Pourquoi et comment s'entraîner avec des pattes d'ours ?

Les pattes d’ours sont un très bon moyen de vous rapprocher du combat sans faire de combat. Elles permettent de travailler la précision, la vitesse et la puissance de vos coups de poings, tout en favorisant la tonification des muscles et en sollicitant le cardio.

Si vous avez un partenaire motivé, les pattes d’ours sont un très bon moyen de perfectionner votre technique de coup de poing. Découvrez d’abord sa différence par rapport aux autres types de cible et ensuite les bénéfices pour votre technique, votre condition physique et même pour vous sentir bien. Pour finir, vous découvrirez des conseils, pour les 2 partenaires, sur comment vous entraîner avec, ainsi qu’une vidéo pour vous donner quelques idées d’enchaînements.

 

Les pattes d’ours... C’est quoi ?

Les pattes d’ours font partie des cibles qui vous permettent de travailler votre technique de frappe. Elles se tiennent sur la main de votre partenaire et représentent une cible relativement petite. Grâce à sa petite taille et à son poids plus léger, c’est le type de cible qui offre le plus de mobilité, par rapport aux paos ou à un bouclier.

 

Les pattes d’ours favorisent ainsi le travail des coups de poing. Certaines personnes font également des enchaînements avec les coudes, mais cela nécessite d’être bien synchronisé avec votre partenaire, d’être à l’aise avec les techniques et les enchaînements et de bien jauger la distance. Si vous débutez, concentrez-vous d’abord sur vos coups de poing.

 

Certains pratiquants incorporent même des coups de genou ou encore des coups de pied, mais cela nécessite une grande maîtrise technique, une bonne coordination et d’avoir un partenaire aguerri. Travailler avec des paos ou un bouclier est une option nettement plus adaptée si vous voulez incorporer les jambes.

Vidéo enchaînements pour pattes d'ours
Vidéo : idées d'enchaînements pour pattes d'ours.

Quels sont les bienfaits de travailler avec des pattes d’ours ?

Améliorer votre technique et simuler des conditions de combat.

 

Les pattes d’ours sont avant tout un outil pour perfectionner votre technique de coup de poing. Avec votre partenaire, vous pouvez vous rapprocher des conditions de combat, sans faire de combat. Comme ce sont des cibles très mobiles, elles vous permettent d’améliorer vos coups, bien entendu, mais également de régler vos distances par rapport à votre partenaire, ainsi que travailler vos esquives et vos déplacements. Votre partenaire peut se déplacer comme vous, proposer des enchaînements de coup de poing, mais également simuler des coups rendus. Cette dynamisme est de mise, car dans un combat on ne reste jamais statique !

 

Pour ce qui concerne le perfectionnement de votre technique, les pattes d’ours vous permettent de travailler vitesse, précision et puissance.

 

La vitesse est essentielle, sinon votre adversaire verra arriver le coup et pourra plus facilement esquiver. Avec les pattes d’ours, vous améliorez non seulement la vitesse du coup lui même, mais également votre vitesse de réaction, car les bras de votre partenaire changent régulièrement de position, pour que vous puissiez enchaîner les différents coups : direct, crochet et uppercut. A force de répéter vos enchaînements, vous perfectionnez ainsi votre vitesse d’enchaînement.

 

La vitesse, c’est important, mais la vitesse sans précision est une perte d’énergie et s’avère vite inefficace lors d’un combat. Quand vous mettez un coup, il faut qu’il soit juste. De nombreuses pattes d’ours, dont le modèle OUTSHOCK, ont un point au milieu pour vous aider à développer votre coordination œil-main.

 

Une fois que vous maîtrisez suffisamment le couple vitesse-précision, vous pouvez y rajouter le dernier élément : la puissance. Encore une fois, si vous donnez des coups puissants mais lents et imprécis, vous allez vous fatiguer pour rien et vous exposer davantage à recevoir des coups. Dans un combat, il faut gérer vos ressources d’énergie, car elles ne sont pas illimitées. La puissance viendra naturellement lorsque vous vous sentez à l’aise avec vos enchaînements.

 

Le fait d’être avec un partenaire vous aide également à rester éveillé, car vous simulez avec lui des conditions de combat et il va toujours vous demander quelque chose. Vous sollicitez donc votre mental en plus de votre physique. Travailler avec un partenaire est plus fun, surtout que les combinaisons peuvent varier à l'infini, rendant ainsi le travail plus motivant.

 

Améliorer votre condition physique et vous sentir bien !

 

La boxe en générale est une activité physique qui sollicite rapidement le cardio. Le travail aux pattes d’ours permet exactement cela. En enchaînant les coups, le rythme cardiaque augmente rapidement. Il est donc nécessaire d’apprendre à gérer votre effort et votre respiration pour ne pas épuiser vos ressources. C’est aussi un travail en fractionné, c’est à dire faire une activité physique, puis prendre le temps de récupérer correctement, puis reprendre l’activité et ainsi de suite. Alterner activité physique et récupération est un bon moyen d’améliorer votre endurance et votre capacité à récupérer après l’effort.

 

Faire des coups répétés, tout en travaillant votre cardio, est aussi un très bon moyen de tonifier vos muscles. En augmentant votre rythme cardiaque et votre respiration, vos muscles sont rapidement sollicités, car ils ont besoin d'oxygène. C’est une activité ou vous vous déplacez, donc cela contribue à la tonification de tous vos muscles : les épaules, les bras, la poitrine, les abdos, le dos, les fessiers, les cuisses et les mollets !

 

Enfin, travailler aux pattes d’ours est une très bonne manière de se défouler après une dure journée. Étant une activité qui sollicite rapidement vos capacités physiques, vous libérez facilement des endorphines, l’hormone qui procure la sensation du bien-être. Les pattes d’ours sont donc bénéfiques non seulement pour le corps mais aussi pour la tête !

Pourquoi et comment s'entraîner avec des pattes d'ours ?

Comment s’entraîner avec ?

Avant tout, pour bien profiter de vos pattes d’ours, il est essentiel de bien communiquer entre partenaires. C’est obligatoirement un travail à 2, donc il faut bien vous écouter, vous regarder, faire répéter si les consignes ne sont pas claires etc.

 

La sécurité d’abord !

 

Travailler aux pattes d’ours est une activité intense, qui fait rapidement monter le rythme cardiaque. Il faut donc être sûr de vos capacités physiques et avoir l’accord de votre médecin pour pouvoir en faire. Allez-y surtout progressivement si vous n’avez pas trop l'habitude, pour améliorer votre endurance lors de chaque session. Pensez à bien gérer votre respiration et donc votre effort en expirant quand vous donnez le coup. Marquez les pauses entre chaque série d'enchaînements, pour bien récupérer et pensez à avoir de quoi vous hydrater à portée de main.

 

Il est également important que les 2 partenaires s’échauffent avant et s’étirent avant et après. Au début de l’exercice, allez-y doucement et sans force en faisant des déplacements, des coups, des esquives, pour faire monter progressivement le rythme cardiaque et échauffer les muscles, les tendons et les articulations. Pour vous protéger la main et les poignets quand vous frappez, mettez toujours des gants ou des mitaines de boxe.

 

Pour la personnes qui tient les pattes d’ours, il faut mettre la bonne résistance, les coudes fléchis, pour ne pas subir les coups. Quand votre partenaire donne le coup, ne les tenez trop près de votre visage pour ne pas prendre de coups, mais n'écartez pas trop les bras non plus, afin de protéger vos épaules. Quand vous simulez les coups rendus, essayez tout simplement de toucher votre partenaire, sans force. Bien évidemment, ne commencez pas l’exercice tant que les 2 partenaires ne sont pas prêts.

 

Pour vous qui donnez les coups.

 

Commencez lentement, pour bien vous sentir à l’aise avec vos enchaînements. Travaillez ensuite votre vitesse et précision avant d’y ajouter le puissance. Répétez plusieurs fois les mêmes enchaînements, pour qu’ils deviennent naturels. Ensuite passez à une autre série d'enchaînements, pour ne pas vous lasser. La répétition est quand même fondamentale pour développer de bons automatismes et ainsi enrichir votre arsenal. Pensez à gérer votre respiration pendant l’effort et restez éveillé, car il faut incorporer coups, esquives et déplacements, comme vous pouvez voir en regardant la vidéo dans cet article.

 

Pour vous qui tenez les pattes d’ours.

 

Comme déjà indiqué, il faut mettre la bonne résistance, d’abord pour la sécurité, mais aussi pour permettre à votre partenaire de bien travailler ses techniques et ses enchaînements. Il faut permettre à votre partenaire de mettre de la percussion dans ses coups en allant à leur rencontre au moment du contact, mais sans couper leur élan. Il est donc important de trouver la bonne distance avec votre partenaire en fonction des combinaisons travaillées. La distance pour un direct, par exemple, est typiquement plus longue que pour un crochet ou un uppercut.

 

Pensez aussi à vos déplacements et à varier les combinaisons en simulant des coups rendus, pour aider votre partenaire à travailler ses esquives, ses déplacements et même ses contres, car on peut aussi donner des coups en reculant ou en pivotant sur place. C’est ainsi que vous permettez à votre partenaire de se rapprocher au maximum des conditions de combat.

Amusez-vous avec vos pattes d’ours !

Trouver un partenaire en qui vous avez confiance est important, mais une fois que vous l’avez trouvé, vous allez vous booster mutuellement, pour rendre vos sessions motivantes et fun !

Andrew

ANDREW

Passionné de sports de combat

CES CONSEILS POURRAIENT VOUS INTÉRESSER

Outshock, la marque Sport de combats de Décathlon
C’est pour proposer des produits adaptés aux exigences des boxeurs que Décathlon a créé Outshock. L’ADN de la marque : permettre aux boxeurs et aux boxeuses de rester hors des coups, de se sentir parfaitement en sécurité avec du matériel qui leur correspond.
Conseil
teaser haute intensité
Et si vos entraînements prenaient une nouvelle dimension? Découvrez tout ce que vous devez savoir sur l'entraînement à haute intensité

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE