COMMENT DÉBUTER LA PÊCHE DE LA CARPE EN ÉTÉ ?

La pêche de la carpe se pratique tout au long de l’année, mais reste particulièrement efficace en été. Découvrez dans ce conseil, comment mettre toutes les chances de votre côté pour prendre de belles carpes en quantité.

TROUVER LE POISSON

En été, trouver le poisson est l’enjeu de la sortie pêche. Étants naturellement plus actifs, vous pourrez vite faire de très belles sessions.

Les berges en matinée et en soirée

Les carpes profitent de la fraîcheur de la matinée et de la soirée pour se nourrir en bordure. Elles se déplacent plus et sont plus actives sur cette période. Ne laissez pas ces postes sans montage durant cette période.

 

Les zones oxygénées

En journée, elles cherchent l’oxygène. Pour pouvoir garder des forces pour s’alimenter. Privilégiez les zones de courant, et les arrivées d’eau. La pluie et le vent feront aussi augmenter le niveau d’oxygène dans l’eau et pourront rendre les carpes plus actives.

 

Les zones d’ombre

À défaut de rechercher de l’oxygène, certaines carpes aiment de reposer à l’abri de la lumière, sous les frondaisons, dans les branches immergées ou sous les nénuphars.

DIVERSIFIER SES APPÂTS

La carpe digère plus vite en été, et se nourrit plus abondamment. Pour les figer sur son poste, il ne faut pas lésiner sur la quantité. Elles sont aussi plus réceptives et mobiles pour venir chercher votre appât en matinée ou en soirée.

 

Les graines

Les graines sont l’appât le plus facile pour amorcer et escher au bout de sa ligne. Elles sont souvent très abordables en terme de prix, peuvent être utilisées en quantité, et restent très attractives.

 

Les bouillettes et les pellets

L’avantage des bouillettes et pellets est que l’on peut rapidement varier les textures, parfums et arômes pour trouver le pêché mignon des carpes que l’on cible. On peut aussi réaliser des montages avec une certaine attractivité visuelle grâce aux coloris qui vont contraster avec le fond.

 

Les appâts naturels

Ce sont les appâts classiques (principalement les vers et les asticots). Si vous êtes adeptes de la dépose de la ligne parfaite au bon endroit, ils peuvent se révéler redoutables. Les poissons actifs seront moins méfiants et joueurs avec les appâts naturels, rendant les touches plus visibles. Si vous pêchez sur des sessions courtes ou en itinérance, cet appât sera probablement celui qu’il vous faut.

#ASTUCE CAPERLAN :

Pêcher de 20 minutes à 30 minutes sur des postes intéressants vous permettra de trouver rapidement des poissons actifs, notamment en rivière ou en grands lacs. La prospection en été peut vous éviter la bredouille dans des périodes où le poisson n’est pas très mobile.

Vous connaissez maintenant quelles zones pêcher et quels appâts privilégier suivant vos conditions de pêche. En vous souhaitant d’excellentes sorties pêches et de superbes prises.

Les conseils préférés des pêcheurs !

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE