BIEN S'HYDRATER EN VTT

La base essentielle pour rouler à VTT en pleine forme ? L’HYDRATATION

Bien boire est indispensable pour une bonne condition physique et une pratique sportive en toute sécurité ! Découvrez les règles d’or à respecter pour bien s’hydrater en sortie VTT

Bien s'hydrater en VTT

À l’approche de l’été et donc des fortes chaleurs, l’hydratation est d’autant plus importante. 
Mais attention : on ne s’hydrate pas n’importe comment ! 
Il y a certaines “règles d’or” à suivre pour bien s’hydrater lors de votre sortie VTT. 
Découvrez-les dans cet article !

S'HYDRATER : POUR QUOI FAIRE ?

Une bonne hydratation permet à tout sportif, comme nous autres VTTistes, d’effectuer de bonnes performances tout au long de son activité... Mais pas que ! 

Boire de l’eau élimine également les substances toxiques de votre organisme et régule la température de votre corps. Comme vous le savez peut-être, votre corps est composé à 60% d’eau (chez les adultes). Et lors d’un effort physique, vous évacuez de l’eau petit à petit par la transpiration. Par conséquent, plus votre corps perd de l’eau, plus vos capacités musculaires sont réduites.

Si le pourcentage d’eau dans votre corps descend bien en-dessous de ces 60%, vous risquez donc la déshydratation et tous les effets secondaires qui l’accompagnent : vertiges, malaises, vomissements, crampes… bref, ça ne fait pas rêver ! C’est pourquoi boire est très important si vous souhaitez profiter pleinement de votre sortie VTT, et surtout si vous voulez garder un corps sain.

S'hydrater : pour quoi faire ?
Comment bien s'hydrater en VTT

COMMENT BIEN S'HYDRATER ?

S’hydrater lors d’un effort physique ne signifie pas boire un bidon d’eau de 500 ml d’une seule traite pour étancher sa soif. C’est un peu inutile et surtout, cela peut abîmer vos reins. Il est plutôt conseillé de boire régulièrement tout au long de votre sortie VTT. Mais aussi avant pour anticiper la sensation de soif (environ 300 ml dans l’heure qui précède votre départ), et après pour une bonne récupération.

L’idéal, c’est de boire des petites quantités d’eau toutes les 10 minutes environ. Cela vous permet d’avoir toujours suffisamment d’eau dans le corps pour être au top de votre forme lorsque vous roulez !

N’attendez pas d’avoir soif pour boire car la soif est le premier signe que vous êtes déjà en train de vous déshydrater ! 

COMMENT SAVOIR SI JE SUIS DÉSHYDRATÉ(E) ?

Tout d'abord vous commencez à avoir soif, jusque là je ne vous apprends rien !
Mais au fur et à mesure votre bouche et vos lèvres s'assèchent et des maux de tête peuvent s'enchaîner
Vous vous sentez fort fatigué(e)s physiquement et mentalement et être pris(es) de vertiges
Enfin, la crampe ou le malaise sonnent le signal d'alarme, vous êtes déshydraté et vos muscles ne répondent plus
Tout ça, ce sont des signes de la déshydratation

Une mauvaise hydratation peut mener à des blessures alors hydratez-vous correctement et régulièrement avant même de ressentir ces symptômes !

Alerte canicule - Bien s'hydrater ROCKRIDER

ALERTE CANICULE !

En période de fortes chaleurs, pensez à boire davantage ! Même si vous n’en ressentez pas l’envie,  il FAUT boire pour éviter de vous affaiblir.

Nos petits conseils en cas de températures élevées :

- Sur le vélo, buvez au minimum 500 ml d’eau par heure (petit à petit)
- Vous pouvez ajouter un peu de sel dissous dans votre eau. Cela permet d’accélérer la vitesse à laquelle l’eau atteint vos muscles et de vous apporter les minéraux dont votre organisme a besoin en état d’effort
- Rafraîchissez-vous (la nuque et les jambes par exemple) pour éviter les coups de chaud.

Gourde ou sac à eau ? 

La question peut se poser : la plupart des vélos sont munis d'un ou de deux supports de cage pour apportez votre eau avec vous dans un bidon. Mais il faut savoir que certaines tailles ou certains VTT tout suspendus n'ont pas la possibilité d'accueillir une gourde. Le sac à eau peut être une excellente solution pour contrer ce souci de place, mais pas que ! 

Un sac à eau pour chaque pratique !

QUE BOIRE ?

La question qu’on peut se poser maintenant, c’est quelle boisson privilégier ?

LES BOISSONS ISOTONIQUES, C'EST QUOI ?

Les boissons isotoniques sont composées, à peu de choses près, de la même concentration en particules que le sang. Elles répondent aux besoins de votre corps lorsqu’il est en état d’effort, tout en vous hydratant et en vous facilitant la récupération. En effet, elles compensent la perte en sels minéraux causée par l’activité physique que vous êtes en train de faire.

Et tout ça grâce à quoi ? À la présence de vitamines, de glucides, de sucres et de minéraux qui vous aident à garder de l’énergie pendant votre sortie VTT. Ce type de boissons est adapté aux sorties VTT de longue durée (minimum 1h30/2h). Vous pouvez facilement en trouver chez DECATHLON.

LES DERNIERS CONSEILS À RETENIR

1. Ne pas confondre une boisson énergétique et une boisson énergisante  : 

La boisson énergétique est bel et bien adaptée aux besoins des sportifs pour compenser les efforts qu’ils fournissent.

Tandis que la boisson énergisante est censée contrer les coups de fatigue avec la présence de fortes doses de caféine, de taurine et de sucre.

2. Ne pas boire de l’eau très froide, voire glacée : cela peut causer des troubles digestifs. Privilégiez  une eau à température ambiante.

Sac à eau VTT ROCKRIDER
Bien s'hydrater en VTT

En bref, s’hydrater est indispensable pour garder une bonne forme physique, être performant sur les singles et surtout, pour rester en bonne santé
Ne négligez pas ce point important, surtout en période de fortes chaleurs… Au risque d’être très mal en point.

3, 2, 1… à vos bidons d’eau (ou poches à eau) !

CES CONSEILS VONT AUSSI VOUS INTÉRESSER !