logo olaian blanc

COMMENT CHOISIR MON ÉQUIPEMENT POUR SURFER EN HIVER ?

   

La fin de l'été indien approche, et emporte dans son sillon cyclonique, la foule estivale loin de votre spot. C'est le moment de vous préparer aux réjouissances hivernales : suivez nos conseils pour bien choisir votre équipement pour profiter des belles conditions cet hiver. 

SURFER EN HIVER : COMMENT S'ÉQUIPER ?

L'automne est à peine installé et pourtant, vous grincez déjà des dents rien qu’à l’idée de retourner surfer dans l’eau froide ? Même si les jours se font plus courts, nombreux sont les avantages à continuer de surfer en hiver : vagues parfaites, spots désertiques...

Motivé(e) ? Il ne vous reste plus qu'à choisir un équipement adapté et de suivre ces quelques astuces pour surfer avec autant d’aisance qu’en été :

number 1

RE-ENFILEZ VOTRE COMBINAISON INTÉGRALE DÈS L'AUTOMNE

A partir du mois d'Octobre, la température de l'eau commence à chuter, c'est le moment de ressortir votre combinaison néoprène intégrale. Mais laquelle choisir ? 5/4mm, 4/3mm ou 3/2mm ?
sélecteur de combinaison néoprène surf

Une combinaison 3/2 millimètres (mm) signifie que l'épaisseur de néoprène est de 3mm sur les jambes et de 2mm sur les bras.

Une combinaison 4/3 millimètres (mm) signifie que l'épaisseur de néoprène est de 4mm sur les jambes et de 3mm sur les bras.

Une combinaison 5/4 millimètres (mm) signifie que l'épaisseur de néoprène est de 5mm sur les jambes et de 4mm sur les bras. 

Note : vous trouverez parfois des combinaisons 5/4/3mm (c'est le cas de notre modèle équivalent femme) qui sont des compris entre une combinaison 4/3mm et une combinaison 5/4mm.

Une combinaison 2/2 millimètres (mm) signifie que l'épaisseur de néoprène est de 2mm sur les jambes et les bras. 

L'épaisseur de cette combinaison est insuffisante pour surfer à l'automne et en hiver. Vous pourrez la ressortir de votre placard en été.

Avant de vous jeter à l'eau, choisissez soigneusement l'épaisseur de néoprène de votre combinaison car c’est elle qui déterminera l’efficacité isolante et donc la durée de votre session.

Considérez l’épaisseur du néoprène comme une seconde peau, qui fera barrière contre l’eau froide. Elle est indiquée par deux ou trois chiffres : 5/4 millimètres, 4/3 ou 3/2 millimètres.

- La combinaison idéale pour l'automne : la 3/2 millimètres (mm) signifie que l'épaisseur de néoprène est de 3mm sur les jambes et de 2mm sur les bras. Ces combinaisons sont moins épaisses au niveau des bras pour faciliter la rotation et la rame.

En dessous du seuil des 17°C optez pour :

- La combinaison indispensable pour l’hiver : la 4/3 millimètres (mm) signifie que l'épaisseur de néoprène est de 4mm sur les jambes et de 3mm sur les bras. Ces combinaison

Vous l’avez compris : plus l’épaisseur de néoprène de votre combinaison est grande, mieux elle vous tiendra chaud.

- La combinaison 5/4 mm, meilleure protection contre les eaux très froide : la 5/4 millimètres (mm) signifie que l'épaisseur de néoprène est de 5mm sur les jambes et de 4mm sur les bras

Note : vous trouverez parfois des combinaisons 5/4/3mm (c'est le cas de notre modèle équivalent femme) qui sont des compromis entre une combinaison 4/3mm et une combinaison 5/4mm.

number 2

OPTIMISEZ VOTRE PROTECTION AU FROID AVEC LES ACCESSOIRES NÉOPRÈNE 

Malgré l’épaisseur de votre combinaison néoprène, le froid vous contraint malgré tout à quitter le line-up ? Non, vous n’êtes pas forcément frileux(se) : rajouter un top thermique sous votre combinaison s’avère efficace pour vous apporter un supplément de chaleur mais avez-vous pensé à couvrir vos membres les plus en contact avec l’eau pendant votre session ? Dans une eau en dessous de 17°C, nous vous préconisons de couvrir les extrémités de votre corps pour limiter la déperdition de chaleur dans l’ordre suivant :
sélecteur gants et chaussons néoprène surf
chaussons de surf néoprène olaian

Les chaussons néoprène sont les premiers accessoires néoprène qui viennent compléter la protection thermique de la combinaison intégrale. On distingue deux type de chaussons néoprène :

- LES CHAUSSETTES DE SURF / BODYBOARD : avec leur semelles conçues en polyuréthane, elles sont plus souples que les bottillons et permettent ainsi de garder vos pieds au chaud tout en conservant un bon contact avec la planche ; un point fortement apprécié par les surfeurs mais aussi par les bodyboardeurs, car elles protègent leurs pieds des frottements une fois enfilées dans les palmes de bodyboard.

