Le maillot en natation synchro : qu'est-ce qu'il a de différent ?

En natation sportive comme en natation artistique, c’est le maillot de bain qui diffère d’une nageuse à l’autre, en dehors des compétitions !

Virginie Dedieu maillot de bain synchro

 Si vous êtes déjà nageuse, vous savez qu’il est parfois difficile de trouver un maillot de bain adapté à la synchro : qui ne nous gêne pas dans les mouvements, 
qui soit confortable, tout ça avec une jolie forme, un bon maintien... C’est un sujet beaucoup plus simple pour vous messieurs ! La forme ne diffère que très peu du maillot de natation classique… Aujourd’hui, on vous parle des maillots conçus spécialement pour s’adapter à la pratique des nageuses synchro.

Virginie Dedieu maillot natation artistique

LES ATOUTS DU MAILLOT
DE NATATION ARTISTIQUE

En synchro, l’idéal est d’avoir un maillot échancré au niveau des hanches pour ne pas bloquer les mouvements des nageuses. Le bonus : cette forme allonge les jambes des nageuses et font paraître les figures plus hautes ! Au niveau du décolleté, la forme
est vraiment une question de préférence ; on a choisi une encolure en V peu profonde pour sublimer le décolleté des nageuses sans pour autant les gêner. On retrouve aussi cette forme de V en bas du dos. D’ailleurs le dos, parlons-en : il est ouvert et dégagé pour assurer un maximum de liberté de mouvement, mais avec des bretelles travaillées pour à la fois être esthétiques et maintenir correctement la poitrine des nageuses. La base des bretelles est large, pour être confortable ; puis elles s’affinent pour créer un dos original sans blesser les épaules !

La matière, un sujet crucial 
en synchro

Il faut que la matière du maillot de bain soit résistante au chlore afin de tenir pendant les nombreuses heures d’entraînement. Il est aussi préférable que le maillot soit fin, comme une seconde peau : c’est ce qui lui permet de sécher rapidement - qui n’a pas connu ces longues minutes à claquer des dents pendant les épreuves de figures imposées ? C’est ce qui empêche aussi les entrées d’eau dans le maillot, qui peuvent être gênantes lors de certaines figures. 
La finesse du tissu rend le maillot moins lourd, ce qui est un avantage non-négligeable pour les figures. Parlons peu, parlons bien, parlons pince-nez : qui ne l’a jamais perdu, que ce soit en entraînement ou en compétition ? La bonne astuce est de plonger avec 1 ou 2 pince-nez de secours ; encore faut-il réussir à les coincer dans le maillot… sur les bretelles ? Pas esthétique. Au niveau des hanches ? Bonne idée, mais il faut qu’ils y restent, et ce n’est pas évident avec le plongeon, les portés, les figures… L’idéal est un élastique, cousu à l’intérieur du maillot au niveau des hanches, pour vous permettre de bloquer votre pince-nez dans votre maillot et également de pouvoir le récupérer facilement et rapidement en cas de besoin ! 

Lalie Chassaigne maillot synchro
Lalie Chassaigne

Les maillots de compétition : des règles à respecter ? 

Le saviez-vous ? L'échancrure est limitée en compétition de natation artistique : les maillots doivent rester décents. Sur les maillots de compétitions, certaines équipes ajoutent une bande de tissu couleur chair au niveau de la culotte du maillot pour donner l’impression d’un maillot plus échancré tout en respectant la réglementation ! 
Aussi, quand vous participez à une épreuve de figures imposées, votre tenue est réglementée : maillot noir et bonnet blanc, pas de fantaisie au rendez-vous (on garde les paillettes pour les compétitions). Les logos sur les maillots sont tolérés, mais si ils sont petits voire inexistants, c’est mieux ! Le maillot spécial synchro existe en noir, et aussi en version colorée pour s’adapter à toutes les occasions : entraînements, épreuves de figures imposées, galas, compétitions… à vous de le customiser avec des strass et des paillettes pour l’adapter à vos envies ! 

On attend les photos de vos réalisations sur Instagram, n’oubliez pas de nous taguer @natationartistique !

Camille Adam

CAMILLE ADAM

J'ai découvert la synchro à l'âge de 9 ans. C'est ma maman qui m'a inscrite : j'aimais faire des spectacles, j'étais hyper à l'aise dans l'eau, et fascinée par tout ce qui avait des paillettes... et ça a très vite été une évidence que la natation synchro et moi, ça allait durer longtemps ! J'adore le type d'effort que cette discipline demande : 
le gainage, l'apnée, pouvoir évoluer dans tous les sens et toutes les dimensions, bouger, sourire... et aussi évidemment l'aspect collectif : c'est fou la force qu'une équipe dégage ! L'entraide, le soutien, la persévérance, 
le perfectionnisme, la gestion du stress : la synchro a été ma meilleure école de la vie, que ce soit en tant que nageuse ou que coach.