Le soutien-gorge de sport, cet accessoire qui vous veut du bien

Prendre soin de sa poitrine passe par un geste simple : porter une lingerie adaptée pour le sport. Comment la choisir ? Pour quel maintien opter ? On vous dit tout.

Le soutien-gorge de sport, cet accessoire qui vous veut du bien

Nombreuses sont celles qui ont définitivement laissé tomber le soutien-gorge après avoir goûté au confort et à la liberté du no bra en période de confinement. Si ce nouveau lifestyle décomplexé ne présente aucun danger pour le corps lorsque la poitrine n’est pas sollicitée, un maintien s’impose quand il s’agit de pratiquer une activité physique. On vous briefe sur le sujet !

Le soutien-gorge de sport, l’allié santé et beauté de votre poitrine

Nombreuses sont celles qui ont définitivement laissé tomber le soutien-gorge après avoir goûté au confort et à la liberté du no bra en période de confinement. Si ce nouveau lifestyle décomplexé ne présente aucun danger pour le corps lorsque la poitrine n’est pas sollicitée, un maintien s’impose quand il s’agit de pratiquer une activité physique. On vous briefe sur le sujet !

Le soutien-gorge de sport, cet accessoire qui vous veut du bien

Pourquoi la poitrine a-t-elle besoin d’être maintenue pendant le sport ?

Commençons par un rapide cours d’anatomie. Contrairement aux idées reçues, il n’y a pas de muscles à l’intérieur des seins. La poitrine, qui repose sur les pectoraux, est principalement constituée de tissu graisseux et soutenue par la peau ainsi que des ligaments très fragiles appelés ligaments de Cooper. À chaque fois que vous faites du sport, vos seins bougent de bas en haut (selon leur taille, ils peuvent se déplacer de 1 à 9 cm et leur poids peut être multiplié par 5, peu importe le bonnet !). À la longue, cela entraîne un étirement de ces ligaments et par conséquent un affaissement, une perte de fermeté et une déformation de votre poitrine. Des dommages malheureusement irréversibles. Ça, c’est ce qui vous attend si vous vous dispensez de soutien-gorge ou bien que vous gardez votre joli modèle en dentelle à armatures pour aller courir. Alors qu’avec une lingerie spécialisée, vos seins sont protégés des chocs. À condition d’opter pour un modèle parfaitement adapté.

Le soutien-gorge de sport, cet accessoire qui vous veut du bien

Choisir son soutien-gorge de sport, mode d’emploi

La lingerie spécialisée est un must-have du vestiaire sportif féminin, au même titre que des baskets ou un legging. Elle se choisit donc avec le plus grand soin. Notre conseil : faites votre shopping en magasin pour pouvoir l’essayer. Vous croiserez 3 familles de modèles au rayon sport :

- Les brassières spécialisées qui enveloppent la poitrine et s’enfilent par la tête.
- Les soutiens-gorge de sport dans lesquels les seins sont maintenus séparément et qui s’attachent généralement grâce à un système d’agrafes dans le dos.
- Les hybrides qui s’enfilent comme les brassières et se règlent comme les soutiens-gorge.

Pour limiter au maximum l’amplitude du mouvement de vos seins et vous épargner des douleurs pendant et après l’effort, le modèle sur lequel vous jetterez votre dévolu devra convenir à votre morphologie et être pile à votre taille. Attention, le volume de votre poitrine peut changer au cours de vos cycles menstruels sous l’effet des hormones. N’hésitez pas à demander à un professionnel de la lingerie de la mesurer et, si vous remarquez des variations importantes, à investir dans deux soutiens-gorge de taille différente. Privilégiez une matière naturellement respirante à l’instar du coton et surtout, offrez-vous un modèle confortable. Les coutures plates dans les bonnets, par exemple, sont idéales pour éviter les risques d’irritations. Ensuite, c’est une affaire de goût et de budget !

Quel niveau de maintien pour quelle activité physique ?

Tous les sports n’ont pas le même impact sur la poitrine. Vous pratiquez le yoga, le Pilates ou encore le stretching ? Un maintien faible suffit lors de l’exercice de ce genre de discipline qui n’implique ni course ni sauts répétitifs. Par contre, pour faire du vélo, du fitness ou de la marche rapide, il faut un soutien modéré afin d’empêcher les seins de trop bouger. Quant aux sports tels que l’équitation, le cardio et le footing, ils exigent un maintien supérieur de la poitrine soumise à de sacrés chocs pendant qu’on s’y adonne.
Quelle que soit l’activité concernée, il est vivement recommandé aux bustes généreux de se tourner automatiquement vers un soutien renforcé.

Le saviez-vous ?
Le sport, qui permet de muscler les pectoraux, est un moyen efficace de raffermir les seins. Faire quelques séries de pompes, effectuer des petits cercles debout, avec les bras tendus sur les côtés, presser les paumes des mains l’une contre l’autre puis relâcher, etc., il existe plein d’exercices ciblés faciles à réaliser à la maison ou en extérieur pour défier les lois de la gravité et afficher un beau décolleté !