logo tarmak

Poser, utiliser et défendre sur un écran

Que vous ne sachiez pas du tout ce que veulent dire les mots « écran », « pick », « bloc » ou « screen » ; ou bien que vous gardiez encore aujourd’hui le souvenir douloureux d’un écran non annoncé, voici un petit article qui vous apprendra tout ce qu’il y a à savoir sur les écrans !

c'est quoi un écran au basket?

C’est quoi un écran ? 

L’écran est une technique offensive consistant à utiliser son corps pour faire opposition au déplacement d’un adversaire, et ainsi créer un décalage entre un attaquant et son défenseur. En d’autres mots, l’écran donne de l’avance à l’attaquant, qui pourra se démarquer plus facilement.

Un écran nécessite au minimum deux personnes : un poseur d’écran, et un preneur d’écran. Les joueurs extérieurs ont souvent le rôle de preneurs d’écrans, et les joueurs intérieurs (postes 4 et 5) celui de poseurs d’écrans. En effet, ces derniers, de par leur gabarit, constituent une plus grande zone à contourner pour le défenseur, et donc un décalage plus important. Néanmoins, l’inverse est également possible si l’on souhaite démarquer un joueur intérieur spécifique. En règle générale, le poseur et le preneur de l’écran occupent deux postes de jeu différents (joueur intérieur vs. joueur extérieur). 

Il est également possible, pour accentuer le décalage, d’augmenter le nombre de poseurs d’écran : on parle alors de « cascade d’écrans» lorsque deux écrans sont posés pour un même joueur, qui les prend l’un après l’autre ; ou de double-écran (ou « stagger ») lorsque deux joueurs posent un écran côte à côte à un même joueur, qui les prend simultanément.

En règle générale, on peut classer les écrans en 2 catégories : les écrans posés sur le joueur en possession du ballon, appelés « écrans porteurs », et les écrans posés sur un joueur n’ayant pas le ballon en main, appelés logiquement « écrans non porteurs »

NB : Une catégorie particulière d’écrans défensifs existe également : ce sont les « écrans retards ». Mis en place par les défenseurs après un tir de l’équipe adverse, un écran retard consiste à aller au contact de son vis-à-vis, et à le maintenir dans son dos, afin de l’empêcher de prendre un rebond offensif. 

poser un écran au basket

Comment poser un écran ?

Le rôle du poseur d’écran

La règle d’or : ne pas bouger ! Et oui, sinon l’arbitre risque de vous sanctionner d’une faute offensive pour écran mobile.

La posture à adopter est la suivante : vous devez vous positionner perpendiculairement aux épaules du défenseur visé, encadrer ses appuis, et rester dans votre cylindre (coudes proches du corps, bras protégeant le torse… ou les parties intimes pour les hommes). Trouvez votre position pour être le plus à l’aise  sur vos appuis, prêt(e) à encaisser le choc éventuel ! Et oui, qui a dit que le basket n’était pas un sport de contact ?

Comment prendre un écran ?

Le rôle du preneur d’écran

Un écran bien posé ne sert à rien s’il n’est pas bien exploité ! Lorsque que vous prenez un écran, que vous ayez le ballon ou non, il vous faudra passer au plus proche de votre coéquipier poseur d’écran : le fameux passage « épaule contre épaule ». C’est en forçant votre défenseur à contourner l’écran que vous obtiendrez un temps d’avance sur lui !

Autre règle importante : le poseur d’écran devant rester immobile pour éviter la faute offensive, c’est à vous d’amener votre défenseur dans l’écran ! Changements de rythme, feintes, contacts : à vous de trouver la meilleure astuce pour y piéger votre adversaire ! 

Comment défendre sur un écran ?

Les défenses sur écran

Plusieurs types de défense existent, et sont à adapter selon le profil des attaquants, ou même du moment du match ! Voici un résumé des techniques les plus utilisées :

- Glisser : le défenseur du preneur d’écran évite l’écran en passant en dessous.

- Changer : les deux défenseurs échangent leur joueur ! Le défenseur du preneur d’écran se retrouve donc à défendre sur le poseur d’écran.

- Suivre : le défenseur du preneur d’écran suit son vis-à-vis et passe après lui au-dessus de l’écran.

- Refuser : le joueur défendant sur le preneur d’écran l’empêche de prendre l’écran en l’orientant dans la direction opposée. 

- Le « step out » : le défenseur du poseur d’écran défend très brièvement (2-3 appuis) sur le preneur d’écran, le temps que son coéquipier rattrape son temps de retard, puis retourne défendre sur son joueur.

- La « boîte » : les deux défenseurs effectuent une « prise à deux » sur le preneur d’écran, jusqu’à ce que celui-ci lâche le ballon.

Dans tous les cas, le point primordial en défense c’est de communiquer ! Et oui, rien de pire que de se prendre un écran qui n’a pas été annoncé par notre coéquipier (souvenir douloureux…). Lorsque votre joueur s’apprête à poser un écran, votre rôle est d’alerter votre coéquipier en annonçant le côté et, si besoin, le type de défense choisi. Ça donne par exemple : « Ecran gauche, on change ! ».

bien utiliser un écran au basket

Comment bien utiliser un écran ?

Les réponses offensives à adopter

La pose d’un écran ayant pour but de donner de l’avance aux attaquants, celle-ci ouvre donc pas mal de possibilités de jeu ! Et pour chaque type de défense choisi par les adversaires, une solution offensive existe. 

Si les défenseurs optent pour la technique du changement, alors les vis-à-vis deviennent déséquilibrés (c’est comme si Muggsy Boggues se retrouvait à défendre sur Shaquille O’neal, ou, pour les plus jeunes, Thomas Heurtel sur Rudy Gobert) : on appelle cela un « mismatch ». Le but sera donc d’exploiter cette différence : à vous de jouer votre 1-contre-1 !

Par contre, si vous prenez un écran et que votre défenseur vous suit, alors vous devrez effectuer un « curl », c’est-à-dire tourner autour de l’écran pour replonger directement vers le panier. Le défenseur se retrouvant dans votre dos, il ne pourra pas vous empêcher d’aller marquer.

En tant que poseur d’écran, votre rôle n’en est pas moins important ! En effet, de par votre déplacement après l’écran, vous offrez une seconde solution de jeu. Le but étant de créer de la distance avec votre défenseur, voici les deux principes de base que vous devez connaître et adapter selon la défense proposée, l’action du preneur d’écran, et votre profil de jeu : 

- Le « Pick and roll » : après avoir posé votre écran, vous vous ouvrez en plongeant vers le panier pour aller tirer dans la raquette.

- Le « Pick and flair » : à l’inverse, après la pose de l’écran, vous vous écartez (généralement à 3 points) pour tirer de loin. 

L’important est donc de bien lire la défense pour pouvoir exploiter au mieux un écran, car si c’est le cas, un écran apportera toujours une solution. C’est d’ailleurs pour cette raison que les écrans sont souvent utilisés dans les systèmes de jeu, mais également en fin de possession, afin de trouver rapidement une position de tir pour conclure l’action.

Voilà, vous savez tout sur les écrans ! Il ne vous reste plus qu’à mettre tout ça en pratique !

 

rokiatou

ROKIATOU

Ingénieure Recherche & Développement

Passionnée de basket depuis 15 ans, ailière. 

DÉCOUVREZ NOS AUTRES CONSEILS POUR VOUS

Conseil
basket quelle taille
Vous cherchez votre poste dans une équipe de basket ? On vous explique comment trouver votre position selon votre taille et votre style de jeu.
Conseil
basketball_bienfaits_dans_la_pratique
Comment progresser physiquement et mentalement grâce au basketball ? Nous vous proposons ici les 5 principaux avantages de la pratique individuelle ou collective du basketball.
Conseil
se muscler pour le basketball
Vous voulez vous muscler pour progresser au basket ? Vous cherchez un échauffement musculaire avant les matchs ? Découvrez nos exercices de musculation.

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE