logo tarmak

BASKET ET BLESSURES : LES BONS REFLEXES

Quelles sont les bonnes habitudes pour diminuer le risque de blessures au basket ? Avant, pendant, après la pratique, découvrez nos conseils !

On a beau savoir que les pépins physiques font partie de la vie d’un sportif ou d’une sportive, on préfère s’en passer. Et pour ça, il n’y a pas de remède miracle, mais plutôt des bonnes habitudes à adopter.

Alors si vous aimez le basket mais que le risque de blessure vous tracasse, on fait le point tranquillement. Quelles sont les blessures les plus fréquentes sur les parquets et sous les arceaux ? Et quels sont les bons gestes pour y remédier ? On vous donne nos conseils, sans stress et sans leçon de morale !

blessure au basketball

Les blessures fréquentes au basket

On commence par la partie qui fâche : les blessures récurrentes lorsque l’on pratique le basket. Et pour en savoir plus, on est allé demander son avis à Antoine, kinésithérapeute :

 

“Les blessures que l’on rencontre le plus souvent au basket sont les entorses des membres inférieurs, notamment l’entorse de la cheville lors d’une mauvaise réception après un saut : lorsqu’on retombe sur le pied d’un adversaire ou lorsqu’on est bousculé en l’air par exemple.”

 

En effet, l’entorse de la cheville est la blessure la plus fréquente au basket et elle est souvent due à une mauvaise réception.

L’entorse du genou, un peu moins fréquente, arrive souvent lors d’un changement de direction ou d’un appui sur un saut.

Voilà pour les deux grosses blessures au basket. Pour le reste ? Les tendinites rotuliennes, dues aux sauts répétés dans le basketball (d’ailleurs on parle de jumper knee, soit “genou du sauteur” en anglais) et les contusions musculaires aux cuisses suite à un contact (vous savez, les bonnes vieilles “béquilles”) demandent avant tout du repos pour guérir.

Pour le haut du corps, ce sont avant tout les doigts qui peuvent être victimes de luxation, sur un choc avec le ballon ou en se prenant dans un maillot. Dans ce cas-là, nous vous conseillons de passer par la case straps et bandages.

 

Et dans le basket féminin ? Les blessures restent similaires, même si les entorses du genou semblent plus fréquentes que celles de la cheville.

Voilà pour un Top 5 nettement moins glamour que ceux que l’on aime voir au basket, mais qui peut vous aider à savoir où vous mettez les pieds (on vous avait promis un article sans leçon de morale, pas sans mauvais jeux de mots).

 

Et surtout, on tient à vous rappeler que les blessures restent rares, même lors d’une pratique régulière.

Alors justement, comment mettre les chances de votre côté lors de votre pratique du basket ?

On vous donne quelques conseils pour combiner parquets et santé !

La préparation physique au basket

Pas de surprise à ce niveau-là : pour éviter les blessures, prendre soin de votre corps est un gros bonus. Et si vous avez envie de jouer au basket régulièrement, voire très régulièrement, une préparation physique adaptée peut vous aider à profiter au mieux du basket. Surtout si vous avez prévu de faire autre chose que prendre des tirs en première intention et ne pas défendre.

 

Une petite précision tout de même : si vous êtes en pleine saison, avec des matchs et des entraînements, le renforcement musculaire se veut beaucoup plus léger que pendant l’été où vous avez le temps de mettre l’accent sur la préparation physique.

 

Et si vous voulez nos programmes afin de vous muscler pour le basketball, c’est par ici :

Basketball : alimentation et hydratation

Si vous souhaitez vous entretenir physiquement pour profiter au mieux du basket, une autre partie de la préparation passe par votre assiette ! Un peu comme les abdos impeccables qui passent autant par les séances de muscu que par votre régime alimentaire.

Alors on sait, au basket vous avez plus besoin du gainage que des abdos en plaquette de chocolat (on a lu l’article sur la musculation, nous aussi), mais l’idée reste la même : concilier entraînement et alimentation.

 

Et comment ça marche ? Au risque de balancer autant d’évidences que d’air balls depuis la ligne à 3 points, tout commence par une alimentation équilibrée (et surtout riche en fruits et en légumes) et une bonne hydratation, autant durant le sport qu’au quotidien.

 

A première vue, vous devez vous dire que ce n’est pas vraiment le conseil le plus spectaculaire de cet article, mais si ça peut vous aider à gagner en justesse et en énergie dans votre jeu, l’idée devient tout de suite un peu plus clinquante.

basketball player kids

L’échauffement et l’entraînement au basket

Et en match justement, comment ça se passe pour vous éviter les soucis physiques ? Après vous avoir parlé de la préparation physique et de la diététique, place au terrain ! Et pour cela, on est allé interroger Jean-Etienne, chef de projet chez DECATHLON, ancien basketteur et maintenant coach :

 

“Ne pas se blesser, c’est le premier objectif que je donne à mes joueuses en début de saison.”

 

Alors quelles sont les bonnes habitudes à prendre sur les terrains ?

 

“ Ca commence par bien s’échauffer, avec des mouvements simples et des rotations. Le cou, les coudes, les épaules puis le bas du corps. Et bien sûr, ça passe aussi par des étirements en fin de séance, pour ne pas avoir un lendemain difficile.”

 

Eh oui, c’est parfois tentant de commencer par quelques 3 points ou quelques tirs en pénétration, pour chambrer vos partenaires ou vous faire plaisir, mais débuter votre séance en travaillant vos gammes vous donne finalement plus de chances d’attaquer le cercle le moment venu.

 

Et si vous cherchez des exemples d’entraînement et d’échauffement, c’est par ici :

Basket : vos protections et maintiens

Même si le basket est plus limité en matière de contacts que d’autres sports, sa dimension physique reste réelle. Et vous faire une place dans la raquette, plonger sur les ballons perdus ou provoquer un passage en force font aussi partie du jeu ! Alors pour jouer l’esprit tranquille et pour prévenir ou soulager les petites gênes lors de votre pratique, vous pouvez compléter votre équipement. 

 

basket blessure

Revenir de blessure au basket

On termine notre article avec un dernier cas de figure : celui où vous revenez de blessure.

Au delà de l’aspect physique, la préparation mentale afin de vaincre vos doutes et de retrouver le plaisir du terrain joue un rôle important.

 

Là encore, la patience et l’assiduité lors de votre convalescence et les bons gestes en matière de préparation, de récupération et d’alimentation vous permettent de retrouver des sensations au fur et à mesure de votre retour au jeu.

 

Pour aller plus loin sur ce sujet, nous vous proposons notre interview d’un coach sur la reprise du basket

Alors, mental, physique, alimentation… quelles sont vos astuces et vos habitudes pour rester en forme pendant toute la saison de basket ? Partagez-nous vos conseils et n’hésitez pas à nous dire si cet article vous a plu !

Photo rédacteur Décathlon

MERWEN

Rédacteur équipe DECATHLON

Mordu des playgrounds, passionné des parquets, féru des bassins et grand amateur de sport en général.

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE