Débuter en freestyle

Débuter en freestyle      (ski et snowboard)

Les vacances à la montagne évoquent d'excellents moments conviviaux et sont synonymes de sport intensif !  
Quoi de mieux que de s'élancer dans un park avec les bons conseils ! 

Débuter en freestyle

Le matériel de freestyle

Le matériel nécessaire à la bonne pratique du freestyle doit disposer de quelques spécificités :

• Pouvoir glisser en avant comme en arrière, avec des skis double-spatule (skis relevés à l’avant et à l’arrière) ou un snow twin-tip (extrémités de la planche relevées de façon symétriques)
• Etre assez souple, pour permettre de bonnes réceptions de sauts.

Enchainer des figures aériennes peut potentiellement conduire à quelques chutes, afin de minimiser les impacts, le casque est un élément primordial lors de l’apprentissage de cette discipline.~Il est également recommandé de porter une protection dorsale, qui permettra d’amortir d’éventuelles chutes sur le dos.

Où pratiquer du freestyle ?

Débuter en freestyle

En hors-piste

Où les freestylers plus confirmés peuvent y enchaîner les tricks, en se servant des éléments naturels : dans ce cas, la pratique est appelée backcountry.

Débuter en freestyle

Dans la plupart des stations 

Où des snowparks sont dédiés à la pratique du freestyle : skieurs et snowboarders débutants comme confirmés s’y côtoient, chacun circulant sur des zones adaptées à leurs niveaux respectifs. Big air, half-pipe, le terrain est aménagé avec des structures en neige ou en métal, qui permettent aux riders de s’élancer dans les airs pour réaliser leurs figures.

Débuter seul en freestyle

Avant de commencer le freestyle, il faut être bon skieur/snowboarder, capable de descendre des pistes noires ! Voici quelques étapes qui jalonneront l’apprentissage du freestyle :

1. Rider en switch 
Pour commencer, rider en switch permet de prendre de l’assurance et de s’habituer à glisser à l’envers comme à l’endroit, indispensable pour la pratique du freestyle. La position du corps doit être légèrement décalée afin d’éviter au corps de trop tourner en regardant au-dessus de son épaule.

2. Augmenter la vitesse
Progressivement, il faut augmenter sa vitesse, et descendre des pistes de plus en plus compliquées pour maîtriser de mieux en mieux le switch. Une fois cette étape accomplie, l’apprenti freestyler pourra tenter le fameux 180 : sur terrain plat et à faible vitesse.

3. Débuter dans le snowpark 
Une fois le switch et le 180 maîtrisés, skieurs & snowboarders freestyle pourront pratiquer dans le snowpark : constitué de modules de différentes difficultés, chacun choisit le module correspondant à son niveau, en se repérant à l’aide du code couleur permettant de baliser les terrains.

Les snowparks sont généralement segmentés en plusieurs zones  (3 à 6 selon les stations).

En premier lieu, il faudra apprendre à maîtriser les sauts droits, simples et sans figures.
Après le passage obligé par les sauts simples, les freestylers en herbe pourront commencer les tricks les plus abordables : grabs, flips, rotations ...
A force d’entraînement acharné suivront bientôt les rotations, flips, slides et autres acrobaties plus spectaculaires !

débuter en freestyle
piste verte

Zone verte

Pour débuter avec des premiers sauts basiques

zone bleue

Zone bleue

Pour effectuer des premiers enchaînements sur des modules d'initiation

zone rouge

Zone rouge

Pour les pratiquants réguliers de niveau intermédiaire

piste noir

Zone noire

Pour les riders confirmés

débuter en freestyle
Débuter en freestyle

Règles de sécurité en freestyle

Afin que les sessions se passent dans les meilleures conditions possibles et en toute sécurité, il faut être vigilant, attentifs à autrui, et respecter quelques règles de base :

- S'échauffer
- Respecter le balisage du snowpark
- Avant de s'engager, bien vérifier que la zone de réception est libre
- Dégager la zone de réception après avoir réalisé sa figure
- Respecter l'ordre de départ
- Se protéger, au moyen d'un casque et d'une protection dorsale

Nos astuces pour pratiquer 

- Entrainez-vous aux sauts sur des trampolines ou à la piscine !
Cela vous permettra d’être familiarisé avec les mouvements et les impulsions à donner au corps, et facilitera les sauts lorsque vous aurez skis ou board aux pieds !

- Prenez des cours !
La majorité des écoles de ski dispense des stages d’apprentissage du freestyle skis & snow. Cela vous permettra d’être bien encadré et d’apprendre sur de bonnes bases, en progressant plus rapidement que seul.

Ces conseils pourraient vous intéresser :

Choisissez votre masque de ski avec les conseils de Wed'ze

Comment choisir un masque de ski et snowboard ?

Retrouvez nos conseils pour vous aider à choisir votre masque de ski.
POURQUOI PORTER UN CASQUE DE SKI ? LES RÉPONSES DES PROS !

POURQUOI PORTER UN CASQUE DE SKI ? LES RÉPONSES DES PROS !

Sophie Claude est médecin, Aurélien Laurent est pisteur-secouriste, tous deux dans la station de ski de La Clusaz, en Haute-Savoie. Les accidents de sports d'hiver, c'est leur métier. Du choc léger à la tête au traumatisme crânien grave, ils savent combien il est important de porter un casque lorsqu'on part sur les pistes. En ski, en snowboard ou en luge, les collisions peuvent se produire n'importe où et avec n'importe qui, ou quoi ! Ils nous expliquent, en parlant de leur métier, pourquoi il est si important de porter un casque sur les pistes de ski.
10 Exercices faciles pour se préparer physiquement aux sports d'hiver

10 Exercices faciles pour se préparer physiquement aux sports d'hiver

Votre séjour au ski est organisé ? Il vous tarde de mettre vos chaussures de ski et de dévaler les pistes ? Voici un programme d’exercices faciles à faire chez soi pour vous y préparer !