S'ACTIVER !

Parfois, le plus dur pour s'activer c'est de se mettre en route !

Vous verres, après ça roulera tout seul.

EN attendant, DECATHLON vous donne quelques idées pour vous aider à vous mettre au sport.

Conseil
Appel du canapé moelleux, fatigue après une journée de travail, épisode 128 de la saison 14 de votre série préférée, ou tout simplement... flemme : il y a 1001 (plus ou moins) bonnes raisons pour ne pas faire du sport.
Conseil
Quel sport pour débutant choisir ? Comment ne pas se démotiver ? Vaut-il mieux commencer par faire du sport à la maison, ou faut-il rejoindre un club ? Eléments de réponse.
Conseil
Quand on débute le sport, on a tendance à se poser pas mal de questions : vers quelle activité se diriger, où et comment la pratiquer… Mais se pose aussi rapidement la question de la fréquence. Combien de temps doit durer la séance de sport idéale ? Est-il nécessaire d’en faire tous les jours ? En réalité, tout va dépendre de vos objectifs. On vous aide à y voir plus clair.
Conseil
Vous êtes motivé à bloc, paré pour enfin reprendre le sport (mis entre parenthèse pour diverses raisons, meilleures les unes que les autres, je vous fais confiance). Mais pour que la reprise évite cette fois de tourner court, pourquoi ne pas s’échanger quelques astuces ? Objectifs : trouver le bon rythme, tenir sur la durée… bref, se motiver à faire du sport !
Conseil
Si la fréquence et la variété des entraînements restent les facteurs clés de vos progrès en course à pied, d’autres paramètres doivent être pris en compte pour les plus exigeants d’entre nous. Pour atteindre un objectif ambitieux, penchons-nous aujourd’hui sur le rôle de votre poids.
Conseil
sport en plein air
Le sport comme médicament ! Depuis mars 2017, les médecins peuvent prescrire une activité physique adaptée aux personnes qui souffrent d’une affection de longue durée (ALD). Sur le papier, ça semble génial. Mais en pratique, ça fonctionne comment ? Séries de pompes à faire dès le réveil ? Footing quotidien à réaliser ? La réalité est un peu plus complexe que ça. On va vous expliquer pourquoi.
Conseil
rando
Pratiquer un sport lorsqu’on est en situation de handicap ? Ca ressemble de l’extérieur à un parcours du combattant, mais dans les faits, rien d’impossible là dedans. Avec le temps, les fédérations se sont adaptées et proposent désormais des infrastructures accessibles aux personnes handicapées. Mais pourquoi est-il conseillé de faire du sport quand on est handicapé ? Et vers quel sport faut-il se tourner selon son handicap ? Tour d’horizon des activités dispensées.
Conseil
GOLF
Ca y est, c’est décidé : cette année, vous allez faire du sport ! Mais malgré votre motivation débordante, vous ne savez pas vers quoi vous tourner. Sport collectif ou sport individuel ? En club ou à domicile ? Pour se muscler ou pour maigrir ? Allez, on vous aide à y voir plus clair dans le large choix des activités proposées.

MULTI-ACTIVITÉS : COMMENT ET POURQUOI ÊTRE MULTISPORTS ?  

L'avis d' Hélène PETOT -  Ingénieur recherche et développement DECATHLON SportsLAB - Docteur en physiologie de l’exercice pour la performance et la santé

Faire plusieurs activités ne veut pas dire changer d’activité sportive à chaque séance. Vous aimez marcher et elle sera votre activité dominante. Néanmoins, intercaler à la place d’une séance de marche habituelle une autre activité peut être bénéfique, et ce pour plusieurs raisons.

 

POURQUOI C'EST BON POUR MOI ? 

Tout d’abord pour la récupération de vos muscles et de vos articulations. 
En course à pied, la sollicitation des articulations de la hanche, du genou, et de la cheville est importante. Trop de sollicitations et peu de récupération augmentent le risque de blessures chroniques (tendinite entre autres). 
C’est à ce moment que le multi-activités entre en jeu. 
Faire, par exemple, une heure de natation 1 fois tous les 15 jours à la place d’une séance de marche vous permettra de décharger un peu l’ensemble de votre corps. 

L’autre point positif du multi-activités est qu’il permet justement de solliciter physiologiquement votre corps autrement. Une activité sportive différente permet d'engager vos articulations avec d’autres angles, vos muscles avec d’autres formes de contractions, avec d’autres vitesses d’activation et de contraction. 
De plus, faire un autre sport active des muscles moins sollicités pendant la course à pied mais qui sont nécessaires pour votre pratique préférentielle. Reprenons notre exemple de la natation : nager fait majoritairement appel aux muscles du tronc, du dos, des épaules et des bras, puis dans un second temps (en fonction des exercices et des nages) à vos jambes. Or, les muscles de votre tronc, de votre dos, de vos épaules et de vos bras sont également importants pour votre pratique de la course, et vos progrès. 

Enfin, il est également bon pour votre cerveau et vos habiletés motrices de varier les activités. 
En effet, si vous faites toujours le même mouvement cyclique (la course), vous développez des habiletés motrices et de la coordination gauche/droite et bras/jambe inhérentes à cette pratique uniquement. 

Votre technique devient alors de plus en plus efficiente et votre cerveau, au fur et à mesure, intègre mécaniquement ce mouvement qui devient routinier et évident. 
Mais une perturbation durant votre session pourrait vous faire chuter, car devenue automatique, cette pratique ne vous apprend pas à réagir à l’imprévu. 
Ainsi, faire une activité "inhabituelle" permet de développer de nouvelles réactions, de gagner en équilibre et en proprioception, ce qui vous fera dans le même temps progresser en course à pied. 

Par activité plus “inhabituelles”, j’entends toutes les autres activités sportives durant lesquelles vos réactions et vos déplacements ne dépendent pas uniquement de vous. Par exemple les sports collectifs où les déplacements et les réactions dépendent des autres joueurs et de la trajectoire de la balle.  La natation ou la marfche seront à l’inverse proches de la course à pied pour ces éléments de probabilité.

CETTE NOTION DE MULTI-ACTIVITÉS EST ÉGALEMENT VALABLE POUR VOS ENFANTS ! 
DURANT LEUR CROISSANCE, PLUSIEURS ACTIVITÉS DÉVELOPPERONT UN PLUS GRAND NOMBRE D'HABILETÉS MOTRICES, LEUR ASSURANT UN "ACTIF SANTÉ" MEILLEUR.

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE