RAMPER, ÉTAPE CLÉ DANS LE DÉVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR DE VOTRE ENFANT.

Très tôt, votre petit rampe sur le sol et très vite, lui vient l’envie de grimper ! Il en faut des biscotos pour se hisser partout !

Ramper est une étape importante dans le développement psychomoteur. Elle commence entre 7 et 10 mois. Votre enfant l’atteint, en règle générale, lors de sa première année.

Toutefois, c’est davantage la force musculaire qui va déterminer son aptitude à ramper.

Pour l’aider à se balader dans votre maison, voici quelques conseils pratiques et sympas à faire en famille.

A chacun sa méthode !

Chaque enfant utilise sa propre manière de ramper.

Certains vont pousser sur leurs deux jambes, d’autres sur une seule.

Pendant que votre enfant roule de droite à gauche, son meilleur copain, lui, n’utilisera que ses bras.

Bref, à chacun son style pourvu que ça fonctionne !

Si vous remarquez qu’il rampe souvent, voire toujours avec le même côté de son corps, il est utile de lui proposer d'utiliser l’autre côté afin de renforcer de manière équilibrée toutes les parties de son corps.

Un avis médical sera conseillé s’il poursuit toujours ses efforts avec son côté préféré.

Le tunnel, un accessoire sans risque.

Pour réaliser une belle roulade sans se blesser, il est recommandé aux parents de suivre ces quelques consignes en demandant à l’enfant de :

               -  S’accroupir ou s’agenouiller devant le matelas,

               -  Poser les mains devant lui, espacées de la largeur des épaules,

               -  Rentrer la tête : “Colle ton menton sur la poitrine” ou “regarde ton ventre”

               -  Lever les fesses et pousser sur les pieds pour rouler.

 

Enfin, laissez-le évoluer à son rythme.

 

C’est un peu compliqué pour votre petit ? Il est temps, pour papa ou maman, voire les frères et soeurs de réaliser leur plus belle démonstration ! C’est parfois un réel déclencheur pour lui. Certains enfants reproduisent mieux lorsqu’ils voient ce qu’on leur propose de faire.

 

On conseille aux parents qui ont quelques craintes vis à vis de la roulade, d’aller suivre une séance ou deux de Baby Gym pour apprendre les gestes sécuritaires et les reproduire ensuite à la maison.

On vous donne trois idées pour varier les exercices :

Se déplacer sans toucher les bords du tunnel
Ramper sur le ventre ou sur le dos
Stimuler votre enfant, en y intégrant des objets ou des jouets pour l’inciter à passer dans le tunnel et à vaincre, peut-être sa peur.
Varier l’utilisation des tunnels transparents et non transparents. C’est plus simple pour l’enfant de se lancer lorsqu’il voit à travers le tunnel.
Au bout du tunnel, installez un matelas ou un marche-pied pour qu’il puisse se hisser et se mettre debout. Ses bras et son dos se renforcent encore plus!

Retrouvez le tunnel, accessoire sécuritaire, pour votre enfant dans notre rayon Baby Gym à la maison.

 

Envie de partager vos petits moments Baby Gym parents-enfants ? Laissez-nous vos commentaires.

juliesignaturenutrition

Julie

Diététicienne et coach sportive, pratiquante de fitness, pilates, yoga, stretching, Run et Trail, j’accompagne  tous les sportifs dans leur préparation nutritionnelle. 

L’alimentation est un facteur incontournable dans la réalisation de vos objectifs ! 

NOTRE SELECTION DE CONSEILS :

Conseil
Il vient de souffler ses deux bougies et découvre avec joie, jour après jour, la façon dont faire fonctionner ses bras, ses jambes et de bouger. C’est peut-être le moment de mettre votre petit bout à la gym ?

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE