COMMENT LUTTER CONTRE LE MAL DE MER

Peu importe votre niveau sur un bateau, que vous soyez novice ou expert, le skipper Tanguy De Lamotte participant au Vendée Globe, nous a avoué que parfois il était lui aussi atteint par cette maladie. Effectivement cette pathologie n’a aucune corrélation avec les performances du pratiquant. Ici nous vous expliquerons au travers de cet article quelques conseils vous expliquant comment naviguer sans souffrir des troubles du mal de mer.

number-1

DÉFINITION DU MAL DE MER

Ce phénomène est un type de trouble des transports qui dans le domaine des sciences est aussi appelé “naupathie”.

Ce qui se produit lorsque vous vous sentez mal correspond à une désunion entre votre vision et votre ressenti. Votre corps subit les mouvements du bateau qui bouge cependant vos yeux restent river sur les différentes parties fixes du navire. Ce phénomène à des effets négatifs sur votre oreille interne provoquant comme symptôme des sueurs froides, vertiges, lourdeurs des membres ou des vomissements.

number 2

LUTTER CONTRE LE MAL DE MER : LA RÈGLE DES 5 « F »

Cette solution est assez populaire chez les navigateurs, en effet elle permet de déceler des éléments du mal de mer qui sont la fatigue, le froid, la faim, la Foif, la frousse.

Face à cela il existe plusieurs solutions pour faire face au mal de mer tout d’abord une bonne nuit de sommeil, une bonne veste/salopette, un bon repas, une bouteille d’eau et une sensation de bien-être avec un programme adéquat ainsi que des conditions correspondant à votre niveau.

number 3

LES TRAITEMENTS CONTRE LE MAL DE MER

Il existe plusieurs comportements à avoir pour passer outre les vertiges en patientant que son corps s’accomode aux transports en mer.

 

REGARDER LA MER:

Le mal de mer est un trouble lié aux transports, de la même façon que lorsqu’on voyage sur la route, regarder autour de soi soulage, en mer le principe est le même lorsqu’on est sur le pont, cela nous soulage de regarder l’océan.

Cette technique consistant à regarder l’état de l’océan permet à notre organisme de s’accorder avec ce qu’il voit, grâce à cela les effets sur l’oreille interne sont réduits.

 

EVITER CE QUI PEUT FACILITER LES NAUSÉES

Voir des personnes souffrantes, le parfum de l’essence… Effectivement ce qui peut rebuter en temps normal ou qui donne un sentiment de mal être est à banir à bord d’un bateau.

Cela est identique avec les fortes températures de la cabine, respirer l’air extérieur est agréable, face à cela il est préférable de rester sur le pont dès l’apparition des symptômes.

De plus, être actif détournera votre attention sur un autre sujet que votre mal de mer…

 

ÊTRE DÉTENDU, UN REMÈDE FACE AU MAL DE MER

Avant de partir en mer, que cela soit long ou court, il est important d’être en forme. Une bonne nuit de sommeil est important pour réduire les risques. La fatigue et le stress sont aussi des éléments contribuant au mal de mer.

Quand vous êtes sur le bateau, il faudra être le plus relax possible, pensez à autre chose, surtout éviter de penser aux mauvais souvenirs liés à vos dernières expériences qui risqueront de se reproduire à force de penser à cela.

 

number 4

L’ALIMENTATION ANTI MAL DE MER

Du jus de citron au chewing-gum en passant par le gingembre, il y a plusieurs  remèdes coïncidant avec les goûts de tout le monde. Bon à savoir : la banane à le même goût dans un sens de passage, que dans l’autre…

Face aux traitements officieux, il y a également des remèdes pour éviter le mal de mer qui est assez souvent proscrit auprès des débutants.

Les antiémétiques, antihistaminiques et patchs sont à écarter pour les navigateurs expérimentés par les effets négatifs et secondaire lié à la navigation des professionnels.

Pour les traitements médicaux, il faudra vous renseigner chez votre  médecin, il est le seul à pouvoir vous donner un remède adéquat.

number 5

L’ÉQUIPEMENT ANTI MAL DE MER

Si vous souhaitez passer outre les traitements médicaux, il y a également du matériel de voile pouvant réduire ou écarter les conséquences de la navigation sur votre corps. Ces nouveautés, comme les lunettes possédant des montures intégrant du liquide indiquant les trajectoires du navire, permettent à votre oreille interne de s'accommoder à la navigation. Cependant il n'y a pas vraiment de test pour démontrer la performance de ces produits...

NOUS VOUS RECOMMANDONS ÉGALEMENT NOS CONSEILS DE VOILE

Conseil
Le gilet de sauvetage est un élément essentiel à votre sécurité en bateau et il n'est pas simple de distinguer les types existants. Retrouvez nos conseils pour vous aider à choisir votre gilet de sauvetage en fonction de votre pratique.
Conseil
Lorsqu’on pratique le bateau, l'important est d’être équipé d’un matériel adapté aux différentes utilisations lors de vos navigations. Autant dire que le choix de votre cordage de voile est déterminant ! Retrouvez nos conseils pour vous aider à le choisir.
Conseil
Lorsqu’on pratique le bateau, l'important est de pouvoir protéger son corps des intempéries durant toute la saison. Autant dire que le choix de votre équipement est déterminant ! Retrouvez nos conseils pour vous aider à choisir vos chaussants de voile habitable.
Conseil
Quand l’hiver est là, le vent et le froid aussi ! Et pourtant, bon nombre de pratiquants continuent à naviguer. Comment font-ils pour parer le froid ? Quels sont les secrets de ces passionnés qui restent sur le pont, en toute saison ? Découvrez nos conseils et astuces pour ne plus avoir froid à bord !

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE