La randonnée en hiver ? Nos conseils pour en profiter pleinement

Randonnée ne rime pas qu’avec été, détrompez-vous. Les randonnées d’hiver, qui regroupent différentes pratiques, peuvent être plus techniques surtout si vous vous aventurez sur les chemins de montagne enneigés. En hiver, l'atmosphère est particulière, les paysages froids, beaux et apaisants et le bruit de la neige qui craque si plaisant !

randonner-en-hiver

Communément pratiquée pendant la période estivale, la randonnée d’hiver peut offrir de jolies surprises et de belles sensations. En fonction des conditions météo, différentes pratiques pourront s’offrir à vous. Dans cet article, loin de nous l’idée de faire de vous un·e alpiniste, on vous donne conseils, astuces et recommandations pour mieux appréhender vos projets de randonnée d’hiver, sous la neige ou non. 

Comment s’habiller pour randonner sans avoir froid ? À la montagne, ou pas

Côté chaussures et chaussettes

En randonnée, être bien chaussé·e·s c’est la clé pour une pratique sereine et réussie. L’accroche est bien évidemment différente d’une saison à l’autre. 
L’hiver, la neige et le verglas peuvent augmenter les risques de glissade, il est donc important de s’équiper d'une paire de chaussures de randonnée avec des crampons bien dessinés. L’isolation thermique et l’imperméabilité, pour des pieds secs et au chaud, sont deux caractéristiques très importantes également qu’il vous faudra prendre en compte dans le choix de vos chaussures, afin d’éviter les sensations d’inconfort. 
Couvrir vos extrémités est primordial, sous vos chaussures, optez pour des chaussettes bien chaudes et épaisses. Choisissez des chaussettes montantes pour protéger vos chevilles du froid. Sachez aussi qu’il existe des crampons et semelles antidérapantes adaptables aux chaussures. En fonction de votre itinéraire, ces équipements peuvent être utiles.

Côté tenue 

La règle d’or : rester au sec pour pratiquer confortablement et en toute sécurité ! Pour ne pas attraper froid ou risquer l’hypothermie, protégez-vous de votre transpiration et des intempéries en tous genres. Comme pour presque tous les sports qui se pratiquent l’hiver, la règle des trois couches s’applique ici, à la fois pour le haut du corps et pour le bas. Pour assurer chaleur et respirabilité vous porterez tout d’abord une première couche à même la peau respirante et chaude, une seconde isolante en polaire ou doudoune en plumes et une troisième qui vous protégera des intempéries, de la pluie ou du vent, une capuche coupe-vent sera indispensable.

N’hésitez pas à prévoir quelques couches supplémentaires au cas où, ainsi qu’une couverture de survie en cas de problème. L’important sera de ne pas être trop compressé·e dans vos vêtements, il vous faudra garder un confort et une certaine aisance dans vos mouvements afin d’apprécier au mieux la randonnée et sur la durée. 

Pour finaliser votre outfit de bon·ne randonneur·euse, portez également un bonnet et éventuellement une écharpe, un buff ou un cache-col et veillez à bien fermer vos vêtements grâce aux cordons de serrage. Les guêtres restent un accessoire efficace dans la neige profonde. Enfin si vous avez tendance à transpirer facilement, équipez-vous d’une petite serviette en microfibres afin de vous sécher rapidement.

Comment bien vous équiper pour randonner en toute sérénité ?

Pour partir serein·e dans votre expédition hivernale, il vous faudra bien un équipement spécifique. Tout d’abord, munissez-vous d’un sac à dos de randonnée ergonomique qui pourra transporter l’ensemble de vos affaires sans vous casser le dos. Dans celui-ci, n’oubliez pas, une carte topographique, une boussole voire même un GPS.

Par ailleurs, au moment de choisir votre itinéraire de randonnée hivernale, faites attention à la durée de votre marche. Comme vous le savez, les journées en hiver sont plus courtes. La fin de la randonnée devra prendre fin vers 16h pour éviter de finir la randonnée dans la nuit. Pour ne prendre aucun risque, l’accessoire indispensable sera la lampe frontale.

Pour vous réchauffer, n’hésitez pas à emmener quelques chaufferettes, à glisser dans vos gants, vos chaussures ou vos poches. Par précaution, glissez une trousse de secours classique au fond de votre sac : une couverture de survie, une crème solaire à l'indice adapté, une gourde d’eau pour vous hydrater ou un thermos de boisson chaude, des petits encas comme des fruits secs, ainsi que des solutions de change, paires de gants, de chaussettes et autres vêtements de rechange au cas où. Avec ceci, la trousse à pharmacie bien sûr.

N’oubliez pas non plus de bien charger les batteries de vos téléphones et GPS, emmenez une batterie portable si besoin, et gardez ces équipements bien au chaud, à l’intérieur de votre veste pour éviter les chocs thermiques.
Aussi, si vous désirez vous aventurer sur des chemins techniques, sachez que la randonnée dans la neige nécessite dans beaucoup de cas du matériel de sécurité (DVA, pelle et sonde) mais le tout est de savoir s’en servir.

Enfin, quand la neige devient verglaçante, les bâtons peuvent être d’une très grande utilité.

Comment randonner tout l'hiver ?

Les 5 conseils de l’expert : Romuald, vendeur randonnée et formateur produits au Mountain Store DECATHLON de Passy


⊛ Conseil N°1 : choisissez une tenue respirante, mixez des produits facilement modulables et privilégiez les pièces légères et techniques.

⊛ Conseil N°2 : optez pour des chaussures chaudes et imperméables. Chez Quechua, vous ne serez pas déçu·es du modèle SnowContact à l’adhérence parfaite pour marcher dans la neige.

⊛ Conseil N°3 : partez avec votre “kit de survie” - comme cité un peu plus haut - Il est important de bien s’hydrater pendant l’effort. N’oubliez pas votre bouteille isotherme qui garde le chaud comme le froid, et c’est plus écolo que la bouteille d’eau !

 ⊛ Conseil N°4 : sélectionnez votre itinéraire de randonnée en fonction de votre niveau et de votre endurance, ne vous aventurez pas et allez-y crescendo. La randonnée d’hiver est plus physique qu’en été, la neige est une contrainte supplémentaire. 

 ⊛ Conseil N°5 : privilégiez les randonnées le matin, surtout en hiver. Dans la matinée, les vues sont dégagées, avec un peu de chance le soleil brillera et vous réchauffera. Cela vous permet de faire une pause pique-nique le midi. Et pour garder son repas au chaud, on a ce qu’il vous faut !

Quelle randonnée choisir ?

La randonnée est un terme vaste qui regroupe plusieurs types de pratique. La première est la randonnée pédestre, la plus classique… Voici un petit topo sur les autres pratiques à découvrir.

1/ LA RANDONNÉE EN RAQUETTES

Sachez que les raquettes viennent grandement faciliter la marche sur la neige et particulièrement la poudreuse. La plupart des raquettes sont également équipées de griffes à l'avant du pied pour avancer dans les pentes et sur la neige gelée, si vous optez pour des sentiers plus engagés. L’avantage de la randonnée en raquettes et qu’elle est adaptable à toutes les envies et toutes les formes physiques, à condition de bien préparer son itinéraire. Nombreuses sont les stations de sports d'hiver à proposer des itinéraires de randonnée en raquettes, alors lancez-vous !

Comment randonner tout l'hiver ?

2/ Le trek en bivouac

Si vous souhaitez vivre une expérience hors du commun, le trek en bivouac vous offrira de belles sensations. Cependant, un bivouac en hiver ne s’improvise pas. Il est d’ailleurs conseillé de se lancer dans l’aventure seulement si vous avez déjà pratiqué le bivouac en saison estivale par exemple. Qu’il y ait de la neige ou non, il est nécessaire de bien choisir son emplacement, de s’équiper d’un sac de couchage et d’un matelas isolants ainsi que du matériel adéquat de “camping”. Le refuge d’hiver est une bonne alternative au bivouac mais renseignez-vous en amont sur les refuges ouverts et équipez-vous comme en bivouac, car il peut y faire très froid.

3/ LE SKI DE RANDONNÉE

Si vous souhaitez allier plaisirs de la randonnée pédestre et plaisirs de la glisse, le ski de randonnée est parfait pour vous. Cette pratique demande cependant un certain entraînement et une bonne préparation. Pour appréhender cette expérience, mieux vaut être accompagné·e d’un ou d'une guide. Pour les parties plus complexes, n’hésitez pas à fixer vos skis au sac à dos. Cela vous évitera de prendre les remontées mécaniques et d’accéder à des sentiers vierges, ce qui vous promet de belles descentes dans la poudreuse.
Sachez que pour débuter, certaines stations proposent des itinéraires sécurisés et balisés en bordure de piste. Renseignez-vous auprès des offices de tourisme des stations où vous séjournez et surtout veillez à vous équiper avec du matériel de ski de randonnée adapté.

ski de fond

4/ LE SKI DE FOND, pour se balader autrement 

Vous souhaitez randonner en glissant ? C’est possible grâce au ski de fond, une pratique de plus en plus répandue qui plaît au plus grand nombre. Cette pratique se compose de 3 disciplines : le ski de fond classique (aussi appelé alternatif) où vous n’aurez qu’à suivre les rails prévus à cet effet et à vous laisser glisser en admirant le paysage. Le skating, une version bien plus intense et amusante vous délivrera de belles sensations. Enfin, le ski de randonnée nordique (ou “nordic cruising”) qui vous permettra de sortir des sentiers damés et de profiter des vastes étendues de neige vierge. 
Il vous faudra, de toute évidence, adapter votre tenue en fonction de la discipline que vous choisirez. N'hésitez pas à vous renseigner sur les stations de ski de fond autour du spot où vous vous situez et pensez à bien vous échauffer avant de vous lancer sur les étendues enneigées.

cani-rando

5/ LA CANI-RANDO

Enfin, si vous aimez marcher et que vous vouez une passion pour les chiens, vous pouvez expérimenter la cani-rando. Le concept ? Vous êtes tracté·e·s par un chien à l’aide d’un harnais et d’une longe. Plus sportif que ça en a l’air, il s’agit d’un moment unique de complicité avec votre attelage. Parfait compromis entre le chien de traîneau et les randonnées classiques, le cani-rando séduira, à coup sûr, petits et grands. Cette pratique originale vous permettra de découvrir de nouvelles sensations tout en profitant des joies de la montagne en hiver.

Où faire de la randonnée cet hiver en France ?

Les joies des paysages de montagne

Les randonnées hivernales offrent un supplément d’âme particulier, une certaine magie dont vous vous souviendrez. Si vous êtes amoureux·se de la montagne, des grands espaces, d’une nature préservée et de paysages à couper le souffle, les Alpes, destination incontournable, vous ravira à coup sûr. Pour une randonnée paisible, optez pour le Vercors et le massif de la Chartreuse entre Grenoble et Chambéry. Les randonnées que proposent ce site offrent des vues imprenables sur l’ensemble des massifs alentour. Pour randonner facile en famille, choisissez le domaine de Serre Chevalier pour de magnifiques panoramas sur les Alpes du Sud. Si vous optez pour une randonnée à ski, la montagne de Sulens dans le massif des Aravis est un spot idéal. Si le vent vous mène plutôt vers les Pyrénées, de sublimes randonnées vous attendent dans le magnifique site classé du Lac des Bouillouses. Dans le Jura, la randonnée Saine et Langouette vous offrira un décor bien différent. Durant 9 km, les marcheurs et marcheuses auront la chance de découvrir tour à tour des chutes d’eau de plusieurs mètres, des lacs et des gorges. Avec 200 mètres de dénivelé, cette randonnée de 3h est accessible à tous les niveaux.

Et pourquoi pas marcher le long de l'océan ?

Si certain·es ne jurent que par la montagne, d’autres préfèrent les randonnées au bord de l’eau. Pour les contenter, la Bretagne sera un magnifique terrain de jeu. Avec le GR34 aussi appelé “sentier des douaniers” c’est un tout autre paysage que vous découvrirez. Du Mont-Saint-Michel au Morbihan, ce chemin de grande randonnée s’étend sur pas moins de 2000 km. En fonction de votre niveau, différentes randonnées s’offrent à vous. Vous aurez l’embarras du choix pour profiter de paysages dignes des plus belles cartes postales.

Randonner près de la ville, c’est possible aussi 

Enfin, il ne faut pas forcément faire beaucoup de route pour avoir accès à de jolies randonnées près de chez soi. Découvrir les sentiers à proximité de votre environnement quotidien peut souvent vous réserver de belles surprises. Il existe même des randonnées urbaines dans certaines villes de France. Pour cela, n’hésitez pas à appeler les offices du tourisme de votre secteur pour en savoir plus. Voici, par exemple, une randonnée qui devrait plaire aux parisiens qui n’ont pas forcément la possibilité de s’éloigner cet hiver. Pour une balade bucolique dans son incroyable forêt, tout en se cultivant avec la visite de son château du 16ème siècle, Chantilly est une ville qui ne manque pas d’attrait.

Decathlon Outdoor et Decathlon Activités sont deux outils très pratiques qui vous permettront de trouver randonnées et activités adaptées à vos envies partout en France !
...Et si vous avez des envies d’ailleurs, jetez un œil aux 10 plus belles randonnées d’Europe sélectionnées par Lonely Planet.

Vous êtes désormais paré·e pour partir à l'assaut des sentiers cet hiver ! N’hésitez pas à bien suivre nos conseils et recommandations. Informez-vous des conditions météo avant votre départ et n’hésitez pas à pratiquer quelques séances d’entraînement afin de vous mettre dans des conditions optimales pour pratiquer sereinement. Nous vous souhaitons de belles randonnées hivernales. Profitez des nombreux paysages qui s’offriront à vous, c’est magique !

Comment randonner tout l'hiver ?

Marie 

Rédactrice 

Marie, amoureuse des paysages de montagne enneigés. Team luge et grandes balades en forêt, ce que j’apprécie surtout l’hiver ce sont les plats à base de fromage et les spas en plein air avec vue sur le Mont Blanc. :-) 

D'AUTRES CONSEILS Pour vous