du matériel que vous utilisez, notamment pour la cible.

Ne tirez jamais dans une planche en bois, sur un mur, dans une botte de paille, sur un carton plié… Toutes ces cibles improvisés ne garantissent pas votre sécurité et celles des autres car elles peuvent dévier votre flèche ou ne pas l’arrêter suffisamment. Elles abimeront aussi vos flèches. En tant qu'archer, vous ne devez faire aucun compromis pour votre sécurité.

2/ La sécurité à mettre en place pour votre entrainement avec votre arc à poulie

La disposition pour votre entraînement dans le jardin.
Rappelez-vous, une flèche peut parcourir plus de 200 mètres. Pour votre entraînement, il est donc essentiel de placer correctement sa cible. Gardez en tête que le but d'un bon positionnement est d'assurer la sécurité même si votre flèche rate la cible. Pour cela, ne placez pas la cible dans la direction de votre habitation ou celle de votre voisinage. Si vous n’avez pas d’autre possibilité, le filet d’archerie est primordial.
Si vous disposez d’une butte en terre, vous pouvez tirer dans sa direction.

Il ne doit y avoir aucun passage possible derrière la cible. Surtout évitez les passages inopinés, que vous ne pouvez pas anticiper, notamment par un obstacle visuel.

Il vaut mieux le dire 2 fois plutôt qu’une : ne placer par la cible contre un mur. Il se peut qu’avec l’usure de votre cible, les flèches soient arrêtées mais dépassent un peu derrière. Pour les raisons évoquées plus haut, ne placez pas votre cible contre une haie ou un buisson.

Ne vous prenez pas pour Robin des bois ! Un archer ne tire pas en l’air. De cette manière il est impossible de maîtriser la trajectoire de votre flèche et donc d'avoir un contrôle total et garantir la sécurité de votre tir.

La distance de tir conseillée est de 5 à 20 mètres. Plus vous débutez plus vous devez être proche de la cible. Plus votre tir devient précis plus vous pouvez vous reculer, en respectant la distance maximale.

La sécurité de l’archer

Le premier conseil est de mettre en place une routine, un rituel avec votre arc et votre matériel. Vérifiez à chaque fois, avant chaque utilisation que tous les éléments sont bien vissés sur votre arc : viseur, repose flèche, écarteur de câbles, butée d’allonge, module d’allonge. Votre geste doit être automatique dès que vous sortez votre arc de sa housse.
Vérifiez le bon état de vos flèches. Les flèches en carbone doivent être intacts. Si elle est fendue, ébréché ou qu’elle a un signe de dégradation quelconque, vous ne devez plus l’utilisez au risque de vous blesser.

Votre entraînement passe aussi par adopter la bonne position pour tirer à l’arc. Travaillez-la afin d’acquérir le bon geste.

Enfin, après votre tir, récupérez vos flèches de manière sécuritaire. Pour aller à la cible, attendez que tous les tireurs aient fini. Et pour l’enlever,  le but premier est de faire contre poids.  Vous pouvez soit placer votre main à plat, la flèche entre le pouce et l’index, soit maintenir fermement me cible avant de tirer de l’autre main la flèche.

entrainement de tir arc poulie

3/ Le déroulement d’une séance d’entraînement de tir à l'arc

Reprenons dès le début de votre séance.
Commencez toujours vos sessions d'entraînement par vous bien échauffer les épaules en faisant de grandes rotations des bras. En tant qu'archer, vous savez qu'un arc à poulie est puissant à armer, vos épaules vont être sollicitées ! En fin d'entraînement, pensez également à vous étirer.

Adaptez votre distance à votre niveau.
N’hésitez pas à vous rapprocher au départ pour vous mettre en confiance. Ne mettez pas votre blason tout de suite. C’est encore l’échauffement ! Concentrez-vous sur votre technique et votre bon positionnement en faisant abstraction du résultat en cible.
Comme cela, faites 5 volées de minimum 3 flèches.

Si vous êtes un archer aguerrie, à l’aise à cette distance et que votre viseur est réglé, reculez-vous jusqu’à 20 mètres.
Si vous êtes un archer encore débutant, reculez un petit peu et faites à nouveau 5 volées de minimum 3 flèches.

On peut considérer que votre échauffement est terminé, place aux choses sérieuses !

Placez votre blason sur la cible pour travailler votre précision. Un blason de 60 cm suffit.

Un exercice d’entraînement intéressant est d’évider le blason. Coupez au ciseau l’intérieur de la cible : les 2 ronds jaune et le premier rond rouge. Placez le blason face blanche visible. Le but de cet exercice est de travailler sa précision sans être perturbé par les couleurs de la cible. Au fur et à mesure de votre progression, enlevez de moins en moins de couleur pour finir avec juste la zone “10” à viser. Bien entendu, le but étant que toutes les flèches soient dans la partie évidée.

Pour un entrainement ludique et préparatoire à un tir nature ou 3D, vous pouvez varier vos positions de tir. Tirer à genoux, penché en avant ou en arrière, ou debout sur un point de hauteur stable. Le but de cet exercice est de conserver une très bonne position de tir à l’arc, peu importe la position du corps dans l’espace.

entrainement de tir arc a poulie

Si le tir à l’arc vous plait, n’hésitez pas à vous inscrire dans un club. Sachez que votre arc 500 kaki Solognac est tout à fait adapté au tir sur cible en club comme en compétition.

Enfin, sachez qu’il existe des parcours 3D ouvert au public pour vos entraînements tout au long de l’année dans des lieux sécurisés en pleine nature pour vivre ou découvrir les émotions similaires à la chasse à l’arc.

Comment faire un bon entraînement de tir à l'arc à poulie chez soi ?

Marine

Responsable de contenus écrits.

Passionnée des activités en extérieur dans leur ensemble, sans oublier mon amour de l'eau et de la natation.

Ces articles peuvent vous intéresser