Réglez votre position en VTT

RÉGLEZ VOTRE POSITION EN VTT

Je vous avais déjà présenté un article permettant d’optimiser votre position sur un vélo de route. Celui-ci avait suscité de nombreuses réactions et avait soulevé la question du réglage de la position en VTT.
Je vous propose donc quelques conseils pour vous aider à trouver votre position idéale. Comme pour le vélo de route, je vous recommande d’effectuer plusieurs essais et surtout d’être à l’écoute de vos sensations pendant cette période de réglage.

number 1

LE CHOIX DU CADRE

Je ne reviendrai pas sur la géométrie du cadre VTT déjà traitée dans l’article sur Géométrie et standards. Rappelez-vous toutefois que celle-ci est déterminée par votre pratique.

Une fois que vous avez choisi votre type de cadre, déterminez sa hauteur en mesurant votre entre-jambe (EJ) puis appliquez la formule suivante :

HC = EJ x 0,56

Pour les routiers qui se mettent au VTT, le cadre doit être plus petit que celui de votre vélo de route.

Remarque : La hauteur du cadre se mesure de l’axe de pédalier au sommet du cadre en suivant le tube vertical.

L’astuce : Pour savoir si un cadre est à votre taille, enfourchez-le et posez les pieds à plat sur le sol. La partie basse de votre entre-jambe dépasse alors le cadre de six à huit centimètres.

number 2

LA HAUTEUR DE SELLE (HS)

Comme pour le vélo de route, celle-ci est fonction de votre entre-jambe. Vous pouvez la calculer en utilisant la formule suivante :

HS = EJ x 0,875

Si sur la route, la hauteur de selle est une valeur approximative par rapport à votre position idéale, en VTT, elle est un maximum et il est donc possible de la régler plus bas si vous vous sentez mieux. Toutefois, ne la dépassez pas, votre vélo deviendrait moins maniable et vous pourriez vous blesser.

L’astuce : Le VTT est extrêmement technique, beaucoup plus que la route. Les débutants peuvent baisser légèrement la selle afin de se garantir une meilleure maniabilité. Il est d’ailleurs conseillé de la baisser avant de se lancer dans une descente à fort pourcentage. Il est ainsi plus facile de basculer le bassin derrière la selle afin de conserver le contrôle de votre vélo dans les situations de dévers descendants abrupts.

Remarque : L’astuce des pointes de pied décrite sur la route reste valable. Il est aussi possible de vérifier cette hauteur en posant vos talons sur les pédales, les fesses sur la selle, pédalez en arrière. Quand votre pied arrive en position basse, le déhanchement doit être léger.

number 3

LE RECUL DE SELLE

La règle est la même que pour un vélo de route :

Positionnez vos manivelles à l’horizontale, vos pieds sont sur les pédales. À l’aide d’un fil à plomb, vérifiez que celui-ci tombe sur l’axe de la pédale quand vous positionnez sa partie haute dans le creux situé sur l’avant et l’extérieur de votre genou.

Si le fil à plomb tombe devant l’axe de pédalier, reculez la selle, s’il tombe derrière avancez-la.

Remarque : La selle doit être à l’horizontale, vous pouvez contrôler ce réglage à l’aide d’un niveau.

LA HAUTEUR DU GUIDON

Si certains compétiteurs, en recherche d’aérodynamisme, la préfèrent basse, pour la majorité des VTTistes, deux à cinq centimètres sous la selle suffisent.

Remarque : La puissance augmente si on baisse le guidon, il faut toutefois trouver un compromis entre puissance et confort en fonction de votre pratique.

number-5

LA LARGEUR DU CINTRE

L’une des spécificités du VTT est ce guidon plat qui donne une meilleure maîtrise du vélo dans les portions techniques. À l’inverse de la route, la largeur du cintre n’est pas uniquement déterminée par la largeur de vos épaules. En effet, il faut également prendre en compte le type de pratique.

Par exemple, un cintre trop large est un handicap en forêt puisqu’il ne permet pas de passer partout. En revanche c’est un atout indéniable sur des passages qui nécessitent maniabilité et précision de pilotage à faible allure pour réussir à passer.

Remarque : La potence est oblique et montante afin d’obtenir une bonne position sans devoir trop l’allonger.

number-6

LE CHOIX DE LA POTENCE

Ce réglage prend en compte votre type de pilotage. Reprenez le fil à plomb qui a servi pour régler votre recul de selle puis positionnez-le sur l’avant de la potence. L’axe de la roue doit se situer entre 15 et 20 centimètres en avant du fil à plomb (en prenant la perpendiculaire).

Remarque : Pour les compétiteurs, on sera plutôt entre 10 et 15 centimètres.

L’astuce : Afin d’être bien posé sur votre VTT, vous devez avoir les coudes légèrement fléchis et le dos rond.

Ces quelques règles de positionnement représentent une base de travail qui permet d’éviter les tâtonnements. Cependant, ce sont bien vos sensations qui restent la seule vérité au moment de trouver votre position idéale. N’hésitez donc pas à adapter ces conseils !

Votre VTT est probablement équipé d’un serrage rapide qui permet de modifier facilement la hauteur de selle. Pensez à emporter avec vous un jeu de clés Allen dans vos sorties tant que vous n’êtes pas pleinement satisfait. Cela vous permettra d’affiner vos réglages !

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE