Logo perfly blanc

LES BIENFAITS DU BADMINTON

Le badminton, c’est bon pour le corps et l’esprit. Vous n’en doutez sûrement pas si vous pratiquez régulièrement ou de façon plus occasionnelle. Mais connaissez-vous vraiment bien tous ses bienfaits ? On vous les a listés, histoire de mettre à jour votre culture sur le sujet. Et de vous donner quelques arguments pour terminer de convaincre vos proches d’échanger quelques volants avec vous. C’est parti pour un peu de lecture !

1
number 1

1/ LE BADMINTON, C'EST LUDIQUE

Et ça explique sans doute sa place de deuxième sport le plus pratiqué au monde. Juste après le football. 

Au bad, la règle du jeu est simple : marquer plus de points que son adversaire. Ou ses adversaires, si on joue en double ou dans une équipe mixte. 

Même s’il faut un peu d’entraînement pour maîtriser le jeu, à moins d’avoir une aisance naturelle pour le smash, on s’amuse dès les premiers échanges. À condition de ne pas être agacé par quelques volants manqués ;-) 

En plus, c’est un sport adapté au rythme et au niveau de chacun. On le précise quand même : à un très bon niveau, le badminton est très exigeant, techniquement et physiquement. Mais rien n’empêche de commencer tranquillement. Et de progresser. 

Autre bonne nouvelle : difficile de trouver une excuse pour rater une séance. Le badminton se joue en intérieur, toute l’année. Même dans le Nord, ce n’est pas la pluie qui va vous empêcher de vous entraîner. 

Enfin, on peut s’essayer aux alternatives : le AirBadminton, une variante pensée pour l’extérieur que l’on peut pratiquer sur de l’herbe, du sable ou un sol dur. C’est d’ailleurs une vraie discipline avec ses règles. Reconnue et encadrée par la Fédération Française de Badminton.

2
number 2

C'EST BON POUR LE MORAL ET L'HUMEUR

En fin d’entraînement, vous êtes essoufflé. Sauf si vous vous êtes un peu laissé aller. Vous êtes aussi de bonne humeur, voire euphorique. Et ça, scientifiquement, ça s’explique. 

La sensation de bien-être en fin de séance, c’est grâce à la sécrétion d’endorphines. Pour faire simple : après 30 à 45 minutes d’effort, à un rythme modéré, votre cerveau libère une molécule qui se disperse dans l’organisme. Et ne lui veut que du bien. On parle d’ailleurs de molécule du bonheur. 

Et elle porte plutôt bien son nom. Parce qu’elle n’a que des effets positifs : réduction du stress, de la fatigue, et même de la douleur. Et tout ça, plusieurs heures après l’effort. 
Évidemment, ce n’est pas vrai que pour le badminton. Ça l’est pour tous les sports d’endurance. Et ça tombe bien, le bad en est un ;-)

3
number 3

LE BADMINTON C'EST DU SPORT. ET DU CARDIO

Vous êtes un badiste convaincu. Vous le savez : le badminton, c’est physique. Ou vous n’avez jamais pratiqué. Et pour vous, c’est un loisir de plage pas vraiment fatiguant. Ce n’est pas tout à fait vrai. Voire pas du tout. Mais les clichés persistent. On vous rassure, pas de jugement sur vos idées reçues. On est là pour tous vous convaincre que, oui, le badminton, c’est du sport ! Avec tous ses effets bénéfiques. 

Notamment ceux du cardio. Même si la surface de jeu est beaucoup plus petite qu’au tennis, sur un terrain de badminton, on court beaucoup, et de façon intense. En moyenne un kilomètre pendant un match. Bien sûr, ça dépend de vous, et de la cadence du jeu. Mais plus on progresse, plus on joue vite. 

Le badminton, c’est aussi plus énergivore qu’on ne le pense : jusqu’à 500 calories brûlées en une heure de jeu. Même si vous passez la séance à courir pour aller ramasser le volant au fond, eh oui. 

À hauteur d’une ou deux séances par semaine, ou plus, on ne vous limite pas, le bad est donc excellent pour muscler son coeur et améliorer son endurance. Voire perdre un peu de poids, si c’est votre objectif.

4
number 4

CA MUSCLE LES CUISSES ET LES FESSES. ET PAS SEULEMENT

Vous avez planifié une session de squats et de fentes. Et vous pensez déjà à vos muscles qui brûlent. Bonne nouvelle : vous n’êtes pas obligé. Évidemment, on n’a absolument rien contre la musculation. On est plutôt pour la diversité des entraînements. Puis, on a aussi envie de vous rappeler que le badminton, ça muscle ! 

D’abord, ça raffermit les membres inférieurs : principalement les fessiers, les cuisses et les mollets, grâce aux sauts répétés et aux pas chassés. Parce que pendant un entraînement de badminton, on est toujours en mouvement. 

Et ce ne sont pas les seuls muscles sollicités. Quand vous renvoyez le volant, les muscles dorsaux et la ceinture abdominale sont gainés. Les bras se contractent également. Oui, les deux.

D’ailleurs, pour plus de force dans vos smashs, et parce qu’au badminton on joue beaucoup avec l’avant-bras et le poignet, on vous recommande quelques exercices pour les renforcer : des tractions et des flexions du poignets, entre autres. La preuve qu’on n’a rien contre la muscu ;-)

5/ PLUS DE SOUPLESSE. ET UN MEILLEUR SENS DE LA COORDINATION

Pour attraper le volant, il faut courir souvent, et parfois se contorsionner, pas toujours dans le même sens. Et la diversité des mouvements, c’est bon pour la souplesse.

Une astuce pour être encore plus souple : ne pas négliger les échauffements et les étirements, avant et après un entraînement ou un match. Courir 5 minutes sur le terrain et échauffer les bras avant de débuter les premiers échanges, c’est forcément une bonne idée. Et puis, ça limite les risques de blessure. 

Si vous pratiquez régulièrement, vous remarquez assez vite qu’au fil des entraînements les “bois” se font plus rares. C’est normal, c’est votre coordination gestuelle qui s’améliore, parce qu’avec le badminton, elle travaille pas mal : il en faut pour anticiper l’amorti d’un volant qui peut aller jusqu’à 400 km/h. Avis aux maladroits ;-)

4

6/ DE LA CONVIVIALITE. ET UN ESPRIT D'EQUIPE BIEN DEVELOPPE

Difficile de se la jouer solo. Et c’est plutôt une bonne chose.

Parce que voir du monde, c’est bon pour le moral et ça fait du bien. Au badminton, que l’on joue en club ou en indépendant, on rencontre pas mal de gens. 

Si vous adepte des doubles, c’est encore mieux. Là, c’est votre esprit d’équipe qui s’affine.

Pour limiter les coups de raquette indésirables ou laisser le point à l’adversaire parce que personne n’a pris le volant, mieux vaut communiquer avec votre coéquipier. Et trouver votre place dans l’équipe. 

Vous voilà au point sur le sujet. Prêt à convaincre vos proches que le badminton, c’est bon pour eux. Et à initier de nouveaux badistes. Alors, on compte sur vous ;-)

DÉCOUVREZ NOTRE SÉLECTION DE CONSEILS

Conseil
tension de la raquette
Plutôt forte ou plutôt faible : au badminton, le choix de la tension est parfois un vrai casse-tête. Elle peut être un sacré atout ou un frein quand elle est mal adaptée. Et dépend presque exclusivement de vous et de votre capacité à identifier vos points forts et vos points faibles. On vous partage quelques notions sur la tension, histoire de ne pas faire augmenter la vôtre au moment de choisir celle de votre raquette.
Conseil
artengo_badminton_ss178371959tci_scene_g78q8391.jpg-1_-1xoxar
Si vous avez déjà choisi votre raquette et vos chaussures, vous avez presque terminé. Il ne vous reste plus qu’à choisir le volant le mieux adapté à votre pratique. Le choix est relativement restreint : plastique ou plumes. Mais, on vous rassure, c’est déjà bien assez. Et puisqu’il influence pas mal votre jeu, le choix du volant n’est pas à négliger. Suivez le guide pour être au point !
Conseil
comment choisir un cordage de badminton
Le choix de la raquette, c’est important. Celui du cordage, ça l’est tout autant. Après tout, c’est le seul élément de votre raquette qui impacte fréquemment le volant. Et ça compte.
Conseil
comment_choisir_raquette_badminton
Poids, équilibre et flexibilité : on vous dit tout sur les principales caractéristiques à connaître pour bien choisir votre raquette de badminton. C’est parti pour un peu de lecture ;-)

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE