CATHERINE : LA MARCHE COMME UN DEFI

"Je veux bien raconter ma petite aventure qui pour certains paraitra insignifiante, mais qui pour moi est un exploit. Et cela peut donner des idées à des marcheurs débutants."

défi marche

J’ai 60 ans et il y a quelques années je ne pouvais presque plus marcher, après des années de danse country. Un comble. 

Un régime sans gluten, sans ….tout un tas de produits a amélioré les choses. 

En septembre 2017, ayant un peu de temps en journée alors que je garde des enfants j’ai décidé de me mettre à la marche (tout d’abord avec la poussette et un enfant… puis seule le soir). 

Au début, je faisais 4 ou 5 km et c’était suffisant. Puis je me suis prise au jeu, je me suis équipée (merci décathlon pour les conseils tant pour les vêtements que les chaussures et autres). 

Je fais désormais 10 à 15 km tous les deux jours le soir après le boulot. J’adore. 

Mais voilà je me suis fait plaisir, j’ai décidé de me lancer un défi : une « grande » marche. Amboise –Tours en deux étapes… 36 km. Ca parait rien pour celui qui est sportif, pour moi ce fut une vraie aventure, une grande préparation, une réflexion pour le poids du sac, les accessoires indispensables (cape de pluie, crèmes diverses, produits pour se maintenir en forme (pour ma part : fruits secs, poche d’eau dans le sac et les compotes à boire à la maltodextrine), les vêtements adéquats et le parcours.

J’ai fait cette marche le week end du Tours’man un peu comme un défi personnel à l’égal de ces grands champions.

Je dormais chez l’habitant ce qui facilite déjà cette gestion du couchage. Mon sac faisait 5 kilos, et j’ai mis environ 4h30 par étape de 18 kms, par la Loire à vélo ou le GR. Suivant les moments je suivais l’un ou l’autre. 

J’ai pris grand plaisir à marcher sur une longue distance, un parcours changeant (chemins de terre, forets ou autres routes en bitume), découvrir les paysages, et à réussir surtout. Je suis fière de moi. Voilà.

Il y a un an je ne faisais plus aucun sport, aujourd’hui je suis heureuse et je suis devenue accro à la marche. A l’hormone du bonheur aussi sans doute !

catherine_defi_marche

D'AUTRES HISTOIRES DE SPORTIF·VE·S ? C'EST PAR ICI !