COMMENT CHOISIR UN CORDAGE DE VOILE ?

Chaque cordage a été créé pour un usage spécifique. Malgré les apparences, il n'est pas conseillé d'utiliser une drisse pour faire une amarre, ou encore une écoute n'offrira pas une bonne tenue dans un bloqueur. Suivez nos conseils !

NOTRE MARQUE DE SPORTS DE VOILE

Tribord

La marque des sports de voile de DECATHLON vous propose les conseils utiles pour votre pratique (voile habitable, dériveur, catamaran, planche à voile, …)

                  Le choix d’un cordage de voile se fait selon 3 types d’utilisation :

RÉGLER OU HISSER UNE VOILE

- Pour les écoutes, souvent en main, le choix se fait en fonction de la préhension et du confort au toucher. Privilégiez un polyester doux voir cotonneux.

- Pour les drisses qui doivent rester coincées dans les bloqueurs, le choix se fait selon l’allongement.

 

AMARRER, MOUILLER OU REMORQUER UN BATEAU

- Pour un amarrage, le cordage utilisé doit jouer le rôle d’amortisseur et bénéficier d’une bonne élasticité pour amoindrir les coups de rappel à l’amarrage.

- Pour le mouillage, nous proposons des cordages torons permettant de faire des épissures assez facilement, sur une chaîne, ou autour d’une cosse. Ils seront soit en polyester (= résiste très bien au sel et aux U.V.), soit en polyamide (= possède un bon allongement).

- Pour le remorquage, privilégiez un cordage flottant et bien visible.

DIVERS TRAVAUX DE MATELOTAGE

- Garcette : Pour l’amarrage d’un équipement du bateau (seau, casier, voile).

- Fil à surlier : Pour tous travaux de surliure (= ligature faite avec du fil à surlier sur l'extrémité d'un cordage afin d'éviter que les torons se décommettent).

- Bobine Fun : Pour diverses utilisations de matelotage.

Jean-Baptiste

Chef de produit, accessoires et sécurité du marin

Nos cordages sont fabriqués en France par un fournisseur partenaire expert dans la réalisation de cordages techniques, pour vous permettre de naviguer en toute sérénité !

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE