L'équilibrisme, c'est quoi ?

Aussi connu sous le nom d’art de l’équilibre, l’équilibrisme est une discipline très complète qui se pratique partout, et même à la maison !

L'équilibrisme c'est quoi ?

1. Qu’est-ce que l’équilibrisme ?

L’équilibrisme - ou art de l’équilibre - est une discipline phare des arts du cirque. Il s’agit de réaliser des prouesses techniques en stabilisant son corps dans des positions incroyables sur des objets. Nous sommes certains que vous avez tous en tête un numéro d’équilibriste qui vous a marqué lors d’un spectacle de cirque. Bien que l’art de l’équilibre sollicite énormément le corps, il se pratique à travers l’utilisation de différents engins. Du Rolla Bolla, aux échasses, en passant par le monocycle et le fil... L’équilibrisme est une discipline extrêmement riche et différenciante selon l’activité pratiquée.

Vous vous intéressez à l’équilibrisme mais vous hésitez encore sur l’activité ? Nous vous aidons à faire votre choix en vous présentant le matériel de la discipline ;-).

2. LES DISCIPLINES DE L’ÉQUILIBRISME

Entre le Rolla Bolla, la boule d'équilibre ou encore le monocycle, les chances de perdre l'équilibre sont nombreuses ! Description des différentes disciplines.

Le Rolla Bolla

Le Rolla Bolla est aussi appelé rouleau américain. À première vue, la pratique du Rolla Bolla n’est pas compliquée. Avec un peu d'entraînement, vous parviendrez rapidement à tenir debout en équilibre sur cette planche en bois, posée sur un cylindre.

Cependant, la discipline devient intéressante lorsqu’elle est mêlée à l’acrobatie et la jonglerie. Vous pouvez ainsi essayer de jongler sur le Rolla mais aussi, tenter le poirier et pourquoi pas le grand écart, les mains en équilibre sur le Rolla ?
Autre prouesse possible pour les plus expérimentés : empiler plusieurs rouleaux, les uns sur les autres et tenir en équilibre sur le plus haut.

L'équilibrisme c'est quoi ?

La boule d’équilibre

Il convient ici de trouver l’équilibre en marchant dessus et ainsi, en se déplaçant. Comme pour le Rolla bolla, la pratique de la boule d’équilibre devient spectaculaire lorsque ce dernier est mis en situation. Ainsi, les acrobates vont parfois jusqu’à réaliser des pyramides humaines, ou jongler dessus. La boule d’équilibre est très souvent pratiquée en école de cirque ou dans le cadre d'une activité cirque dans le milieu scolaire, car il s’agit d’une excellente manière pédagogique de travailler l’équilibre des enfants.

Les échasses

Les échasses consistent à prendre de la hauteur en plaçant des éléments sous ses pieds afin de les surélever. Dans l’inconscient collectif, nous visualisons souvent les échasses landaises lorsque nous faisons référence aux échasses. C'est-à-dire les échasses “bâtons”. Elles sont souvent utilisées dans les spectacles de rue comme les carnavals. Toutefois, il existe différents types d’échasses comme les échasses à ressorts, également appelées échasses urbaines, qui permettent de courir très vite et sauter très haut (jusqu’à deux mètres). Dans les écoles de cirque ou dans le milieu scolaire, ce sont souvent les échasses "boîtes" qui sont utilisées. Il s’agit simplement d’un pot ou d’une boîte, accroché à un fil. L’enfant positionne alors son pied sur le pot, et avance en tenant la ficelle avec sa main.

Les échasses sont souvent associées à la clownerie. Perché sur ses échasses, le clown va faire rire les spectateurs. Il va ainsi courir, danser, sauter avec les échasses et faire oublier au public qu’il s’agit d’une prouesse d'équilibrisme incroyable ! Là est d’ailleurs le but de la discipline, percher sur des échasses parfois immenses, l’acrobate va conserver une démarche naturelle comme s’il s’agissait véritablement du prolongement de son corps.

Le monocycle

Le monocycle occupe une place importante dans les arts du cirque et fait partie des stars de la discipline ! Ce drôle d’engin requiert un grand sens de l’équilibre. Cependant, avec de l’entraînement, il s’agit d’une discipline accessible à tous ! Dans un premier temps, il est nécessaire d’apprendre à monter et tenir sur le monocycle en pédalant. Une fois le mouvement de base maîtrisé, vous allez pouvoir réaliser des figures, qui rendront la pratique très impressionnante (effectuer des sauts, pédaler avec un seul pied…).

Pour les experts, la pratique peut même être liée à la jonglerie ! L’équilibriste se déplace sur son monocycle tout en jonglant. La discipline se pratique même mêlée à d’autres sports comme le “mono-basket” et le "mono-hockey". Il existe également des compétitions de freestyle, s’inspirant du BMX Freestyle.

La slackline

La slackline est une discipline très ludique qui tire ses origines du funambulisme. Elle a l’avantage de se pratiquer partout, ou presque ! La slack est une sangle, conçue pour être tendue entre deux points d'accroche (arbres, poteaux) à l’aide de tendeurs ou cliquets.

L’apprentissage commence bien sûr par tenir en équilibre sur la sangle. Une fois que vous maîtrisez la base de la pratique, vous allez pouvoir vous adonner à la réalisation de figures. Vous pourrez effectuer des positions statiques sur la sangle (s'asseoir par exemple), sauter ou encore parcourir la sangle les yeux bandés pour les plus entraîné•es !

Le fil

Le fil, discipline emblématique du cirque, peut être pratiqué à différentes hauteurs du sol. À grande hauteur, cela s’appelle le funambulisme. Afin de garder l’équilibre, le ou la funambule s’aide d’un balancier (barre en bois ou en métal). Lors des spectacles de cirque, la discipline est souvent mêlée à d’autres arts du cirque comme le jonglage et même le monocycle ! L’acrobate tient en équilibre sur son monocycle, qui lui-même roule sur le fil. Il peut également réaliser des acrobaties sur le fil, tel que l’équilibre, ou encore le grand écart.

Dans les écoles de cirque, une variante du funambulisme est souvent enseignée : le fil de fer, ou bien fil d’équilibre. L’enfant apprend à marcher en équilibre sur le fil en avant et en arrière, et même à faire demi-tour.

L'équilibrisme c'est quoi ?

La plupart des objets circassiens détaillés ici sont utilisables partout : dans les écoles de cirque, mais également à domicile et dans le cadre scolaire. Toutefois, il est fondamental que la pratique soit encadrée et sécurisée. La sécurité est d’ailleurs l’un des fondamentaux de l’apprentissage des arts du cirque. Il faut à tout prix maîtriser les bases pour se lancer dans des prouesses plus techniques.

L'équilibrisme fait souvent l’objet d’un projet pédagogique par les nombreux aspects physiques et psychologiques que la discipline développe chez l’enfant : dépassement de soi, maîtrise de sa peur, motricité, adresse, souplesse, sans oublier le sens de l’équilibre.



Si vous avez besoin d’informations supplémentaires sur l’équilibrisme et le matériel associé, n’hésitez pas à contacter nos circassiens décathloniens, ils vous renseigneront avec grand plaisir !

À LA DÉCOUVERTE DES ARTS DU CIRQUE