VTT : FREINS V-BRAKE OU FREINS À DISQUE ?

VTT : FREINS V-BRAKE OU FREINS À DISQUE ?

Freins V-Brake ou freins à disque ? Hydrauliques ou mécaniques ? Devenez un expert des freins !

DEUX SYSTÈMES PRINCIPAUX COEXISTENT : LES FREINS V-BRAKE ET LES FREINS À DISQUE (MÉCANIQUES OU HYDRAULIQUES).

 

Les freins qui équipent les VTT ont beaucoup évolué. Aujourd'hui, deux systèmes principaux co-existent : les freins V-Brake et les freins à disques. Ces derniers se déclinent également en freins mécaniques ou hydrauliques.

Décryptons les avantages et inconvénients de ces différents systèmes de freinage pour trouver celui qui vous convient !

number-1

AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS DES FREINS V-BRAKE

Les freins V-Brake sont légers et faciles à utiliser. D’un point de vue mécanique, ils sont composés d’une poignée, d’un câble et d’un étrier de frein. Ce système est assez proche des freins cantilever mais l’assistance d’un ressort augmente la progressivité et la puissance du freinage.

Le coût de ces freins est assez faible et bien moins élevé qu’un système de freins à disque. L’entretien des V-Brake est aisé, il suffit de changer périodiquement patins et câbles.

Par contre, ce système de freinage perd une partie de son efficacité en cas de pluie ou de boue. De plus, on assiste parfois à des « bourrages » lorsque de la boue s’incruste entre le cadre et les freins… des cailloux peuvent alors rayer vos jantes.

Notre astuce en cas de bourrage : les forêts regorgent de petits morceaux de bois que vous pourrez utiliser pour soulager vos freins de cette boue qui s’amasse.

Ce système de freinage reste assez utilisé en cross-country pour des portions ne présentant pas de zones trop boueuses ni de très longues descentes. Dans le cas contraire, l’efficacité des freins à disque est nécessaire pour un pilotage confortable et sécurisé.

number-2

AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS DES FREINS À DISQUE

Les freins à disque requièrent une phase de rodage pour que vos plaquettes fonctionnent parfaitement. Cette phase est même indispensable si vos plaquettes de frein sont métalliques. Retrouvez nos conseils relatifs à cette phase de rodage du vélo.

Le freinage d’un vélo équipé de freins à disque est plus puissant et progressif que n’importe quel autre système. La qualité de votre freinage n’est plus sensible aux mauvaises conditions météorologiques que ce soit la pluie ou la boue.

Autre spécificité : le frein à disque ne ralentit pas sur la jante mais sur le moyeu, le freinage n’est donc pas impacté par le voile ou le saut de vos roues.

Enfin, vous pouvez faire évoluer la progressivité et la puissance de votre freinage en changeant la matière de vos plaquettes de frein ou la taille du disque.

Il existe cependant deux types de freins à disque dont les avantages relatifs diffèrent.

LES FREINS À DISQUE MÉCANIQUES

Les freins à disque mécaniques sont une variante des freins V-Brake puisqu’ils utilisent également leviers, câbles de frein et gaines pour ralentir ou arrêter votre vélo.

Ce système est plus léger et moins cher que des freins à disque hydrauliques. Sa puissance de freinage est supérieure et plus fiable que celle des freins V-Brake, mais reste inférieure à celle des freins à disque hydrauliques.

L’avantage ? Le coût de l’entretien est aussi moins élevé que pour des freins à disque hydrauliques.

L’inconvénient ? Avec l’usage, le câble de frein se détend, les câbles et gaines souffrent des conditions météo et de l’exposition à l’eau, à la boue ou aux poussières. Vous devez réviser et remplacer régulièrement vos câbles et gaines afin de conserver un freinage efficace.

LES FREINS À DISQUE HYDRAULIQUES

Les freins à disque hydrauliques sont plus coûteux et plus lourds que des freins V-Brake, bien que le prix varie en fonction de la marque et de la matière qui constitue vos plaquettes. Ces matériaux vous assurent un freinage efficace, quelle que soit la discipline cycliste pratiquée.

Les inconvénients : ces freins requièrent un entretien plus important, notamment des purges régulières du circuit d’huile. Cet entretien exclut pratiquement les VTTistes débutants qui ont besoin d’un matériel simple pour s’initier.

Il est aussi parfois nécessaire de changer la gaine ou le maître-cylindre si vous observez des pertes d’huile.

Attention : si vous purgez l’huile ou avez une fuite et que le liquide entre en contact avec vos plaquettes de frein, celles-ci sont à remplacer sans délai. Il en va de votre sécurité !

Ce dispositif s’est démocratisé et il peut être utilisé dans toutes les disciplines du VTT. Il commence même à équiper plusieurs équipes cyclistes sur route. En descente, on utilise des disques plus grands et des plaquettes en céramique afin de dissiper la chaleur.

Avant de choisir le dispositif de freinage qui équipera votre vélo, faites le point sur votre budget, votre type de pratique, l’entretien nécessaire et vos compétences en mécanique. Il sera alors temps de trancher : freins V-Brake ou freins à disque pour équiper votre vélo tout terrain !

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE