itiwit

COMMENT FAIRE DU CANOË KAYAK ?

Débutant·e en canoë kayak, vous souhaitez vous jeter dans le grand bain ? Nous vous aidons à préparer votre équipement et vous conseillons sur les gestes prévention d’une sortie de 2 heures et plus. Paré·e ? 

Vous l’aurez compris, le canoë kayak propose une multitudes de possibilités, de découvertes, de sensations, de bien être. Bienvenue, embarquez, vous serez vite séduit·e par cette pratique nautique accessible à tou·te·s ! 

 

 

 

number 1

QUEL TYPE D'EMBARCATION CHOISIR POUR DÉBUTER ?

kayak-mise-a-l-eau-itiwit

Dans les premiers temps, il est préférable de naviguer dans un bateau stable à fond plat sur un plan d’eau calme. Pour faciliter le transport, vous pouvez choisir un kayak gonflable. Ce type d'embarcation tient dans un gros sac à dos et entre facilement dans le coffre de la voiture. Pour votre sécurité tous les kayaks gonflables respectent la norme ISO 6185-1 qui garantit qu'ils continueront à flotter pour rentrer au bord si un des 3 boudins vient à crever.

Pour l’apprentissage, préférez le kayak au canoë. Le kayak est, en effet, plus adapté. La pagaie double, vous facilitera la direction, et l’appui dans l’eau. Elle vous permettra d’apprendre les mouvements (circulaires, appels,…) à droite et à gauche. La position assise sur un siège vous offrira plus de confort. A noter que le kayak est l’embarcation utilisée et privilégiée par toutes les écoles de pagaie. Le canoë avec la position à genoux et la pagaie simple s'adresse plutôt à des pratiquants expérimentés.

 

number 2

CHOISIR LA PAGAIE ADAPTÉE Á VOTRE PRATIQUE

kayak-quelle-pagaie-choisir

Pour vos premiers bords, vous pouvez utiliser une pagaie double avec manche aluminium et pale en plastique. En plus d'être très abordables, ces pagaies sont faciles à utiliser et pas trop puissantes pour ne pas trop solliciter les épaules. En version démontables 2 ou 4 parties, elles se glissent facilement dans le coffre de la voiture ou dans le sac du kayak gonflable.

Les modèles plus "haut de gamme" sont généralement fabriqués en fibres & carbone pour plus de réactivité et de légèreté, avec des pales plus creuses (puissance) et asymétriques (rendement). Elles peuvent aussi permettre de régler un angle entre les 2 pales afin que la pale en l'air ne freine pas pendant que l'autre est dans l'eau.

number 3

VOTRE GILET POUR RANDONNER EN TOUTE SÉCURITÉ

kayak-bien-choisir-son-gilet

Le port d'un gilet d'aide à la flottabilité 50 Newton est vivement conseillé lors de la pratique du kayak. En effet en cas de chute à l'eau, il vous permettra de flotter sans effort pour rejoindre votre embarcation et pouvoir remonter facilement. Le choix se fait selon plusieurs critères. 
Pour la pratique loisir, un gilet en mousse sera plus simple d'utilisation et la flottabilité sera immédiate en cas de chute à eau.
Si vous cherchez un encombrement minimal, choisissez un gilet gonflable à la demande par cartouche de gaz qui libérera plus vos mouvements d'épaules. Attention, il faudra tirer sur la poignée pour gonfler le gilet en cas de besoin. Certains gilets sont aussi équipés d'une poche à eau dorsale afin de vous permettre de vous hydrater facilement pendant la pratique.

Le choix de la taille du gilet se fait en fonction du poids du·de la pratiquant·​​​​​​​e afin de toujours garantir une bonne flottabilité.

Attention, les gilets d'aide à la flottabilité ne sont pas des gilets de sauvetage (avec collerette et une flottabilité normée à 100Newton). Il est donc nécessaire de savoir nager pour les utiliser.

number 4

L'ÉQUIPEMENT POUR PARTIR EN TOUTE SÉCURITÉ

kayak-quel-equipement

Pour une randonnée kayak de plus de 2 h à moins de 2 milles d'un abri, prévoyez :
     -1,5 l d’eau (par personne) ;
     -un encas (fruits secs, barre de céréales) ;
     -une trousse de secours pour les « petits bobos » ;
     -un téléphone portable étanche ou équipé d’une housse étanche ;
     -une pagaie de secours (démontable pour faciliter son rangement) ;
     -le trio crème solaire waterproof, chapeau et lunettes de soleil (protection 3 minimum, à savoir qu’il est interdit de conduire avec une protection 4).

Si vous pensez rester dans la limite des 300 mètres d'un abri, le minimum est d’avoir : gilet, trousse de secours et téléphone portable. Au-delà, consultez notre guide sur l’armement de sécurité obligatoire en mer selon les zones de navigation.

Il n’y a pas de compartiment étanche dans votre bateau ? Envisagez l’achat d’un bidon étanche ou d'un sac étanche d’une capacité de 25 à 30 l, un bon format pour stocker vos accessoires sans vous encombrer à bord. Le sac est plus facile à transporter et se glisse sous les élastiques ou dans les kayak. Le bidon est mieux adapté pour protéger les affaires qu'il contient de l'écrasement.

number 5

OÙ ET QUAND PRATIQUER LE KAYAK ?

kayak-ou-et-quand-pratiquer

La pratique du kayak est souvent associée à une activité estivale. Pour autant, l’été n’est pas forcément la saison la plus favorable pour débuter ! 

Les journées sont en effet très chaudes et les usagers de la mer nombreu·ses·x en cette période de congés annuels : bateaux et autres jets ski sillonnent les eaux, et peuvent constituer une source de stress supplémentaire pour les débutant·e·s en randonnée kayak.

Privilégiez plutôt une belle journée de printemps ou d'automne, ensoleillée ou même un peu nuageuse, et surtout sans vent. Pour éviter ce dernier, le mieux est de partir le matin : moment de la journée où les conditions météorologiques et la mer sont calmes. Il n’est pas rare de trouver une mer d’huile à 8h du matin. 

Mais relevez toujours la météo et la marée avant de partir, car une mer calme à 8h peut devenir houleuse et ventée à 10h ! Et un fort coefficient de marée contre vous peut s'avérer dangereux.

Vous voilà équipé·e et informé·e : il ne vous reste plus qu’à trouver un·e compagn·e·on d’aventure expérimenté·e qui vous montrera les spots adaptés et les fondamentaux de la navigation !

NOUS VOUS RECOMMANDONS AUSSI NOS CONSEILS KAYAK

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE