Natation : les effets sur la cellulite

Si vous ne connaissez pas encore les bienfaits de la natation sur la cellulite, je vous les présente ! Bonus : des conseils pratiques pour s’en débarrasser.

Natation : les effets sur la cellulite

Je préfère vous le dire, je n’ai pas prévu de vous parler de “summer body”. Après tout, le corps “parfait”, c’est celui dans lequel on se sent bien et en bonne santé. Alors, libre à vous de vous concentrer sur votre cellulite. Ou pas. Le point positif, c’est qu’en essayant de l’éliminer, vous risquez de voir pas mal d’autres effets bénéfiques sur votre corps, mais aussi sur votre mental. Cellulite ou pas, j’ai envie de vous dire de vous jeter à l’eau, ça ne peut que vous faire du bien.

Avant de passer à la pratique, qu’est-ce que la cellulite ?

On commence avec les bases, c’est quoi la cellulite ? Pour faire simple, la cellulite, qu’on appelle parfois capitons ou peau d’orange, c’est un amas de graisse généralement localisé sur les fesses, les hanches ou les cuisses, parfois sur le ventre ou les bras.

Elle concerne 90% des femmes, même celles qui n’ont pas de problème de poids. Quant aux hommes, ils ne sont que 2% à être touchés par la cellulite. Pourquoi ? C’est une histoire de génétique. En effet, les femmes ont une masse graisseuse plus importante et leur peau est plus fine, ce qui favorise l’apparition de la cellulite. Les hormones, les oestrogènes, ont aussi un impact sur la peau, puisqu’ils sont parfois responsables de troubles circulatoires.

La cellulite peut être d’origine génétique, hormonale ou liée à l’hygiène de vie. Je ne vais pas vous donner de faux espoirs, il n’est pas simple de s’en débarrasser. Et elle ne disparaît jamais totalement. Mais, avec quelques bonnes habitudes, on peut réduire la peau d’orange et améliorer l’aspect de la peau.

Et quelles sont ces bonnes habitudes ?
Sans faire de liste exhaustive, en voici 3 qui devraient pas mal vous aider.

UNE BONNE ALIMENTATION ET HYDRATATION

En réduisant les graisses saturées et les sucres. Et en buvant beaucoup d’eau. Attention, boire la tasse, ça ne compte pas ;)

DES AUTO-MASSAGES ET DES SOINS

Non, je ne vous parle pas de crèmes anti-cellulite. On vous l’a sans doute dit et redit, elles ne font pas de miracle, mais prendre soin de votre peau quotidiennement, ça ne peut pas vous faire de mal. 

DU SPORT RÉGULIÈREMENT

Le voilà, votre meilleur allié pour éliminer la cellulite. Et quels sont les sports à privilégier ? La marche à pied, sportive de préférence, la musculation, et bien sûr tous les sports aquatiques, particulièrement la natation.

La natation pour lutter contre la cellulite

Si le sport en général est une bonne idée pour réduire la peau d’orange, la natation est particulièrement efficace. Et ça, pour plusieurs bonnes raisons. Je vous en partage quelques-unes. C’est parti !

Natation : les effets sur la cellulite
Natation : les effets sur la cellulite

LA NATATION MUSCLE

Quel rapport avec la cellulite et la peau d’orange ? Eh bien, je l’ai mentionné juste avant, la musculation est l’une des meilleures activités pour réduire la cellulite. Bonne nouvelle : avec la natation, on se muscle ! La carrure des nageuses et nageurs confirmé·e·s le prouve, non ?

D’ailleurs, avec la résistance de l’eau au moment des tractions, on peut comparer la natation à la musculation. Pour entrer dans le détail, la natation muscle en longueur, et non en largeur. Ça veut dire quoi ? Que la natation étire les muscles, elle permet de se muscler sans prendre trop de masse musculaire, sans “gonfler”, comme on dit dans le jargon. Si c’est votre objectif, on vous invite à rejoindre les salles de muscu (en complément de la piscine, évidemment).

Quels muscles sont sollicités ? Tous, et ça, c’est plutôt une bonne nouvelle ! Mais certains plus que d’autres, le haut du corps particulièrement. L’autre bonne nouvelle, c’est que la natation tonifie en profondeur la sangle abdominale grâce au gainage, utile pour être plus hydrodynamique.

L'EAU A DES BIENFAITS SUR LA PEAU

Je n’ai plus vraiment besoin de vanter les bénéfices de l’eau. On vous a sans doute parlé du massage au jet d’eau fraîche pour éliminer la cellulite. Eh bien, une session à la piscine, c’est une session entière à masser votre peau, sans même y penser.

En fait, l’eau est thermo-massante, c’est-à-dire que chaque mouvement dans le bassin agit sur votre peau. Grâce à la pression de l’eau, les tissus sont drainés, la rétention d’eau est réduite. Et puisque la rétention d’eau est en partie responsable de la cellulite, cette dernière diminue. Alors, on ne se prive surtout pas d’enchaîner les longueurs, avec ou sans accessoire.

On n’oublie pas non plus les alternatives à la natation : l’aquagym, l’aquabiking, et tous les autres sports qui se pratiquent dans un milieu aquatique.

Et si l’envie vous prend de quitter les bassins chlorés, rendez-vous à la plage. La nage en mer, c’est excellent pour votre peau. En plus des effets thermo-massants, déjà mentionnés, l’eau salée est un excellent exfoliant qui purifie votre peau.

Natation : les effets sur la cellulite

5 exercices à faire à la piscine pour réduire la cellulite

C’est tout bon pour les infos théoriques, on passe à la pratique ! Voici 5 exercices à réaliser dans les bassins, pour lutter contre la cellulite tout en s’amusant.

Natation : les effets sur la cellulite

EXERCICE N°1 : DES ONDULATIONS POUR CIBLER LA CELLULITE SUR LE VENTRE

Pas de secret, pour éliminer la cellulite qui s’est glissée sur votre ventre, il faut le tonifier. La meilleure nage pour muscler les abdos : le papillon. Pas de panique, je n’ai pas prévu de vous inviter à éclabousser le bassin en testant votre technique. La nage papillon n’est pas la plus simple, mais avec quelques éducatifs, on progresse. Et on lutte contre la cellulite.

Des accessoires : une planche pour s’aider un peu, mais ce n’est pas essentiel.

Déroulé de l’exercice : allongez-vous, bras tendus devant vous. Placez-vous près du mur et poussez avec les pieds. Avancez le plus loin possible, en ondulant. Cet exercice peut être réalisé sur le ventre, sur le dos ou sur le côté. On parle alors d’ondulations costales.

EXERCICE N°2 : UNE ALTERNATIVE POUR TONIFIER LE VENTRE, LES ONDULATIONS SUR PLACE

Pas envie de faire des allers-retours dans le grand bain ? À vous les ondulations sur place. Promis, c’est vous qui faites du sur-place, pas votre progression.

Des accessoires : aucun.

Déroulé de l’exercice : immergez-vous, de l’eau jusqu’à la poitrine et positionnez-vous à l’horizontale. Vos bras sont joints et tendus au-dessus de la tête. Ondulez avec les jambes pendant 30 secondes, recommencez l’exercice 8 fois.

Natation : les effets sur la cellulite

EXERCICE N°3 : DES PALMES POUR AFFINER LES JAMBES

L’un des secrets d’un crawl bien réussi ? Les battements de jambes, parfois négligés. Ils doivent être souples pour une nage fluide. Pour les améliorer, on enfile des palmes, et on laisse de côté le mouvement des bras pour se concentrer sur celui du bas du corps.

Des accessoires : des palmes longues qui sollicitent davantage les cuisses et les fessiers. La voilure plus longue demande plus d’efforts pour avancer.

Déroulé de l’exercice : faites quelques longueurs de crawl avec vos palmes. Pour immobiliser les bras, et renforcer le travail sur les jambes, placez vos bras devant vous, et tenez-vous à une planche. Alternez les longueurs avec ou sans planche.

EXERCICE N°4 : LA BRASSE SANS LES BRAS, POUR MUSCLER LES CUISSES

Certain·e·s nageur·se·s la boudent. Pourtant, la brasse n’a que des avantages. Elle muscle particulièrement les cuisses, grâce au mouvement de jambes. Eh oui, faire la grenouille dans les bassins, ça peut avoir du bon. Si vous faites partie de celles et ceux qui ne sont pas réticent·e·s, cet exercice est pour vous. Si vous êtes dans l’autre camp, faites un effort.

Des accessoires : une planche.

Déroulé de l’exercice : placez les bras au-dessus de votre tête, aidez-vous d’une planche si nécessaire. Concentrez-vous sur vos jambes, sans penser à vos bras, ni à la coordination de vos mouvements. Et c’est parti pour quelques longueurs. Pour varier l’exercice, vous pouvez glisser sur le dos.

Natation : les effets sur la cellulite

EXERCICE N°5 : UN PULLBUOY, PARCE QU'ON N'OUBLIE PAS LA CELLULITE SUR LES BRAS

Ce n’est pas celle que l’on voit le plus, mais parfois la cellulite s’installe sur les bras. Avec quelques exercices ciblés, on peut en partie la déloger. C’est surtout un excellent moyen de muscler votre technique autant que vos bras. Le principe : solliciter les bras en immobilisant les jambes, et ainsi augmenter la force de propulsion. Bonus : pour tenir le pullbuoy en place, il faut bien bien se gainer. Vos abdos et vos cuisses valident !

Des accessoires : un pullbuoy ou une planche à glisser entre les cuisses, mais c’est moins pratique. Et pour augmenter la résistance : des plaquettes de natation.

Déroulé de l’exercice : pullbuoy coincé entre les cuisses, faites tout simplement quelques longueurs à la force des bras. Vos muscles commencent à chauffer ? C’est tout à fait normal. Essayez donc avec des plaquettes de natation ;)

Vous êtes au point sur la théorie, je vous invite donc à retourner dans les bassins chlorés. Et j’insiste : la natation est un excellent moyen de lutter contre la peau d’orange, mais ce qui compte le plus, c’est le plaisir ! Ce ne sont pas les nageuses et nageurs confirmé·e·s qui diront le contraire.

DÉCOUVREZ D'AUTRES ARTICLES