ENTRAÎNEMENT ET TRAIL DE NUIT 

Que ce soit par choix comme dans le cadre d’une participation à un trail de nuit ou par nécessité (par exemple si vous n’avez pas de créneau de jour pour votre entraînement), la course nocturne impose certaines précautions mais est une vraie source de plaisir ! On vous dit tout !

trail de nuit
numéro 1

LES PRÉCAUTIONS DES ENTRAÎNEMENTS ET ÉPREUVES NOCTURNES

- avoir un équipement lumineux actif, c’est à dire qui émet de la lumière, comme une frontale ou une lampe torsale afin de pouvoir courir avec la meilleure visibilité possible sur votre chemin

- s’assurer de la charge de votre frontale, et que son autonomie soit suffisante pour votre temps de course, sinon, pensez à prendre une batterie supplémentaire (chargée elle également) pour assurer la durée, c’est primordiale pour votre sécurité.

- avoir des éléments passifs, soit des marquages rétroréfléchissants sur votre tenue; ils réverbèreront la lumière des frontales de vos partenaires de course pour vous rendre visible, de même que les phares des voitures ou les lampadaires si d’aventure vous passez par des portions goudronnées.

- si vous n’avez pas d’autre choix que de vous entraîner seul.e, de nuit, (ce que nous ne recommandons pas), soyez encore plus attentif.ve à votre environnement, évitez de vous mettre en danger: passez-vous de votre musique, ne passer pas par des endroits où vous pourriez faire de mauvaises rencontres, prévenez votre entourage de votre parcours et de l’heure à laquelle vous devriez être de retour, prenez aussi votre sifflet (présents sur les sacs Kalenji) et votre téléphone en cas de problème.

Courir de nuit
numero 2

LES PLAISIRS DU TRAIL DE NUIT

Une fois que vous avez pris toutes les précautions nécessaires pour profiter d’une sortie sous le ciel étoilé, alors c’est là que le plaisir commence.

- Sens en alerte: ouïe, vue, odorat vont s’aiguiser et les petits détails passant inaperçus en journée seront soudain sublimés (senteur des plantes, bruissements dans les arbres, bruits de vos pas, de votre souffle…), vous serez aussi plus attentif à votre corps et à votre ressenti

- Découverte de la beauté des paysages au clair de lune et sous un ciel étoilé (avec un peu de chance vous verrez peut-être la voie lactée), sinon vous pourrez peut-être apprécier des points de vues sur des villes illuminées (c’est joli aussi) !

- Vous pourrez apprécier le travail de proprioception c’est à dire la perception de votre corps pour qu’il sente et s’adapte à l’environnement.

- Savourez le calme et profitez de cet instant pour vous recentrez sur vous-même.

- Vous aurez peut-être la chance d’assister à la rencontre du jour avec la nuit en contemplant de magnifiques couchers ou levers de soleil, impossible de s’en lasser !

 

Commentaires utilisateurs

5 / 5 1 commentaire
Répartition des notes

Chez Decathlon, les avis sont fiables.

  • Homme
    50-59 ans
    31 octobre 2018

    Je viens du VTT et confirme ! En plus, même s'il ne pleut pas le jour de la course, il peut avoir plu, et la maîtrise d'un terrain gras ne s'acquiert aussi que par la pratique (et passage sur les pavés ou carrelages d'un urban trail avec des semelles humides...).

HAUT DE PAGE