POURQUOI PORTER UNE BRASSIÈRE DE SPORT ?

Un article pour redorer l’image de l’un des accessoires phares de la panoplie de toute sportive, apprentie ou aguerrie ? Défi accepté !

Elle ne se voit pas et pourtant, la brassière a toute son importance. L’objectif de cette dame de l’ombre ? Être présente tout en se faisant oublier. Alors pas question de faire l’impasse sur elle ! Mais ne vous méprenez pas, car ici, il n’est pas question de moralité. Nous sommes aussi des femmes et nous savons ce que les femmes pensent de leur poitrine. Tantôt aimée, tantôt détestée, qu’elle soit généreuse ou discrète, tout comme les cheveux, celle des autres est souvent jalousée. Les seins, ces mal-aimés, et la noblesse de la brassière délaissée. Non ! Vos seins, uniques, sont des beautés qu’il faut choyer pendant le sport, et tout le temps. On vous montre ?

Le port de la brassière est une question de santé car :

- Le poids des seins peut être multiplié par 5 pendant une activité physique à forts impacts (course à pied, équitation, basket-ball, etc)

- Ne pas porter de sous-vêtements de sport peut entraîner la création de douleurs et, à long terme, l’affaissement des seins

- Son port limite le risque d'irritations et de blessures provoquées par la répétition des mouvements

brassièere-jogging

Vos seins, ces héros oubliés

Vous les avez peut-être déjà arrosés sous la douche, histoire qu’ils poussent plus vite. Mais maintenant qu’ils sont là, la dévotion que vous leur portiez à l’époque où vous les rêviez s’est envolée. Vous pensez que l’on exagère ? Les chiffres ne mentent pas : 50% des femmes ne portent pas de sous-vêtements adaptés au sport

Dans le cas d’un sport à forts impacts, comme la course à pied, vous n’êtes pas sans savoir que votre corps doit être protégé des impacts… D’où l’importance que vous accordez au choix de bonnes chaussure. Oui, on peut dire que vous êtes pointilleuse. Et votre poitrine, alors ? Que faites-vous pour elle ? Suivant l’intensité des impacts, le poids de vos seins peut être multiplié par cinq, et ce, peu importe votre taille de bonnet. Vous avez beau être adepte du mouvement prônant le non-port du soutien-gorge, ou encore de la célèbre campagne Free the Nipple, quand il s’agit de sport, il faut savoir doser votre engouement, et surtout faire la part des choses. En clair, si vos seins seront toujours libres, ce ne sera jamais au prix du maintien. D’ailleurs, le maintien est l’affaire des ligaments de Cooper, des sacrés veinards. Certes, ces derniers travaillent au quotidien pour porter vos jumeaux préférés, mais il ne faut pas abuser de leur gentillesse pendant votre footing. Ils méritent bien un peu d’aide, et on ne les blâmera pas pour cela, surtout que porter une brassière n’a rien de compliqué. En plus de soulager les frères Cooper, la brassière vous préserve des douleurs et, à long terme, d’un potentiel affaissement de votre poitrine. Ça vaut quand même le coup d’en prendre soin, non ?

jogging

Plutôt brassière ou soutien gorge de sport ?

Une petite précision s’impose : l’amalgame entre brassière/soutien-gorge de sport et soutien-gorge traditionnel est courant, et pourtant, ceux-ci ont des spécificités différentes. Alors que ce dernier a pour mission de maintenir votre poitrine par le bas pour venir la galber dans votre décolleté pigeonnant, un soutien-gorge de sport englobe votre poitrine pour la protéger des impacts. Assurant au passage à votre poitrine un maintien global et lui évitant ainsi de virevolter dans toutes les directions possibles et imaginables. 

Vous avez aussi le choix entre deux types de brassière de sport à enfilage rapide par la tête et à dos nageur pour une meilleure liberté de mouvement : la brassière compressive, et la brassière englobante. Alors que la brassière compressive, comme son nom l’indique, vient plaquer vos deux seins contre votre buste, les protéger et les maintenir dans une seule bande de tissu façon athlète-en-finale-du-100m, la brassière englobante est conçue différemment. Celle-ci permet de maintenir vos seins séparément et se rapproche, visuellement parlant, d’un soutien-gorge classique. Elle convient d’ailleurs parfaitement aux poitrines les plus généreuses. 

Alors, avant de dire je vous aime à vos seins, et de leur faire une place dans votre cœur, vous devez déjà leur en trouver une pendant le sport (dans un soutien-gorge de sport, une brassière compressive, ou englobante, par exemple…). Et là, ce sont eux qui vous aimeront.

jogging

Mais où vos seins mettent-ils donc les pieds avec Kalenji ?

Vous commencez tout juste à vraiment les apprécier et ne comptez certainement pas les confier au premier venu ? Cela tombe bien, nous avons exactement ce qu’il vous faut. 

Qu’elles soient compressives ou englobantes, toutes nos brassières et soutien-gorges de sport ont relevé avec brio les tests dits de “maintien poitrine”, effectués dans nos laboratoires. Ces derniers ont pour objectif de mesurer la diminution du mouvement du sein pendant la course à pied et nous permettent d’ailleurs d’affirmer que lorsque vous portez la brassière confort, par exemple, les impacts sont réduits de 44% dans un sport tel que la course à pied. 

Pour vous y retrouver, nous avons mis en place un système d’échelle allant de 1 (maintien faible pour le yoga, la pêche, le golf, etc) à 5 (maintien fort pour le running, l’équitation, le basket-ball, etc) et permettant d’évaluer les besoins de maintien propres à la pratique de chaque sport. Bien évidemment, tous les modèles Kalenji sont validés en niveau 5 !

En plus de mettre l’accent sur le maintien, nos brassières regorgent de petites astuces malines et pratiques. L’objectif ? Se faire toutes petites et vous laisser en tête-à-tête avec votre moment fétiche de la journée, votre run, par exemple. Parmi les fameux détails qui changent tout, on retrouve : des matières douces et agréables à porter, une absence d’armatures pour éviter de blesser ou de comprimer vos ganglions, des coutures minimalistes qui vous préservent des irritations provoquées par la répétition des mouvements pendant le sport, des composants évacuants la transpiration (parfois même perforés par ultrason sur certaines brassières), et enfin, des bretelles larges assurant une bonne répartition du poids de vos seins et évitant ainsi de creuser un sillon douloureux sur l’épaule.

Nous avons certes accepté le défi : un article pour redorer l’image de l’un des accessoires phares de la panoplie de toute coureuse, apprentie ou aguerrie, mais l’avons-nous relevé ? Nous espérons de tout cœur y être parvenu·es, car le port de sous-vêtements de sport adaptés à votre pratique sportive est une véritable question de santé publique. Encore plus lorsqu’on parle de notre activité chouchou et des impacts qui l’accompagnent. 

On ne nous l’a peut-être pas assez dit lorsque nous étions petites filles, mais cette poitrine tant désirée, il faut en prendre soin, l’aimer... À tous les âges, au quotidien, et surtout pendant le sport !

Découvrez nos conseils pour bien s'équiper brassière jogging

Conseil
Les bienfaits de la course à pied
Se relâcher, évacuer la pression, se tonifier, se sentir libre, partager un moment sportif, s’aérer... voici des exemples de bienfaits du jogging ! Vous voulez en découvrir plus ? Suivez-nous, c’est par ici.
Conseil
qu'est ce que le jogging
Besoin d’évasion, souhait profond de sortir vos chaussures pour la course à pied, simple envie de s’aérer l’esprit et le corps de manière régulière ou un rendez-vous hebdomadaire que vous ne manqueriez pour rien au monde ? Le jogging, c’est un peu tout ça à la fois. Et, surtout, ce que vous choisirez d’en faire, sans pression, mais avec plaisir.
Conseil
comment choisir ses chaussures de course à pied
Retrouvez nos conseils pour choisir des chaussures qui vous feront (re)découvrir les bienfaits du jogging et prendre toujours plaisir à courir.
4.00 / 5 1 commentaire

Commentaires utilisateurs

5 / 5 2 commentaires
Répartition des notes

Chez Decathlon, les avis sont fiables.

  • 03 octobre 2019

    Les conseils sont bon, et déjà entendu,.
    Le vrai plus, c'est qu'une marque est proposé, et que tout leurs modèles conviennent aux sport même les plus physique.

    Genial

  • 03 octobre 2019

    C'était quoi la réponse ?

HAUT DE PAGE