logo inesis blanc png

PPG, MUSCU ET GOLF : FAITS POUR S'ENTENDRE ?

Pour jouer au golf, il suffit de se balader sur un green verdoyant ? Hmmm... Oui, mais pas seulement. Il faut aussi se préparer en amont pour que chaque coup frappé soit un coup efficace. Propre. Beau. Et pour ça, la préparation physique (PPG pour les intimes) peut être une bonne piste.

La PPG : qu’est-ce que c’est ?

La préparation physique générale, c’est un ensemble d’entraînements destinés à se muscler, à entretenir ses muscles. L’objectif : pour pouvoir ensuite pratiquer une autre activité physique.

Il s’agit donc d’un travail de fond qui va aider à solidifier certains muscles. Une PPG pourra se travailler en atelier, ou en circuit.

Quels muscles interviennent pour le golf ?

En golf, la puissance vient du bas du corps. On observe d’ailleurs bien le mouvement de rotation : le corps tourne tandis que les bras doivent rester souples.

Le truc bon à savoir, c’est que plus la rotation se fait vite, plus le mouvement sera rapide.

Donc quand le débutant voudra, instinctivement, taper fort, les pro travailleront eux plutôt sur la vitesse de rotation et le relâchement. Ça ne sert à rien de vouloir taper fort avec les bras ! C’est vraiment la rotation du buste qui va apporter la vitesse. C’est pour cela que les golfeurs qui envoient plus loin sont en général les plus grands : ils bénéficient de plus d’amplitude et de vitesse...

A quels sports penser pour compléter sa pratique du golf ?

Le golf nécessite de développer deux compétences :

L'ENDURANCE

Parce qu’un parcours de 18 trous, c’est 8 à 9 km (mais facilement plus si vous cherchez souvent les balles). On pense alors facilement à la course à pied, à la natation, au vélo… L’idée est d’avoir une bonne forme globale, une bonne endurance générale. Les marches sportives, nordiques… peuvent alors également être de bons compléments à une préparation physique générale.

L'EXPLOSIVITÉ

Pour ce qui est de la force, l’idée est d’orienter son renforcement musculaire pour plus d‘explosivité, plus de vitesse.

La musculation peut alors s’avérer être une bonne idée, pour gagner en longueur et allonger le muscle. Vous le savez, le golf est un sport asymétrique… avoir une bonne posture est donc essentiel. Le gainage, de façon générale, peut également être d’une bonne aide.

Enfin, il y a une qualité non négligeable que chaque golfeur devrait développer : la concentration. Un parcours, 18 trous, 4 heures. Pendant tout ce temps, le golfeur doit pouvoir rester concentrer, faire abstraction des éventuelles perturbations qui l’entourent. Le yoga, le pilates, la méditation ou d’autres sports de précision (comme le tir à l’arc) contribueront alors à développer une compétence des plus utiles.

ENDURANCE, FORCE, CONCENTRATION… QUI A DIT QUE LE GOLF ÉTAIT UN SPORT DE PLANQUÉ ?

CES CONSEILS POURRAIENT VOUS INTÉRESSER

Conseil
bienfaits du golf
Atteindre un trou de 10,8 cm de diamètre situé à 500 m est une supercherie. Faux. Le golf instaure des défis. Y répondre vous offre de belles choses.

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE