Bien débuter en snowboard - intro

Pour nous conseiller, nous nous sommes naturellement tournés vers Elisabetta, monitrice de snowboard à l'école de Courmayeur. Elle nous parle de sa vision du snowboard, de son enseignement; évoque les freins à la pratique, les idées reçues et comment les lever pour bien débuter ! 

DREAMSCAPE : A quel âge as-tu commencé le snowboard ? Depuis quand enseignes-tu ?

Elisabetta : Je m'appelle Elisabetta, j'ai 25 ans et j'ai commencé le snowboard à l'âge de 15 ans. Je suis monitrice de snowboard depuis maintenant 3 ans. J'enseigne le snowboard à tous le monde, aux plus petits comme aux plus grands...
En tant que monitrice de snowboard, je peux vous garantir qu'il n'y a pas de limites à l'apprentissage. Ce qui me plait le plus dans mon travail, c'est de voir la satisfaction qu'ont mes élèves à débuter ce sport et de les entendre dire en fin de session : “Merci pour cette super expérience, le snowboard c'est que du plaisir...”
Mon objectif en tant que monitrice est de rendre le snowboard accessible à tous et de faire en sorte que tout le monde puisse bien débuter le snowboard

DREAMSCAPE : Quel est la proportion de débutant parmi tes élèves ? Quel âge ont tes élèves ?

Elisabetta :  En général, la plupart des personnes qui demandent des cours sont des débutants. En effet, je conseille, pour débuter, de faire ces premiers jours de snowboard avec un moniteur pour avoir une base solide et pour pouvoir progresser plus rapidement

Quant à l'âge de mes élèves, il est assez variable. La plupart sont des jeunes de 15 à 35 ans. Mais j'ai aussi beaucoup de petits. Il m'est arrivé d'enseigner à plusieurs enfants de 3 ou 4 ans. Les adultes ne manquent pas non plus... En fait, c'est surtout eux qui ressentent le besoin d'être encadré pour être rassuré afin de recevoir un apprentissage en toute sécurité.

Comment bien débuter le snowboard ?

DREAMSCAPE : Quel sont tes conseils pour bien appréhender sa première expérience de glisse en snowboard ?  

Elisabetta :  Pour bien débuter le snowboard, il est conseillé de prendre des cours avec un moniteur. Si vous voulez progresser et atteindre un bon niveau, l'essentiel est d'avoir des bases solides. Sans les bons conseils au départ, il sera plus difficile de s'améliorer car vous construirez votre apprentissage sur des lacunes et/ou une mauvaise gestuelle. Personnellement, je recommande de prendre au moins 6 ou 8 heures de cours au début pour acquérir les bases

Après cela, il est bon de pratiquer de son côté pour gagner en confiance. Une fois que vous saurez descendre une faible pente seul et en toute tranquillité, vous pourrez avoir besoin d'autres cours pour améliorer votre technique ou vous spécialiser vers le freestyle ou le freeride.

Le temps d'apprentissage est très personnel et varie en fonction de la préparation physique et mentale de chacun. De nombreux sports aident à se préparer. Il sera plus facile de débuter le snowboard pour quelqu'un qui pratique déjà d'autres sports de glisse comme le skate, le surf, le wakeboard... La pratique du ski aide aussi à appréhender ses premières sensations de ride en snowboard.

Débuter le snowboard

"Il ne faut pas de bases de ski pour débuter le snowboard" 

DREAMSCAPE : Faut-il forcément commencer par le ski pour faire du snowboard ? 

Elisabetta : On peut commencer à faire du snowboard même si on a jamais vu la neige de sa vie auparavant ! Pour être honnête, ceux qui apprécient le plus l'expérience du snowboard sont ceux pour qui la première leçon de snowboard est une première expérience sur neige et à un sport de glisse. Dans leur mémoire, ça restera graver comme une expérience unique. Donc, même si des bases de ski peuvent aider techniquement (notamment pour la prise de carre), on peut tout à fait débuter le snowboard sans n’avoir jamais pratiqué aucun sport de glisse sur neige auparavant...

DREAMSCAPE : Quand on débute, quels sont les différences entre le ski et le snowboard ? 

Elisabetta :  La vraie différence entre le snowboard et le ski est l'orientation que l'on a en descendant une pente. Sur les skis, vous regardez la pente en face. Cela peut être plus impressionnant mais c'est certainement plus confortable et intuitif. Avec le snowboard vous êtes toujours de côté : une position moins naturelle pour ceux qui ne pratiquent pas d'autres sports de glisse. Le gros avantage du ski, c'est la liberté de mouvement qu'offre le fait d'avoir un ski à chaque pied, et donc séparé. Cela facilite les mouvements et l'équilibre. Avec le snowboard, les deux pieds sont ancrés à la planche. L'équilibre et la gestuelle sont plus difficiles à appréhender quand on débute. Mais une fois que c'est compris, le snowboard vous donnera des sensations exceptionnelles. De plus, une fois ce premier obstacle surmonté, le snowboard sera beaucoup plus supportable pour vos articulations inférieurs. Surtout pour ceux qui ont des problèmes aux genoux... Et puis il faut se le dire, le snowboard est vraiment plus fun que le ski...

DREAMSCAPE : Une fois sur neige, quels conseils donnes-tu à ceux qui débutent le snowboard ?

Elisabetta : Une des règles les plus importantes, c'est de regarder où tu vas... Il est tentant quand tu débutes en snowboard de regarder le sol. C’est une des erreurs majeures qu'il faut éviter. Les yeux et le poids de la tête dirigent le reste du corps et il faut toujours les tourner au loin ou en direction de là où tu veux aller. C'est la base pour apprendre à contrôler et à tourner ta planche.
Un deuxième point important, c'est de toujours bien respirer. Quand on fait un effort ou que l’on est concentré à faire de nouveaux mouvements, c’est fréquent d'arrêter de se concentrer sur sa respiration. Pour réussir à avoir la bonne gestuelle et pour bien gérer l’effort physique, tu dois toujours bien oxygéner ton corps. Vu que ton corps se relâche et se détend grâce à la respiration, si tu respires bien tu apprendras plus rapidement et tu retarderas la fatigue... Et donc le vin chaud...

le MOTTO : "PRENDRE DU PLAISIR ET S'AMUSER" 

Elisabetta : Ah et n'oublions pas le plus important, la clé quand tu débutes et tu continueras à faire du snowboard, c'est de s’amuser !

Au début en particulier, il y a d'autres priorités : apprendre, progresser, être concentré, appréhender le stress de cette nouvelle pratique... Mais tout cela doit être secondaire et l'élément fondamental d'une session de snowboard doit toujours être le plaisir et l’amusement.

Débuter le snowboard

"IL N’EXISTE PAS  D'ÂGE MINIMUM POUR COMMENCER LA PRATIQUE DU SNOWBOARD.

Débuter le snowboard

DREAMSCAPE : À quel âge peut-on commencer le snowboard ? Quel âge avait le plus petit de tes élèves ? 

Elisabetta : Contrairement à ce que l'on pourrait penser, il n’y a pas un âge idéal pour débuter le snowboard. Il y a plein de petits de 3 ans qui s'amusent avec un snowboard au pied, il suffit de leur présenter le sport comme un jeu et ensuite, la planche sera leur nouvelle meilleure amie. 
Tout peut servir pour offrir des premières sensations de glisse...se faire tirer sur la neige avec la board aux pieds, descendre main dans la main avec le moniteur (ou les parents), ou même utiliser la board comme une luge...
Mon plus jeune élève avait 3 ans. La clé est d'aborder l'apprentissage différemment. Un enfant a besoin de jouer et de voir le sport comme un jeu. Vous ne pouvez pas penser à donner une leçon théorique à un enfant de trois ans... Dans mes cours, j'utilise souvent des jeux comme "le loup touche-touche", une balle ou un hula-Hoop ! 

DREAMSCAPE : Y-a-t-il des freins à l'apprentissage du snowboard chez les adultes ?

Elisabetta :
Pour les adultes qui n'osent pas s'initier et débuter le snowboard par peur ou crainte, ou qui considèrent que le snowboard est seulement fait pour les jeunes amateurs d'adrénalines et de sensations fortes, je peux assurer qu'avec de bonnes protections corporelles et avec une bonne assistance directe (au début), vous arriverez à faire vos premiers virages et à trouver rapidement un plaisir physique et psychologique à la pratique du snowboard !

DREAMSCAPE : Les parents ont-ils des freins à mettre leurs enfants sur un snowboard ?

Oui, en effet, il y a beaucoup de parents réticents. Les raisons sont variées mais souvent liées au fait que le snowboard est considéré comme un sport dangereux et difficile. De plus, on a souvent entendu qu'avant l'âge de 10 ans, il était dangereux pour un enfant de faire du snowboard. Cependant, toutes les études récentes l'ont démenti... 
Pour un parent, il est satisfaisant de voir son enfant progresser rapidement. Et l'équilibre qu'offre le ski permet cet apprentissage rapide. Mais personnellement, je pense qu'il ne faut pas aller à l'encontre du souhait de l'enfant qui souhaiterait apprendre le snowboard. 
La passion et la motivation sont des éléments fondamentaux pour apprendre et progresser en toute sécurité. 
En fait, il faut voir le ski et le snowboard comme deux sports complémentaires qui permettent à l'enfant de développer des habiletés motrices importantes pour son développement.

Comment bien débuter le snowboard ?

Maintenant que tu en sais plus sur le snowboard, es-tu prêts pour tenter l’aventure ? 
En solo, entre amis ou en famille, c’est parti !

Bien débuter en snowboard

Marc d.

Équipe communication DREAMSCAPE et passionné de snowboard.