trottinette enfant decathlon oxelo

Le bon matériel sinon rien !

La première étape, pour quiconque s’apprête à sillonner les rues en trottinette, c’est d’avoir le bon matériel. Autant pour sa sécurité que pour son plaisir, impliquez votre enfant dans le choix de son appareillage. Il sera d'autant plus motivé à apprendre qu'il aura choisi un équipement qui lui plaît, et avec lequel il se sent bien.

Selon l’âge, la taille et la dextérité de votre sportif en herbe, il est nécessaire d’adapter le deux-roues. Optez pour la qualité avec des véhicules maniables, assez légers tout en restant stables et fiables.

Côté sécurité, n’oubliez pas les casques, genouillères et coudières. Expliquez-lui leur rôle : ils ne doivent pas représenter une contrainte, mais des alliés pour s’éclater !

En équilibre sur deux roues !

Votre enfant ne manque pas d’équilibre, il le travaille depuis sa naissance (marche, escaliers, etc.). Il lui faut juste l’adapter au véhicule. Pour cela, rien ne vaut la mise en situation. Commencez par lui expliquer la gestuelle : comment se tenir, où placer ses pieds pour être stable, freiner, descendre sans tomber.

Apprenez-lui à changer de jambe pour pousser (et éviter les courbatures à sens unique). Mais attention à l’ingérence ! Forcément, vous voulez qu’il réussisse parfaitement du premier coup, pourtant le meilleur exercice est de le laisser faire.

Autre détail qui a son importance : la trottinette se pratique sur les trottoirs. Il est donc impératif de familiariser l’enfant avec les règles de circulation en ville (feux, passages, piétons, etc.).

apprendre la trottinette enfant
trottinette enfant decathlon oxelo

Lentement mais sûrement

Pour les premiers pas – ou plutôt : pour les premiers tours de roue –, privilégiez des lieux peu fréquentés (parking, résidence, grande place) : inutile de stresser l’enfant (et vous-même) pour rien.

Vous en avez probablement vous-même déjà fait l’expérience, en trottinette rien ne vaut le confort d’un sol lisse. Trouvez donc un endroit adéquat et pas trop pentu.

Enfin, un bon conseil : prenez le temps. L’apprentissage est quelque chose de progressif, fait de répétitions et de séances de plus en plus longues. N’imaginez pas partir dès la première fois en balade.

Initier votre enfant à la trottinette : nos conseils
portrait_chef_de_produit_junior_oxelo

Valérie Wauters

Cheffe de Produit et super-maman de deux trotti-rideuses

Mon métier : créer des trottinettes adaptées aux besoins de nos enfants de 2 à 14 ans. De la découverte de l'équilibre sur trois puis deux roues, aux premiers déplacements autonomes de l'adolescence.