- LES BOTTILLONS : conçus en néoprène épais (3mm ou 5mm) ils offrent une meilleure protection au froid et à l'environnement marin (rochers) que les chaussettes de surf. Un détail qui prend tout son sens lorsque vous devrez parcourir plusieurs kilomètres avant d'arriver sur le spot et qu'il gèle dehors... respectez vos orteils.

 

Les gants puis la cagoule, sont fortement recommandés pour continuer à surfer régulièrement tout au long de l'hiver :

- LES GANTS : en surf, nous passons plus de 90% de notre temps de session à ramer donc n'oubliez pas vos gants quand la température de l'eau chute en dessous de 12°C.

- LA CAGOULE : lorsque la température atteint les 7°C, courageux(se) surfeur(se), fous ta cagoule ! Selon votre frilosité, la cagoule de surf s'avère indispensable : non seulement pour limiter l'effet frisson lorsque vous attendez les vagues mais aussi la sensation de "barre au front" lorsque vous effectuez un canard.

 

number 3

FAIRE UN CHECK-UP COMPLET DE SON MATOS

Les premières sessions d’automnes sont au rendez-vous, mais le soleil fait la course avec vous à qui se jettera le premier dans la mer après votre journée au bureau ? Oui, les sessions after-work qui s’éternisent dans la soirée sont belles et bien terminées… ne prenez pas cet air dépité derrière votre écran, car après-tout, ce n’est que partie remise ! Surfez moins mais mieux : commencez par faire un check-up complet de votre matos avant que l'hiver ne vous rattrape :
wax eau froide

LA WAX EAU FROIDE

Qui dit changement de saison, dit changement de wax sur votre planche : dé-waxer et appliquer votre wax eau froide dès octobre, ou jusqu’à novembre pour les sudistes.

leash de surf

LE LEASH DE RECHANGE

L’arrivée de l’hiver sur nos côtes s'accompagne de houles plus consistantes et plus puissantes : pensez à vérifier l’état de la cordelette de votre leash, rattachée au plug de votre planche de surf.

Et comme on n’est jamais assez trop prudent, emportez avec vous une cordelette et un leash de rechange dans le coffre de votre voiture : cette astuce vous évitera de devoir quitter le pic avec amertume si votre leash rompt malencontreusement…

En hiver, ne prenez pas le risque de vous retrouver au pic lors d’une session “charnue” sans votre planche : dès le moindre signe d’usure ou d’étirement de votre leash, changez-le ! (minimum 1 fois par an)

planche de surf shortboard epoxy olaian

LA PLANCHE DE SURF ADAPTÉE AUX CONDITIONS HIVERNALES

Au take-off en hiver, avoir la bonne planche sous vos pieds peut faire toute la différence : si vous êtes déjà habitués à surfer différents shapes de planches, vous sentez que certains modèles tournent plus vite, d'autres décollent plus facilement ou avancent plus rapidement à la rame. Il n'existe pas un modèle de planche de surf qui soit parfaitement adapté à toutes les conditions et tailles de vagues possibles mais vous pouvez toutefois avoir dans votre quiver  plusieurs planches pour surfer en toute saison. Brièvement, certains modèles sont plus volumineux et adaptés aux petites vagues d'été (par exemple, les longboards et les planches de surf en mousse) et d'autres ont une forme plus élancée (c'est le cas des shortboards) convenant davantage à un surf dans des vagues plus creuses et plus puissantes.

Notre conseil : entraînez-vous à surfer différents shapes et tailles de planches en vue d'améliorer votre technique en surf et perfectionner votre style.

number 4

PRÉPAREZ L'APRÈS SESSION

Après l’effort, le réconfort ! En hiver, mieux vaut bien préparer son retour de l'eau au risque de ternir vos prochaines sessions de surf :  
bac à combinaison néoprène après session de surf

LE SAC / BAC À COMBINAISON POUR LES JOURNÉES HUMIDES

Quel bonheur de surfer sous la pluie ! Très souvent, nos sessions pluvieuses sont accompagnées de vent offshore et de spots désertés, deux points qui ne font qu'accroître notre plaisir de surfeur/surfeuse. Mais lorsqu'il est question de retourner à sa voiture et d'enfiler ses vêtements sous la pluie, c’est une autre histoire : le sac ou bac à combinaison a le double avantage de protéger vos pieds du sol humide et de récupérer votre combinaison néoprène trempée sans inonder votre coffre.

poncho de surf

LE PONCHO POUR SE RÉCHAUFFER

Essayez de vous abriter du vent au maximum en hiver pour éviter d'attraper froid et pensez à préparer préalablement vos vêtements pour être efficace au moment de les enfiler sous votre poncho (t-shirt dans le bon sens, pantalon au bon endroit etc…). La météo n'est pas prête à coopérer pour vous faciliter la tâche ? Adoptez la solution de repli : protégez les sièges de votre voiture avec votre poncho, allumez le chauffage à fond dans votre voiture et rentrez illico presto chez vous ! 

thermos café

LE THERMOS POUR S'HYDRATER

Entre nous : un bon chocolat chaud qui vous attend dans la voiture, rien de tel pour vous revigorer après une fraîche session !

Astuce : prévoyez également une bouteille d’eau chaude avant de venir surfer, elle vous servira à réchauffer vos mains et vos pieds qui peuvent être engourdis après la session !

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire