QU'EST-CE QUE LE RUNNING ?

Les années 1970 voient apparaître le terme running au lieu de course à pied. Certains pays (Kenya, Ethiopie) dominent les podiums internationaux lorsqu’il s’agit de course de fond. Seul, en groupe, en couple, les possibilités sont infinies. Nous espérons qu’à la fin de cet article la simple curiosité prendra le pas sur l’action !

Le running rime avec (au choix) course sur route, chronomètre, objectif, dépassement de soi, fierté…

Je vous laisse enfiler vos chaussures, nous partons dans quelques instants !

number 1

QUELS SONT LES ÉQUIPEMENTS NÉCESSAIRES POUR LA PRATIQUE DU RUNNING ?

Cette activité se pratique le plus souvent en extérieur, l’importance des températures a donc son effet ! Les équipementiers ont conçu des tenues répondant à chaque saison, situation, météo. Le principal demeure de disposer d’un peu de tout dans son placard pour ne pas se retrouver au chômage technique dès qu’il fait un peu plus froid ou que la pluie montre son doux visage.

La paire de chaussures de course reste un incontournable, sans elle vous ne pourrez pas avaler les kilomètres qui vous procurent tant de liberté. Bien choisies (en fonction de votre pointure, coup de pied, foulée, besoin d’amorti, confort d’accueil), ce sera un duo d’enfer prêt à relever tous les défis fixés avec vous-même ou avec vos amis sportifs !

Quelqu’un a parlé de vêtements spécifiques ? En effet, certaines matières (le coton) sont à exclure car elles conservent l’humidité de votre transpiration. Des textiles respirants apportant une sensation de chaleur constante, proches du corps épouseront vos formes pour laisser vos mouvements libres.

Le runner recherche des tenues capables de protéger des intempéries. Certaines vestes sont conçues spécialement pour courir sous la pluie ou par un froid polaire.

Les accessoires (gants, bonnets, tours de cou, chaussettes), couvrant les extrémités et ayant différents rôles (confort, légèreté et chaleur) ont autant d’importance.

number 2

LE  TYPE DE TERRAIN DE PRATIQUE DU RUNNING

La nature, la campagne, la ville, les chemins, les possibilités sont assez étendues à ce niveau-là et c’est surtout Vous qui décidez où vous avez envie de gambader aujourd’hui !

Cette multiplicité de terrains contribuera à rompre la monotonie que l’on peut reprocher au running.

Il suffit d’adapter ses entraînements sur le terrain de son choix en fonction de ses disponibilités personnelles. Le week-end est souvent consacré à une sortie nature car le rythme le permet. Envie de découvrir des sentiers plus escarpés ? C’est tout à fait possible avec un équipement trail adapté (chaussures avec une accroche différente au niveau de la semelle). On parlera alors de trail lorsque le dénivelé s’invite à la sortie ainsi que des difficultés techniques, à tester !

L’important est de vous sentir en sécurité là où vous courrez, n’hésitez pas à prévenir l’un de vos proches lorsque vous partez vous ressourcez chaussures aux pieds…

number 3

 LES RÈGLES DU RUNNING

Elles vont être propres aux compétitions auxquelles les runners participent. Du bon sens dirons-nous, un esprit juste, le respect du kilométrage, du parcours, le port d’un dossard, voici un aperçu de ce qui peut constituer certaines règles du running.

Pour ce qui est du reste, on se contentera de rappeler que le respect de vos sensations est important. Savoir écouter le langage de son corps, savoir s’arrêter avant que la fatigue ne prenne le pas, avant que la lassitude n’arrive.

Le running permet à ses pratiquants de s’oxygéner, de se fixer des objectifs sportifs, personnels visant à se sentir mieux dans sa tête semaine après semaine.

La compétition et le bien-être ne sont pas incompatibles tant que la pression ne vient pas mettre son grain de sel, si si je sais que vous vous reconnaissez dans ce portrait !

Allez soufflons un peu et prenons nos affaires pour s’évader sereinement…

 

number 4

LE BIENFAIT MAJEUR DU RUNNING

Si vous cherchez une activité dans laquelle le dépassement de soi est présent, ne bougez plus et venez courir avec nous ! Ce bienfait du running offre aux pratiquants de vrais moments personnels et collectifs, une sensation de bien-être pendant ou après l’effort.

L’effort sportif peut s’avérer salvateur pour certains, d’autres l’associent à un réel moment de détente, quoiqu’il en soit, cet effort fait du bien à votre corps et à votre esprit.

La régularité de la pratique participera à la recherche de cet état, au fil des sorties on connaît son niveau, ses limites, l’enjeu devient un peu plus appétissant à chaque pas !

Restons juste connecté à nos besoins, nos envies, si sortir du lit un matin ne nous dit rien, aucun problème, il suffit d’être en accord avec son corps qui mérite le plus grand des respects.

number 5

A QUI CONVIENT LE RUNNING ?

 

A tous ceux qui osent défier les intempéries ! Plus sérieusement, le critère principal sera d’être en bonne santé et jugé apte par l’ordre médical pour une telle activité.

Se lancer dans des courses sans se soucier de son état de forme général ou cardiaque serait risqué. La prise de plaisir doit demeurer au-delà des pépins physiques qui peuvent s’ajouter à la sortie ou compétition.

Soyons rassurés, le running peut se pratiquer à tout âge, il n’y a pas de date limite pour débuter !

Tant que l’envie de vous aérer, vous dépasser, partager un moment sportif est présent, foncez et emmenez vos proches pour plus de convivialité.

Des petits bobos ça arrive de temps en temps (tendinite, entorse, contracture…) alors on prévient ce type de blessure en adoptant les bons réflexes (échauffement, étirements, travailler en progressivité).

Le running on y prend très vite goût comme des bonnes habitudes sans lesquelles notre quotidien serait vide…. L’écoute de soi, de son corps et de ses envies reste un incontournable afin de garder la motivation qui nous pousse chaque semaine à enchaîner nos foulées endiablées. Un sport complémentaire tel que le cyclisme ou la natation sera le bienvenu pour soulager certaines articulations un peu trop sollicitées parfois.

Signature Emilie Lecompte

Emilie

Joggeuse un jour, runneuse de toujours, traileuse par amour. La nature, la randonnée, le vélo route sont des centres d'intérêts qui orientent mon quotidien. 

DÉCOUVREZ NOTRE SÉLECTION DE CONSEILS

Conseil
Pas toujours simple de tordre le cou à certains clichés ! Par ignorance – ou simplement parce que ça les arrange –, les hommes et les femmes qui ne courent pas en viennent parfois à diaboliser la pratique du running. Peut-être n’est-il pas inutile de lister les dix arguments qui ne devraient pas faire débat.
Conseil
Le carnet d’entraînement est un outil indispensable pour mesurer votre progression, ce qui est toujours gratifiant. Mais il est également d’une aide précieuse lorsqu’il s’agit de comprendre les « échecs ». Hausse trop brutale de la charge d’entraînement, une douleur à l’entraînement passée sous silence, trop de séances manquées : la réponse est forcément dans votre carnet d’entraînement. L’astuce : si vous n’êtes pas friand du classique format papier, une application comme Decathlon Coach constituera un parfait carnet d’entraînement.

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE