J’AI TESTÉ POUR VOUS : LE SPORT AU BOULOT INCOGNITO

Une journée de sport sans quitter le boulot, c’est possible. À chaque situation son exercice. Ou presque

sport au travail

Depuis dix ans, je travaille dans un bureau. J’avoue un peu d’absentéisme au niveau de mon activité sportive. Dix ans, dix kilos et un bon mal de dos plus tard, j’en ai eu marre. J’ai tapé “sport au bureau” et bookmarké toutes les pages. J’ai mal dormi, un peu stressé, mais je sens qu’aujourd’hui est le premier jour du reste de ma vie.

Rien ne sert de courir avant d’avoir fait le point

J’AI TESTÉ POUR VOUS : LE SPORT AU BOULOT INCOGNITO
J’AI TESTÉ POUR VOUS : LE SPORT AU BOULOT INCOGNITO
J’AI TESTÉ POUR VOUS : LE SPORT AU BOULOT INCOGNITO
J’AI TESTÉ POUR VOUS : LE SPORT AU BOULOT INCOGNITO

On se lève tous à la bannette

10h05
Un directeur que j’ai bien connu avait popularisé les réunions debout. L’entreprise entière avait adhéré. Le chef a toujours raison…. et bien oui, il avait raison ! Travailler debout est un exercice basique qui permet d’éliminer deux fois plus de calories qu’en position assise. J’ai même entendu dire que c’était encore mieux sur la pointe des pieds, alors j’essaie, mais mon interlocuteur me regarde me dandiner en contre-plongée et ne va pas tarder à se vexer si je ne m’assieds pas. Les collègues m’ont laissé tomber dès le moment où je suis entré dans la salle avec ma balance board Domyos. Bonjour l’esprit d’équipe.

11h12
La réunion s’éternise. Je tchate avec les copains à propos du sport de ce midi. Je les avais motivés pour la course à pied mais finalement j’essaie de les convaincre de rester au bureau pour m’aider à décrypter les exercices de yoga.

11h58
C’est course à pied ! J'hésite. Je reste. Fidèle à ma feuille de route. “Il a bon dos, ton mal de dos” me dit l’un. “Elle s’appelle comment ?” renchérit l’autre. Mais je ne dévie pas de ma position. Enfin de ma posture. “J’en sortirai auto-grandi vous verrez !”

12h20
Je galère toujours avec le premier asanas (posture en langage yoga). Je suis bien calé sur le bord du fauteuil, pieds à plat toujours, mains sur les cuisses, j’arrondis ma colonne vertébrale mais elle veut pas. Ça fait sûrement ça les premières fois. En plus ces histoires d’asanas, ça me donne faim.

La faim et les gros moyens

13h29
Après l’effort, le réconfort. J’ai sorti la fiche “Comment manger devant son bureau sans grossir”. Mais mince, il aurait fallu prévenir que tout se jouait la veille au moment de préparer la lunch box. Chou blanc. J’avale mon sandwich et mon dessert, jurant, mais un peu tard, qu’on ne m’y reprendrait plus

14h12
Anne repasse une tête alors que je cherche ma balle anti cellulite. “Tiens t’as qu’à faire celui-là : Quelques étirements à pratiquer incognito en quelques minutes pour détendre le corps et à réduire la nervosité”. Ah je vois qu’on commence à me prendre au sérieux, ça me fait plaisir.

14h27
Je fais une pause documentation afin de préparer mes arguments pour le dîner. Fascinant ces exemples de sport en entreprise dans le monde. Vous saviez qu’en Suède, certains soignent leur “marque employeur” en rendant le sport obligatoire ? Une heure par semaine. Pour l’instant.

Assis sur le rebord du monde

15h03
Je m’applique à désemplir ma messagerie dans une position correcte comme indiqué. Il est mieux pour préserver son dos de se placer au milieu voire au bord de la chaise. J’ai démonté les roulettes qui étaient contre indiquées. Le dos et la nuque dessinent une belle ligne verticale. Ma tête est haute, ma poitrine sortie et mes épaules détendues. Je sens que ça vient.

16h15
Mon téléphone n’arrête pas de sonner. Je décroche et je le tiens en bout de bras comme une haltère. Et-un-et-deux-et-un-et-deux. Allo ?

17h00
Je passe à la médecine du travail pour me renseigner sur la prise en charge de mes séances d’ostéo. Je parle de mes exercices, l’infirmier m’encourage mais il pense que si je trouvais une salle de sport ça pourrait quand même aider.

18h12
J’ai toujours mal au dos mais je sais que ça va payer sur le long terme et j’en ressors zen comme si j’avais médité toute la journée au lieu de travailler. Tiens, d’ailleurs, j’ai pas beaucoup bossé.

On n’a pas tous la chance de travailler dans une entreprise qui favorise le sport pour le bien-être de ses salariés. Mais avec un peu d’imagination vous pourrez adapter ces petits exercices à de nombreuses situations : le sport en télétravail, le sport en cuisinant, le sport pendant que le petit fait son sport, le sport en faisant ses courses au supermarché. N’oubliez pas : pieds au plancher !

samuel

SAMUEL

Photographe, écrivain, cascadeur, catcheur. On me surnomme Maurice Becker en raison de mon service-volée presque parfait.

CES CONSEILS POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :