8 idées de sports à tester sous la pluie

Le sport c’est encore mieux sous la pluie, n'est-ce pas ?
Si vous avez envie de vous dépenser par tous les temps, découvrez nos sports à tester quand il pleut.

5 sports à tester sous la pluie

Comment faire du sport quand il pleut ?
Si l’envie de vous aérer est plus forte que la pluie ou si vous ne jurez que par les sports en extérieur, quels que soient le temps ou la saison,
il est temps de songer aux joies du sport sous la pluie !

Alors, comment casser la monotonie, même en automne quand il fait gris, et profiter du mauvais temps pour essayer ou redécouvrir des sports ?
On vous présente 8 idées de sports à essayer sous la pluie !

Sport à tester sous la pluie : le jogging ou le running

La course à pied ou le running par tous les temps, même sous la pluie !

On commence avec un sport qui sonne comme une évidence : la course à pied. C'est bien l'un des nombreux avantages de ce sport : la course à pied ne connaît pas de saison ! Certains joggeurs et runners prennent même goût à courir sous la pluie. Si, si, promis ! Courir sous la pluie peut aussi naître d'une envie soudaine de sortir de chez soi, de prendre l'air et de se dépenser. Lors d'une journée pluvieuse, on en a parfois besoin.

Si la pluie peut affecter votre motivation, revenez toujours sur votre but : vous dépenser. Si vous suivez un programme précis comme ceux proposés par DECATHLON COACH et/ou si vous préparez une course ou une compétition, alors ce footing sous la pluie ou cette séance d'entraînement sous la pluie devient vite une formalité. Notre conseil : rien de tel qu'une séance de running en fractionné ou d'intervalles de sprint sous la pluie pour bien en profiter et bien se défouler !

Quelle que soit votre motivation, l’idée est avant tout de bien s’équiper et s'habiller pour courir sous la pluie : un coupe-vent imperméable, une casquette pour ne pas recevoir de gouttes dans les yeux, des protections renforcées sur les zones de frottements (car vos vêtements vont s’alourdir avec la pluie) et un encombrement minimum (vos écouteurs sont beaucoup moins motivés que vous à l’idée de courir sous la pluie). Pour le téléphone, pensez à une pochette waterproof.

Pourquoi courir sous la pluie ?

Au-delà d'épancher votre amour pour la course à pied (ou pour l’eau), courir sous la pluie peut aussi vous permettre de mieux préparer vos prochaines courses. En continuant votre programme d’entraînement DECATHLON COACH, quelles que soient les conditions bien sûr, mais aussi en vous préparant à toutes les éventualités pour vos prochaines échéances : si votre prochaine compétition se déroule sous la pluie, votre mental sera lui au beau fixe.
Si cette raison ne suffit pas, pensez à la douche chaude et au chocolat chaud qui vous attend en rentrant…

La course à pied, un sport à tester sous la pluie

Trail sous la pluie, en pleine nature

Parce que la nature a de nombreux effets positifs : pourquoi ne pas se lancer dans le trail ? Quitte à courir sous la pluie, autant le faire en pleine nature. Si vous préparez un trail, alors il est indispensable de courir aussi sous la pluie. Rien ne vous dit que le jour de la course, le temps sera au beau fixe. Il faut donc s'entraîner à toutes les températures et dans toutes les conditions météorologiques. Même sous la pluie !

A savoir aussi : la pluie modifie le terrain. Les appuis ne sont pas les mêmes ; vos muscles doivent s'adapter et votre corps se renforce. Vos stabilisateurs au niveau des chevilles vont travailler plus que d'habitude. Sollicités, ils seront renforcés. Alors, convaincu·e par le trail sous la pluie ? Pour en savoir plus, voici quelques conseils pour gérer un trail sous la pluie.

Trail sous la pluie, en pleine nature

Pluie et boue : une belle idée pour une sortie sportive en VTT

On continue avec un sport qui lui non plus ne craint jamais les intempéries : le VTT. Vous savez, le sport qui vous permet de découvrir la nature, les grands espaces, les randonnées à vélo et les sensations fortes tout l’été ? On a une bonne nouvelle pour vous : le VTT, ça continue en automne... et même en hiver !

Alors comment rouler dans les flaques ? Commencez par adapter votre équipement avec des pneus VTT conçus pour la pluie et la boue, pour éviter les risques de chute. Vérifiez bien la pression des pneus et les freins avant de partir. Ensuite, adaptez votre tenue évidemment. Pour le haut, prévoyez une couche externe (ou couche primordiale) imperméable comme une veste coupe-pluie. Souvent, ces veste coupe-pluie se replient et s'emmènent facilement dans les sacs d'hydratation. Portez également des lunettes transparentes (de catégorie 0) et des gants. Pour le bas, vous pouvez optez pour un pantalon de VTT ou un collant.

En ce qui concerne la pratique, l’objectif est d’adapter votre pilotage et vos trajectoires à l’adhérence du terrain et aux obstacles propres à un sol humide. Beaucoup de choses peuvent se cacher sous les feuilles des arbres. Mouillé pour mouillé, profitez-en et roulez dans les flaques de boue. Vous verrez, ça fait un bien fou !

VTT : un sport à tester sous la pluie !
8 idées de sports à tester sous la pluie

POURQUOI FAIRE DU VTT QUAND IL PLEUT ?

A ce moment-là de l’article (ou de votre randonnée VTT sous la pluie) vous êtes peut-être en train de vous demander quel est l’intérêt de pédaler par mauvais temps.

Premièrement, c’est l’occasion de continuer à progresser, de vous préparer à toutes les conditions et surtout de ne pas vous priver d’un sport que vous adorez pendant toute une saison ou plus.

Deuxièmement, le plaisir du VTT tient davantage au fait de se donner à fond que de finir propre.

Tester les sports collectifs sous la pluie comme le rugby

La pluie n'arrête pas les sports collectifs

Et si vous trouvez que le sport sous la pluie, c’est plus sympa à plusieurs, on passe maintenant aux sports co ! Que ce soit en football, en rugby ou encore en hockey sur gazon, les sports collectifs en extérieur se pratiquent par tous les temps. Au programme : un bonnet, un pantalon de survêtement ou un coupe-pluie (pour l’entraînement), des manches longues pour les matchs et surtout des chaussures avec une semelle ou des crampons adaptés au sol plus lourd ou plus glissant.

Et si vous regrettez de ne pas avoir choisi le basket, le handball ou le baseball ?
Si vous trouvez que dribbler la balle ou taper la gonfle est tout de même plus agréable dans la douceur du printemps, il existe tout de même de sérieux arguments pour ne pas abandonner votre sport de cœur les jours de pluie. Tout d’abord, il n’y a pas que la balle ou le ballon qui risquent de vous manquer, il y a aussi vos partenaires, votre club, votre place sur le terrain ou sur le banc et le rythme de la saison sportive qui continue malgré le mauvais temps. Ensuite, c’est aussi l’occasion de ressortir les crampons vissés, de travailler la conquête ou le kick and run et de recevoir des encouragements quand vous plongez dans les flaques.

Bien habillés, marcher et randonner sous la pluie ne sont plus un problème.

Que vous soyez adepte de la marche sportive ou de la randonnée, les deux peuvent continuer à se pratiquer sous la pluie. Pas de raison de se détourner d'un bon bol d'air frais. La nature peut aussi être très plaisante à regarder avec le bruit de la pluie qui tombe sur les feuilles des arbres. Sans parler de cette légère brume humide que l'on peut voir s'installer en montagne ou en campagne qui donne une autre image de la nature.

Bien équipés et bien habillés, vous ne ressentirez pas les désagréments de la pluie et vous ne retiendrez que le positif. Puisqu'en marchant, vous avez une position debout, l'important est de protéger le haut du corps et la tête. Choisissez une veste imperméable (et non juste déperlante) pour faire face aux fortes pluies. Ensuite, privilégiez une veste avec une capuche réglable pour éviter que l'eau ne s'infiltre. Pour les chaussures, il en existe des imperméables ou des produits pour les imperméabiliser. Une bonne astuce à connaître !

Sport à tester sous la pluie : la marche et la randonnée

Faire du sport sous la pluie... et dans l'eau !

Alors si vous avez envie de ne faire qu’un avec votre élément de prédilection, on vous conseille les combinaisons en néoprène pour les sports de glisse. Pour les sports de rivières, on fait confiance à vos coups de rames ou de pagaies pour vous maintenir au chaud.

Très bien, mais le but c’était d’être sur l’eau, pas sous l’eau...
Vraiment ? Pourtant on ne peut que vous conseiller de pousser le vice jusqu’au bout et d’essayer la plongée sous-marine par temps de pluie. Rien de mieux pour oublier le monde extérieur et découvrir un autre univers.

sports d'eau sous la pluie
Se déplacer à vélo sous la pluie

LE VÉLO DE VILLE, POUR SE DÉPLACER... MÊME QUAND IL PLEUT !

Après avoir essayé le VTT sous la pluie en début d’article, parlons un peu de son cousin le vélo de ville. Le principe est le même : bien équipé·e, vous continuez à profiter de tous les avantages d’une activité physique qui joint l’utile et l’agréable sous la pluie. Pensez à un coupe-pluie long, appelé aussi poncho ou à un surpantalon imperméable pour protéger l'intégralité de vos jambes. Surtout de vos cuisses qui seront exposées à la pluie. Si vous roulez sous la pluie et de nuit, alors pensez aux éléments de visibilité et de sécurité (gilet jaune de visibilité, brassard jaune...)

Salles de sport & sports d'intérieur : s'y rendre sous la pluie !

Eh oui, si les sports présentés plus haut ne vous donnent pas envie de vivre des aventures sportives sous la pluie, ou si vous êtes rentré·e chez vous avec plus de gouttes que de conviction grâce à nos brillants conseils, il vous reste toujours le sport en intérieur. Fitness, boxe, judo, badminton, tennis, danse, pole dance... Un bon moyen est de s'y rendre à vélo, à pied ou encore en trottinette.

Alors pour ne pas que le temps humide vous décourage de faire le trajet, on vous rappelle les bons réflexes pour vos itinéraires en vélo, à pied ou encore en trottinette : un coupe-pluie (ou une veste imperméable), des gants et un bonnet (ou un casque) ! Le vélo ville est une solution rapide pour se rendre à la salle de sport sous la pluie tout en réalisant son échauffement et de mettre les muscles de son corps en mouvement... avant de pratiquer un sport d'intérieur ! Bref, plus de questions à se poser : c'est l'occasion idéale !

Et vous, vous êtes plutôt du genre à finir trempé·e de sueur en salle ou à aller chercher le grand air quand la pluie s’invite sur vos créneaux de sport ? Partagez-nous vos expériences et n’hésitez pas à dire si cet article vous a plu !

8 idées de sports à tester sous la pluie

MERWEN

Rédacteur équipe DECATHLON


MORDU DES PLAYGROUNDS, PASSIONNÉ DES PARQUETS, FÉRU DES BASSINS ET GRAND AMATEUR DE SPORT EN GÉNÉRAL.

CES CONSEILS POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :