Vélo de route: comment choisir vos roues ?

VÉLO DE ROUTE: COMMENT CHOISIR VOS ROUES ?

Il est souvent dit qu’un vélo, c’est un bon cadre et de bonnes roues. Il est important de bien choisir ses roues en fonction de sa pratique et de son type de parcours. Découvrez nos conseil pour équiper votre vélo des roues idéales à votre pratique.

IL Y A 20 ANS DE CELA, CHOISIR UNE PAIRE DE ROUES DE VÉLO DE ROUTE ÉTAIT ON NE PEUT PLUS SIMPLE.

On choisissait un moyeu, une jante, et le nombre de trous pour le rayonnage (36 en général, 32 pour des roues un peu plus légères et 28 pour des roues spécifiques).

Aujourd’hui, de nombreuses roues montées sont arrivées sur le marché, avec chacune sa spécificité.

Roues basses, à jantes hautes voire très hautes, en aluminium, en carbone…le choix en devient cornélien. Mieux vaut en connaître un rayon si on veut être certain de faire le bon choix.

Que vous vouliez utiliser ces roues en montagne, sur des contre la montre ou pour un usage plus polyvalent, le choix ne sera pas le même.

number 1

PNEUS OU BOYAUX ?

De ce choix dépendra le choix de vos roues, car toutes les roues ne sont pas disponibles pour les deux types d’enveloppes.

Sachant que côté rendement, il est révolu le temps où le boyau supplantait le pneu. Aujourd’hui, les rendements sont très proches, voire même en faveur du pneumatique.

Les deux types d’enveloppes offrent des avantages et inconvénients, mais en cas de crevaison, la réparation d’un pneumatique est largement plus pratique que la réparation d’un boyau.

Attention à votre poids

Si vous pesez plus de 80kg, vérifiez qu’il n’existe pas de limite de poids pour l’utilisation des roues légères que vous envisagez. C’est rare, mais il arrive que les fabricants imposent une limite de poids pour les roues vraiment très légères.

number 2

LES TYPES DE ROUES

ROUES D’ENTRAINEMENT

De ce choix dépendra le choix de vos roues, car toutes les roues ne sont pas disponibles pour les deux types d’enveloppes.

Sachant que côté rendement, il est révolu le temps où le boyau supplantait le pneu. Aujourd’hui, les rendements sont très proches, voire même en faveur du pneumatique.

Les deux types d’enveloppes offrent des avantages et inconvénients, mais en cas de crevaison, la réparation d’un pneumatique est largement plus pratique que la réparation d’un boyau.

ROUES POUR LA MONTAGNE

Le poids est à privilégier. Ce sont donc plutôt des jantes basses de moins de 25mm de haut qui seront privilégiées.

Bien sûr, les plus gros budgets se tourneront vers des roues en carbone. Mais pour utiliser ce type de roues, il vous faudra aussi des patins de freins spécifiques et le freinage, notamment par temps pluvieux, est un peu moins performant que sur les jantes en aluminium.

Mais les roues aluminium n’ont pas dit leur dernier mot puisque une paire de Mavic R-Sys SLR C n’affiche que 1295g la paire quand les Cosmic Carbone Ultimate affichent 1185g pour 1000€ de plus.

A noter que des roues trop légères seront un avantage en montée, mais un peu plus pénalisantes sur le plat, car possédant moins d’inertie. Il vous faudra bien étudier la proportion de plat/montée que vous allez effectuer.

Que vos roues montagne soient en carbone ou aluminium, il est à noter que l’allègement se faire au détriment souvent de la solidité, ce qui en fait des roues à usage très spécifique. Attention aux nids de poules !

ROUE POUR LE CONTRE LA MONTRE

Voilà la discipline où le choix des roues s’avère le plus crucial. C’est dans cette épreuve que l’on trouve les roues avec les jantes les plus hautes. 50, 75 voire 90mm de haut….jusqu’aux roues totalement pleines.

Mais le choix n’est pas aussi simple. La météo, et surtout la force et le sens du vent, auront leur importance dans votre choix.

Des roues hautes sont plus aérodynamiques, mais très sensibles au vent latéral. Sur de grosses rafales, vous pourriez même être déstabilisés.

Idem pour les roues pleines qui agissent tel des voiles en permettant de se faire pousser par le vent.

ROUE POUR LE PLAT OU PEU VALLONNÉ

Si vous roulez souvent sur des parcours assez peu vallonnés, il faudra choisir ce que l’on appelle des roues polyvalentes. Bonnes à peu près partout, sans être expertes dans un domaine.

D’une hauteur de jante de 30 à 50mm environ, les jantes sont aérodynamiques sans être trop légères, afin de permettre de conserver une haute vitesse plus facilement grâce à l’inertie. Le nombre de rayons doit être le plus réduit possible car chaque rayon offre une surface qui s’oppose à une bonne avancée dans l’air.

Certes, vous perdrez un peu de temps (tout est relatif) en montée, mais partout ailleurs, vous profiterez de l’inertie que n’offrent pas les roues ultra-légères.

Parmi ces roues, on retrouve les Ksyrium Elite  qui ne pèsent que 1550g pour un prix raisonnable.

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE