QUEL ÉQUIPEMENT POUR DÉBUTER LA PÊCHE AU BUSCLE ?

La pêche au buscle est une technique de pêche en mer visant à capturer des poissons méfiants avec une canne fine et un montage discret. Découvrez dans ce conseil quel équipement est nécessaire pour déjouer la méfiance des plus beaux poissons comme les Daurades royales.

LA CANNE

La canne est l’élément crucial de cette pêche. Elle doit pouvoir lancer loin, et être très sensible. Les poissons étant méfiants, les touches seront fines. La canne doit pouvoir les retranscrire parfaitement.

Si vous pêchez du bord, prenez une canne entre 2m70 et 3m90. Leur longueur vous permettra de lancer plus loin.

Si vous pêchez en bateau, prenez une canne entre 1m30 et 2m40. Grâce à leur faible encombrement, vous gagnerez en mobilité.

Pour les puissances des cannes, utilisez des puissances en rapport avec les plombs que vous utilisez. Cela est exprimé sur le scion des cannes, en dessous du premier anneau en partant du moulinet et est exprimé en grammes. Certaines cannes sont vendues avec plusieurs scions pour vous adapter à toutes les conditions.

LE MOULINET

Le moulinet n’a pas besoin d’avoir une contenance excédant les 300 mètres. Les moulinets de taille 2500 à 4000 seront parfaitement adaptés à cette pêche. Pour les moulinets qui ne sont pas traités anti-corrosion, pensez à les rincer après votre session de pêche.

LE FIL

Il est préférable d’utiliser du nylon entre 20/100 et 30/100. Son élasticité limitera l’impact des vagues sur la détection des touches, et vous permettra aussi de moins décrocher de poissons pendant le combat en absorbant les coups de tête des poissons. Si le milieu dans lequel vous pêchez est un peu abrasif (roches fines ou frottements sur sable), privilégiez un nylon “Fluorocoated” (recouvert d’une couche de Fluorocarbone) qui le protègera plus longtemps des frottements répétés.

Si vous pêchez dans un milieu très abrasif (présence de coquillages ou de roches coupantes), utilisez un nylon spécial Abrasion qui résistera beaucoup plus longtemps aux frottements répétés, tout en gardant sa résistance.

Pour avoir plus de sensibilité, privilégiez une tresse qui sera plus fine à résistance égale avec le nylon. Son inélasticité lui permettra de transmettre la moindre petite touche jusque dans le scion de votre canne. Privilégiez des diamètres compris entre 10/100 et 16/100. Attention, elle n'est pas résistante à l'abrasion.

Le bas de ligne doit pouvoir être discret et l’hameçon solide. Pour cela, privilégiez un bas de ligne en fluorocarbone de 25/100 à 35/100. Et un hameçon de taille n°8 à n°1/0 suivant la taille de votre appât. Nous vous conseillons de mettre une longueur entre 50cm et 1.20m.

LE MONTAGE

montage_coulissant_0.png

Le montage le plus polyvalent est le montage coulissant. Il vous permet d’attraper tous types de poissons. Adaptez la taille de votre hameçon à la taille de votre appât. (plus l’appât est gros, plus l’hameçon peut être gros).

POUR LE RÉALISER :

- ENFILEZ UNE OLIVE PERCÉE SUR VOTRE CORPS DE LIGNE

- ENFILEZ UNE PERLE MOLLE SUR VOTRE CORPS DE LIGNE

- RACCORDEZ VOTRE CORPS DE LIGNE À UN ÉMERILLON BARIL EN RÉALISANT UN NOEUD PALOMAR

- RACCORDEZ VOTRE BAS DE LIGNE À L’ÉMERILLON

LES CONSEILS PRÉFÉRÉS DES PÊCHEURS

Conseil
Il est parfois difficile de savoir quel montage réaliser pour la pêche en mer aux appâts naturels. Découvrez deux montages polyvalents qui vous permettront de pêcher dans la majorité des situations.
HAUT DE PAGE