SPORT ET ALLAITEMENT, PAS INCOMPATIBLES !

Les nuits sont courtes et, comme les journée, rythmées par la faim de votre petit loup, qui réclame sa pitance. Durant la période d’allaitement, en faisant preuve d’un peu d’organisation, rien ne vous empêche de pratiquer une activité sportive. Mais il y a quelques trucs et astuces qui sont toujours bons à savoir.

 

number-1

LE BON TIMING...

Tout d’abord, sachez mesdames, qu’il n’y aucune contre-indication à marcher, courir, nager  ou faire du vélo (et j’en passe) lors de la période d’allaitement de votre enfant. En revanche, il vous faudra faire preuve d’une certaine organisation... “Après une tétée, selon le rythme de l’enfant, rien n’empêche la maman d’aller s’aérer deux heures ou de se rendre à la piscine, pointe Ludivine Boca, sage femme. Il faut bien évidemment s’organiser et ne pas partir peu de temps avant la prochaine tétée”. Un mauvais timing qui mettrait papa ou la nounou dans l’embarras…

cross training
brassière
number 2

LA BRASSIÈRE, PARTENAIRE INCONTOURNABLE

Si vous êtes une runneuse, ou que vous avez repris une activité susceptible d’entraîner mouvements, sauts et vibrations du corps, tels que les sports collectifs, le tennis, l’équitation ou le fitness, pensez au bon maintien de votre poitrine ! “La jeune maman devra porter une bonne brassière, qui viendra soutenir et maintenir une poitrine plus volumineuse, et parfois un peu sensible”, souligne Ludivine Boca. Et puis, il n’est pas rare que des écoulements de lait puissent survenir entre les tétées : pour éviter les petits désagréments, des coussinets hyper absorbants, à placer dans votre brassière de compétition, existent et vous permettront de pratiquer sans rencontrer de problème.”

number 3

TIRE-LAIT ET TÉTÉE EN BIBERON

 

Et puis, même en période d’allaitement, rien ne vous empêche de tirer votre lait en prévision d’une sortie un peu plus longue que d’habitude. “Tout est question d’organisation, poursuit Caroline Bonnière. La jeune maman peut tout à fait préparer la prochaine tétée en biberon avant de partir et le confier au papa ou à la baby-sitter. Cela lui permettra de s’octroyer une séance de sport un peu plus conséquente que d’habitude !’

yoga
Sylvia rédactrice Decathlon

Sylvia FLAHAUT

Rédactrice Décathlon

Cavalière passionnée, runneuse à mes heures perdues (il y en a peu), je décline le sport à toutes les sauces et notamment dans mon métier, lié à l'écriture.
Journaliste sportive depuis une dizaine d'années, convaincue des bienfaits que peut nous apporter le sport, j'aime transmettre les bonnes informations en la matière et partager les conseils qui me sont offerts ! 

CES CONSEILS PEUVENT VOUS INTÉRESSER    

Conseil
Aquagym ou aquabike : que choisir ?
L’aquagym et l’aquabike sont les sports aquatiques les plus populaires après la natation. N’hésitez plus foncez dans l’eau...ces deux sports assurent de nombreux bienfaits sur le corps et un bien-être remarquable.
Conseil
Ca y est ! Vous avez choisi votre sport, et ce sera la marche sportive ! Pleine de bienfaits pour le corps et l'esprit, la marche est un excellent choix. Avant de démarrer, voici quelques conseils simples pour profiter pleinement de vos premières séances de marche.
Conseil
De prime abord, on a bel et bien l’impression que grossesse et running n’ont pas grand chose à faire ensemble. Pourtant, certaines futures mamans continuent de courir durant les premiers mois de leur grossesse et en tirent de nombreux bienfaits. Mais jusqu’à quel mois de grossesse peut-on courir et comment reprendre après l’arrivée de bébé ?
Conseil
Vous êtes enceinte, vous vous portez à merveille et vous cherchez un sport à faire pendant la grossesse ? Privilégiez une activité physique douce et endurante, telle que la marche sportive : parfaite pour accompagner les changements de votre corps ! Voici quelques conseils pour profiter de votre grossesse tout en marchant…
Conseil
pilates et grossesse
Vous attendez un heureux évènement et pour vous, pas question de ne pas faire de sport pendant neuf mois ? Pas de panique : faire du sport pendant la grossesse, c’est permis ! A condition de doser son effort et de respecter certaines règles de précaution. Il va falloir apprendre à changer vos habitudes et à adapter vos activités pour éviter de prendre des risques inutiles pour bébé. Suivez nos conseils pour faire le bon choix.

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE