NATATION : COMMENT ÉVITER LES CRAMPES MUSCULAIRES ?

(9)

C’est un des fléaux majeurs des sportifs : la crampe. Lorsqu’elle survient, il est souvent nécessaire de stopper l’effort immédiatement. Cependant, il existe différents moyens de les éviter !

 

Suivez nos conseils pour une séance de natation réussie.

 

MAIS QU’EST-CE QU’UNE CRAMPE MUSCULAIRE ?

Avant de vous expliquer comment faire partir la douleur, expliquons d’abord pourquoi elle arrive durant nos entraînements.
Les crampes sont des contractions non contrôlées et douloureuses qui peuvent survenir suite à la sollicitation brutale d'un groupe musculaire, voire d'un seul muscle.
Contrairement à la contracture qui partage les mêmes symptômes, la crampe passe après quelques minutes et après un bon étirement des fibres musculaires.

 

Les crampes peuvent arriver : 
pendant l'échauffement, si celui-ci est trop brutal par rapport à la condition des muscles au repos
au début de l'exercice, si l'échauffement musculaire n'a pas été correctement réalisé
à la fin de l'entraînement, tandis que le corps est encore fatigué et que la concentration se relâche
au cours de la récupération, notamment dans la nuit suivant la séance de musculation.

 

ALORS COMMENT ÉVITER LES CRAMPES PENDANT MON ENTRAÎNEMENT DE NATATION ?

Si par exemple vous êtes sujet à des crampes au mollet ou autres crampes aux pieds, la première solution est l’hydratation. En effet, l’hydratation en natation est tout aussi importante que dans les autres sports. Il est possible d’anticiper la perte de sels minéraux en buvant de l’eau minéralisée. Mettre un peu de sucre dans son bidon serait un plus !

 

Pendant l’effort, il est aussi conseillé de s’hydrater régulièrement par petites gorgées puis après la séance, boire de l’eau gazeuse (riche en bicarbonate) permet de combattre l’acide lactique.

Bien sûr, l’échauffement avant et après l’entraînement est primordial, il vous permet d’éviter les crampes mais aussi de limiter les courbatures qui arrivent les jours suivants.
Si vous connaissez les crampes nocturnes, il faut surélever les jambes pendant le sommeil et surtout, beaucoup boire avant d’aller se coucher.

 

ET SI LES CRAMPES SURVIENNENT LORS DE LA PRATIQUE ?

Plusieurs gestes sont à appliquer si la douleur arrive lors de votre séance. Dans ce cas, il est conseillé d’éviter d’effectuer des mouvements rapides aux muscles endoloris. Sortez du bassin et faites une pause tout en vous hydratant.
Un massage doux peut également détendre le muscle puis progressivement et lentement on peut essayer de l’étirer mais sans le forcer.
Si ces douleurs sont récurrentes, il est conseillé de consulter un spécialiste pour identifier le problème.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
HAUT DE PAGE