LES BÉNÉFICES DE LA COURSE À PIED SUR LA SANTÉ

Les vertus d’une activité physique régulière sont désormais parfaitement documentées. Bonification du capital santé et allongement de l’espérance de vie : la pratique du running est source de mille bienfaits. Peut-être n’est-il pas inutile de s’en convaincre tout à fait pour mieux rassurer les (derniers) sceptiques…

number 1

POUR UN MEILLEUR CONTROLE DE SON POIDS

Ingérer moins de calories que l’on en dépense : les coureurs qui souhaitent perdre quelques kilos doivent – eux aussi ! – respecter cet impératif. Mais (c’est la bonne nouvelle !), le running est l’un des moyens les plus efficaces d’accélérer la combustion de calories. Et ce même lors de séances d’entraînement relativement brèves.

A savoir : plus l’intensité d’effort est importante, plus l’organisme brûlera de calories. Lorsque la séance d’entraînement ou le simple footing se décline à moins de 75% de la fréquence cardiaque maximale, la filière lipidique est particulièrement sollicitée. Mais, finalement, rien ne vaut un travail plus soutenu. La combustion de calories devenant en effet plus importante à la fois durant l’effort mais aussi au terme de celui-ci.

number 2

FAIRE BAISSER SANS CESSE SON ÂGE DE FORME

Peut-on calculer l’espérance de vie théorique d’un individu à l’aide d’un questionnaire simple ? Des chercheurs norvégiens s’y emploient depuis quelques années et les résultats de leurs études – qui portent désormais sur plusieurs dizaines de milliers de volontaires – sont suffisamment probants pour connaître un vrai retentissement.

Selon les scientifiques scandinaves, l’âge chronologique (date de naissance) compte moins que l’âge de forme (la santé cardiovasculaire) pour prédire une mort prématurée (par rapport à une moyenne par pays) Concrètement, une bonne VO2max est plus significative qu’un taux de cholestérol important, une pression artérielle élevée ou même une consommation régulière de tabac. Le meilleur moyen de faire baisser son âge de forme selon les Norvégiens : pratiquer une activité sportive – type running - régulière.

number 3

COURIR POUR MIEUX VIEILLIR

Une étude portant sur 20 000 sujets – hommes et femmes dont l’âge moyen était de 49 ans – a divisé le panel en cinq catégories correspondant à un niveau de condition physique (après un test aérobie réalisé sur un tapis de course).

Au cours de la décennie qui a suivi, les dossiers médicaux ont été étudiés (avec l’accord écrit de chaque participant à l’étude). Il a été constaté que le groupe le mieux entraîné en entrant dans la cinquantaine était aussi celui qui développait le plus tardivement les huit maladies chroniques associées au vieillissement (diabète, Alzheimer, cancers du colon et du poumon, maladies cardiovasculaires).

number 4

UN REMÈDE ANTI-STRESS

De nombreuses publications scientifiques ont confirmé que l’exercice physique accélérait la création de nouveaux neurones, stimulait la mémoire et jouait un rôle positif dans le traitement de la dépression.

A propos de l’impact positif du sport sur l’activité cérébrale : une étude canadienne a mis en évidence l’importance de l’activité sur la gestion de l’humeur chez les rats de laboratoire. Ceux-ci devenant moins anxieux et moins réceptifs au stress lors de tests effectués après plusieurs semaines d’exercices. Ces bénéfices disparaissant cependant après un mois de sédentarité.

number 5

UNE MEILLEURE SANTÉ OSSEUSE

Le reproche parfois fait à la course à pied est d’imposer des chocs répétés au squelette. C’est ignorer que les os ont besoin d’impacts pour conserver leur densité. Une étude américaine réalisée sur plusieurs dizaines de milliers de femmes de plus de 50 ans prouvait que leur risque de se voir poser une hanche artificielle diminuait de 40% lorsqu’elles couraient ou marchaient au moins quatre heures par semaine.

 

Une parfaite écoute de soi doit rester la boussole de toute activité sportive régulière. Avec ce double impératif : ne pas courir (même lentement) si une gêne tenace – musculaire ou tendineuse – se manifeste ou si des symptômes inhabituels (tête qui tourne, fièvre, douleur dans la poitrine) sont identifiés.

DÉCOUVREZ NOTRE SÉLECTION DE CONSEILS

Conseil
Aussi bénéfiques soient-ils, l’entraînement de running et les compétitions entraînent des périodes de stress et de fatigue pour le corps, qui augmentent le risque de blessures. D’où l’importance de se concentrer sur sa santé pour retrouver la vitalité nécessaire, évoluer dans la performance et, surtout, rester en forme !
Conseil
Parce qu'il est important de trouver chaussure à son pied pour pratiquer le trail sereinement, retrouvez nos conseils pour vous aider à choisir la paire de chaussures de trail qui vous convient.
Conseil
Découvrez le trail, la course " nature "
La course nature et le trail ont le vent en poupe ! Ils séduisent de plus en plus de coureurs débutants ou confirmés en proposant une nouvelle approche de la course à pied.
Conseil
Parce qu'il est important de trouver chaussure à son pied pour pratiquer le trail sereinement, retrouvez nos conseils pour vous aider à choisir la paire de chaussures de trail qui vous convient.

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE