Deux jours au pied du Massif de la Lauzière

La randonnée, les micro-aventures en montagne, je les envisage toujours avec une ou plusieurs nuits en auberge ou en refuge. J’ai peur de dormir seule dans la nature, je ne sais pas où trouver un spot pour planter la tente et en plus, je crains de renoncer à mon confort en minimisant le matériel pour diminuer le poids du sac et épargner mon dos.

Pourtant, je suis de plus en plus tentée par l’expérience de déconnexion totale, la liberté d’une nuit à la belle étoile alors cet été j’ai sauté le pas de ma première nuit de camping en montagne !

Le temps d’un week-end, partons ensemble à l’aventure !

Massif de la Lauzière

Direction Saint-François Longchamp !

Cap sur la Maurienne, au pied du Massif de la Lauzière, terrain privilégié pour la randonnée. Forêts, alpages, hautes montagnes… Les paysages sont variés et propices à l’évasion le temps d’un week-end. Je rejoignais des amis qui ont des enfants alors nous avons fait deux randonnées à la journée avec une nuit sous la tente.

Où planter la tente à proximité d’un parking ?

Pour cette expérience, nous avons conjugué confort et dépaysement. Qui n’a jamais réveillé de s’endormir près d’un lac bercé par le vent qui se faufile parmi les arbres ? Qui ne souhaiterait pas être réveillé par le chant des oiseaux et le soleil qui se lève sur les montagnes ?
L’objectif était de trouver un spot préservé au calme tout en bénéficiant d’un certain confort et j’ai trouvé l’endroit parfait à proximité du Refuge du Lac de la Grande Léchère. Le parking se trouvant à dix minutes de marche du spot de bivouac, j’ai pu emmener tout mon matériel de camping favori tout en profitant de l’hospitalité du refuge avec la douche, un diner et le petit déjeuner entre les journées de rando.
Au préalable, j’ai téléphoné au Refuge du Lac de la Grande Léchère pour demander l’autorisation de bivouaquer à proximité du refuge ( La réglementation en matière de bivouacs est très spécifique selon les massifs ) et notre groupe d’amis a réservé la demi-pension pour avoir l’esprit tranquille vis à vis des repas. Situé à 2h de marche de Saint-François Longchamp, je recommande vivement de vous y arrêter au moins pour déguster un dessert maison ou vous ravitailler.

Deux jours au pied du Massif de la Lauzière

LE CHOIX DU MATÉRIEL

Avec un parking à 10 minutes de marche du lieu de bivouac, je n’ai pas fait dans le minimalisme. Pour me familiariser avec l’univers des nuits à la belle étoile et récupérer entre deux journées de marche, il était important que ma nuit soit réparatrice.

La tente Quechua 2 secondes est un vrai coup de cœur : sans être manuelle ou me perdre avec le mode d’emploi, j’ai compris immédiatement comment elle se monte mais surtout comment la ranger dans sa housse rapidement ! J’aime beaucoup le fait qu’elle ait 2 entrées distinctes et j’ai fortement apprécié la technologie Fresh&black qui m’a permise de faire la grasse matinée. L’intérieur de la tente est parfaitement noir et je n’ai pas senti le soleil taper sur la toile en début de matinée. Plusieurs rangements à l’intérieur permettent de prendre ses marques : la lampe frontale et mon smartphone n’étaient jamais très loin. Avec cette tente, j’ai ressenti que les copains étaient jaloux de la simplicité de l’installation.

Le matelas autogonflant pour 2 : Pas besoin d’emmener une pompe avec ce matelas auto gonflant pour deux. Son format ( 132 cm de largeur ) se glisse parfaitement dans la tente Quechua 2 secondes. Parfaitement ajusté, il se gonfle très simplement et le confort est meilleur que certains couchages présents dans les refuges rustiques. Trop lourd pour les aventures itinérantes, il est idéal pour les bivouacs comme celui-ci.

Deux jours au pied du Massif de la Lauzière
Deux jours au pied du Massif de la Lauzière

OÙ RANDONNER AVEC DES ENFANTS AUTOUR DE SAINT-FRANÇOIS LONGCHAMP ?

Deux jours au pied du Massif de la Lauzière
Deux jours au pied du Massif de la Lauzière
Deux jours au pied du Massif de la Lauzière

Pourquoi se lancer dans une micro-aventure en Maurienne ?

Cette escapade est modulable en fonction des disponibilités de chacun. En voyageant avec des enfants, deux jours étaient une bonne durée pour les initier à cette pratique. Nous avons adapté les randonnées en fonction de leur forme, nos envies et la météo mais nous avions la garantie de dormir à un super spot en anticipant ce week-end.
Avant de se lancer dans les nuits sous tente en pleine nature, portant son matériel complet, je trouve que cette formule à proximité d’un parking et non loin du refuge est parfaite pour moi qui suis citadine. 

Deux jours au pied du Massif de la Lauzière

Avant de repartir…

Mon truc en fin de week-end, c’est de me ramener un souvenir… Comestible ! Amatrice de randonnées, je suis aussi fan de bons produits pour me restaurer alors je ne manque jamais de m’arrêter dans une adresse bien locale après toute cette dépense énergétique.

Tarte aux myrtilles, confitures… Tous les produits régionaux me plaisent et cette fois, j’ai fait le plein de fromage !

La coopérative de La Chambre se situe en plein cœur de la Maurienne. Ici, on collecte, fabrique et affine en beaufort le lait de 22 producteurs, l’un de mes fromages adorés !

La boutique propose plusieurs produits en plus de la raclette, le reblochon ou la tomme et la partie épicerie vous ouvrira également l’appétit.

Deux jours au pied du Massif de la Lauzière

LAura

@foutrak

CES articles PEUVENT VOUS INTÉRESSER