un vélo rechargeable : les avantages du vélo électrique

(4)

Le VAE (vélo à assistance électrique) s’impose petit à petit sur nos pistes cyclables. Il concilie parfaitement l’exigence d’un mode de transport urbain, rapide et écologique, avec la pratique d’un sport excellent pour la santé !

LE VÉLO SANS EFFORT, COMMENT ÇA MARCHE ?

Avec un peu de technologie, le pédalage devient plus facile ! Un capteur enregistre la poussée effectuée sur les pédales et le changement de tension sur la chaîne. Il transmet l’information au variateur qui calcule la puissance nécessaire que va devoir envoyer le moteur pour suppléer le cycliste, via une batterie disposée sur le cadre ou sous le porte-bagage.

velo-electrique-btwin

Selon la législation en vigueur en France, le système ne se déclenche qu’avec un pédalage préalable. Dans le cas contraire, le vélo serait soumis au régime des cyclomoteurs, et donc contraint par d’autres normes.

La plupart des modèles arborent un beau boîtier sur le guidon qui vous permet de contrôler le niveau d’assistance (faible, moyen, fort). Vous maintenez ainsi une vitesse constante malgré les changements de dénivelé ou de conditions climatiques.

Pour plus de sécurité, le moteur est limité à 250w de puissance et se coupe automatiquement dès que vous freinez ou dépassez les 25 km/h.

L’autonomie varie bien évidemment selon l’usage que vous faites du produit. Les batteries peuvent tenir plus de 60 km si vous l’utilisez en mode assistance faible. Certaines se rechargent même pendant les descentes et les phases de freinage.

Il est donc possible de s’offrir une sortie sur la route pour s’aérer quelques heures sans trop se fatiguer. Et puis si l’accumulateur est vide, vos jambes prendront le relais ! Car n’oubliez pas que le VAE reste un vélo, et qu’il faut tout de même faire travailler vos muscles.

On calcule que l’effort fourni situe la pratique du VAE entre la marche et le vélo traditionnel. C’est pourquoi il est particulièrement recommandé au quotidien, et adapté aux personnes qui se remettent au sport en douceur, ou qui présentent quelques difficultés physiques et respiratoires.

UN VÉLO URBAIN IDÉAL

Le VAE est dûment autorisé à emprunter les pistes cyclables de nos villes. Le seul danger réside dans les regards envieux des cyclistes que vous doublez sans peine dans les montées… Les paniers et les sacoches s’adaptent parfaitement pour transporter vos courses et vos affaires personnelles, et il est possible d’accrocher un siège et/ou une remorque pour bébé.

velo-electrique-btwin

L’usage du vélo électrique est particulièrement recommandé pour les petits trajets quotidiens. Vous pouvez facilement parcourir les dix ou vingt kilomètres qui vous séparent de votre lieu de travail. Grâce à l’assistance pédalage, vous n’arrivez pas essoufflé et en sueur pour la première réunion du matin ! Même une pluie fine ne vous arrêtera pas : les composants du kit moteur sont parfaitement isolés et étanches. La batterie au lithium pèse moins de trois kilos, et se déplace avec aise pour être rechargée n’importe où.

Les modèles pliants qui arrivent sur le marché permettent dorénavant de vivre l’expérience vélo urbain en toute condition. Vous le transportez dans le train ou dans le bus, avant de le déplier et de finir votre trajet en deux-roues.

ROULEZ SAIN ET ÉCOLO

L’acquisition d’un VAE se fait souvent en remplacement d’une deuxième voiture, et pour cause ! Au niveau écologique, le bilan est plus que satisfaisant : les émissions de CO2 sont nulles et vous désengorgez les axes de transports saturés. La consommation électrique existe, mais reste réellement très faible (environ 1kwh pour 100 km parcourus). L’utilisation de batterie est encore problématique, mais les modèles au lithium se recyclent de mieux en mieux.

L’achat d’un vélo électrique peut sembler quelque peu onéreux au départ, mais l’amortissement se fait très rapidement. Les frais d’entretien sont inexistants, puisque les garanties courent pendant deux ans. Oubliez les coûts liés à la voiture ou au deux-roues à moteur : plus d’essence à payer, ni de parking et encore moins d’assurance. Et après quelques mois de pédalage quotidien, c’est votre santé qui s’en trouve améliorée !

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
HAUT DE PAGE