THOMAS A TESTÉ LE PILATES SUSPENSION

Quand vous entendez "Pilates", vous imaginez des femmes enchainant des mouvements doux sur un gros ballon (le gym ball). Alors oui... mais non, ça peut aussi être une histoire. Thomas l'a testé, et il vous en dit plus !

Alors d'abord, le Pilates, c'est quoi ? Une méthode douce qui vise à rééquilibrer les muscles du corps, en se concentrant sur ceux qui interviennent dans l’équilibre et le maintien de la colonne vertébrale. Grâce à environ 500 exercices répertoriés, le Pilates renforce les groupes musculaires les plus faibles et décontracte ceux qui semblent trop tendus.

Et le Pilates suspension ? Remontons dans le temps, les jours précédant ce test...

 

sangle de suspension pilates

JOUR J-2 :

« Après demain, je teste les pilates !

- N’importe quoi ! Tu testes le Pilates... Pfff, intéresse-toi un peu ! ».

Et en effet, on dit que je fais du Pilates, du nom de son créateur Joseph Pilates… mais si on commence déjà à chipoter sur la syntaxe du nom du sport, ça va mal se mettre ! ... Moi qui ai déjà attrapé des tocs à me demander si je joue au “ping pong” ou au “tennis de table”…

 

JOUR J-1 :

« Mais c’est sérieux ton histoire de Pilates ? Tu sais qu’il n’y aura que des filles ? »

Là, prise de confiance : s’il n’y a que des filles, avec mon sur-entrainement et mon corps de musclor -qui aime la bière, ça va être so easy…

Mais, prise de conscience : en général, quand je pars trop confiant, je reviens avec une leçon de modestie.

Enfin, prise de panique : je m’imagine déjà être la risée du groupe de super-pilates-women, à slalomer entre les sourires apitoyés et les moqueries liées à mon inexpérience.  Je commence à chercher des excuses pour me défiler.

 

STOP !

Besoin immédiat de cassage d’a priori infondés : les hommes sont (presque) autant représentés que les femmes ! Et n’ayez pas peur du regard des autres et des jugements : chacun est bien trop concentré sur son propre mouvement pour regarder ce qu’il se passe chez le voisin. 

Mais à ce moment de l’histoire, ça, je ne le savais pas encore. Reprenons.

JOUR J :

Entrée dans le vestiaire, mes mantras pour libérer un peu de pression sont : “Sois relâché, détendu, ça va bien se passer. Un pas après l’autre, mets ton short, puis ton t-shirt… Tiens au fait, comment je m’équipe ? ” (oui, on m’appelle aussi anticipation-man).

La question m’a tenu longtemps, mais la réponse est rapide : short et t-shirt, ou n’importe quoi tant que c’est souple et léger. Éventuellement des chaussettes spéciales qui ne dérapent pas sur les tapis du dojo, mais attendez votre 3e leçon avant d’investir. Sauf si, comme moi, vous avez trop repoussé votre dernière pédicure.

suspension pilates

Entrée dans la salle, on est plutôt bien : il fait tellement chaud aujourd’hui que les habitué·e·s ont préféré abandonner la salle climatisée du club pour la chaleur extrême des jardins et des terrasses. Perso, ça m’arrange un peu : ça réduit le public témoin de mes balbutiements maladroits en Pilates.   

« Alors, tout le monde a déjà fait du Pilates normal ou du Pilates ball ? » nous demande Kevin, notre coach. Euh, non pas moi. Je demande à ma voisine aux airs de vieux sage (il ne lui manquait qu’un sabre laser vert) : "Il s’passait quoi dans ces épisodes ?

 ⁃ Le secret, tu dois apprendre, padawan : centrage, respiration, concentration, contrôle, précision, fluidité.

 ⁃ Euh… ?

 ⁃ Concentre-toi sur ta position : gaine-toi, rentre le ventre, ne te cambre pas et reste concentré sur l’ensemble de ton corps et sur tes mouvements pour augmenter l’efficacité.”

Et, en effet, j’ai commencé à “ressentir” les exercices, à identifier les muscles sollicités... comprendre, ceux qui me feront mal demain.

 

Bilan : en grand débutant, les premiers exercices m’ont font mal aux abdos mais aussi aux avant-bras. Mais la suite, les pieds dans les sangles descendues à 30 cm du sol, les différents exercices, et notamment le balancement latéral, sont clairement amusants. Et pour moi, c’est important ; le sport pour le sport, c’est bien, mais ça ne suffit pas à me motiver. Si je ne m’amuse pas, je ne reviens pas. Là, je sais que je reviendrai !

Vous voulez en savoir plus ? Testez. Selon votre club, ça vous coûtera entre 5 et 10 euros la séance.

salle pilates suspension

Epilogue :

J+1 : j’ai mal ! J’aurais dû commencer avec du Pilates normal ou Pilates ball pour apprendre les bases. Le Pilates suspension est plus technique, adressé aux plus avancés. Peu importe, je me suis vraiment amusé. Mes muscles, comme mon moral, s’en souviendront.

 

J+15 : j’ai aimé au point que, la semaine dernière, j’ai acheté des sangles pour compléter mes exercices du matin. Je ne regrette pas : je m’y mets avec encore plus de motivation !

thomas schouteeten

Thomas SCHOUTEETEN  

Communication Leader - Tennis de Table  

Joueur de free ping pong, j'adapte les règles sur mon terrain favori : la table small (1/3 d'une table standard). Chaque pause et chaque rencontre sont une opportunité pour dégainer une raquette.
Et entre deux échanges de balles, vous me trouverez sur un terrain de squash, de handball, ou ailleurs, à tester de nouveaux sports. 

Keep it in play !

CEUX QUI ONT LU CET ARTICLE ONT AUSSI AIMÉ

Conseil
Inventée en Europe, prisée aux Etats-Unis, la méthode Pilates est pratiquée aujourd’hui partout dans le monde. Si elle convient aux femmes enceintes, tout le monde peut y trouver son compte.
Conseil
J'ai testé pour vous
Course d'orientation, marche nordique, nage sirène... Intrigué·e ? Tenté·e ? On a testé pour vous et on vous en dit plus.

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE