logo-domyos

POURQUOI FAIRE DES SQUATS ?

Le squat… Qui n’en a jamais entendu parlé ?! Connu de tous, et pourtant encore assez discret dans les salles de musculation, le squat est certainement l’un des exercices les plus efficaces de sa catégorie pour muscler les quadriceps et les fessiers. Mais attention, il est également un des plus complexes et des plus dangereux si il est mal réalisé.

Nous allons donc voir ensemble dans cet article comment l’exécuter en toute sécurité et quels sont ses principaux bénéfices.

QU'EST CE QUE LE SQUAT ?

Le squat est un mouvement de musculation poly articulaire idéal pour muscler toute la partie basse du corps. Les principaux muscles qui interviennent lors de son exécution sont les quadriceps, les fessiers et les adducteurs. Les ischio jambiers sont également sollicités, ainsi que les lombaires et les abdominaux de part le gainage qu’il implique.

Vous l’aurez compris, le squat est donc très intéressant à intégrer dans sa routine d’entrainement car il permet de travailler plusieurs groupes musculaires en un seul exercice.

COMMENT FAIRE DU SQUAT

Plusieurs règles sont à respecter afin d’exécuter un squat en toute sécurité. Cela peut paraître assez complexe au premier abord. Mais ces consignes paraissent indispensables afin d’éviter au maximum les blessures liées à une mauvaise exécution.

• Position de départ : Placez la barre sur vos trapèzes (ou entre les trapèzes et les épaules, mais surtout pas sur la nuque !). L’écartement des talons correspond à la largeur d’épaules. Les pieds sont parallèles, voir légèrement ouverts. Regardez droit devant vous. La cage thoracique est sortie. Le dos garde sa cambrure naturelle. Les abdominaux sont contractés.

Exécution : Réalisez une flexion de genoux (sans que ces derniers ne partent trop vers l’avant) en poussant vos fesses vers l’arrière et en gardant le dos bien droit. La tête doit rester dans l’alignement de la colonne vertébrale. Descendez jusqu’à avoir les cuisses parallèles au sol, puis remontez en poussant fort sur vos jambes afin de revenir dans la position initiale.
A AUCUN MOMENT LE BAS DU DOS NE DOIT S’ARRONDIR. Si c’est le cas avant que vos cuisses n’atteignent la parallèle au sol, arrêtez vous juste avant que votre dos ne s’arrondisse. Travaillez alors votre mobilité afin de gagner en amplitude en toute sécurité.

Respiration : Prenez une forte inspiration juste avant la descente puis expirez pendant la remontée.

pourquoi-faire-des-squats

QUELS SONT LES BÉNÉFICES DU SQUAT

Les bénéfices du squat sont très nombreux. Je vais donc en citer quelques uns, après quoi vous ne pourrez plus passer à côté d’une barre sans y penser.

Muscler efficacement le bas du corps : Les muscles principaux qui travaillent lors de l’exécution d’un squat sont les quadriceps et les fessiers. Si vous recherchez des cuisses plus grosses (pour messieurs) et des fesses rebondies (pour mesdames), vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Amélioration de la posture : Garder les abdominaux gainés et la poitrine sortie va permettre de renforcer vos muscles profonds, ce qui à long terme va améliorer votre posture et votre maintien. Cela se traduit par une diminution des risques de blessures au dos, une meilleure respiration, une digestion plus rapide, et aussi une bien meilleure allure.

Augmente votre métabolisme : Grâce au grand recrutement musculaire de cet exercice, le squat va bien sûr vous permettre de gagner en masse musculaire. Et qui dit masse musculaire plus importante dit un métabolisme plus efficace.

Perte de gras plus rapide : Dans la continuité du tiret précédent, si le squat booste votre métabolisme, cela veut dire que vous perdez plus de calories au repos. Vous augmentez donc naturellement votre dépense énergétique.

Réduit le risque de blessures graves : Le travail intensif des muscles du bas du corps mais aussi de la sangle abdominale et du dos renforce la posture, l’équilibre, ainsi que la flexibilité et la mobilité de vos articulations.

Amélioration des capacités physiques : En gagnant en explosivité, le squat peut aider à courir plus vite et sauter plus haut.

LE SQUAT EST-IL ADAPTÉ À TOUS ?

Oui et non. En fait, c’est plutôt à vous d’adapter le squat à vous-même. Nous possédons tous une morphologie et des caractéristiques physiques différentes. C’est pourquoi certaines personnes arriveront à descendre jusqu’à pouvoir quasiment toucher le sol avec leurs fesses tout en gardant le dos bien droit (on parle alors de squat complet), alors que d’autres ne pourront même pas avoir les cuisses parallèles au sol sans arrondir le bas du dos.

Autre cas assez courant : une personne qui a des jambes longues et un buste court aura tendance à avoir le buste beaucoup plus incliné vers l’avant qu’une autre qui a des jambes courtes et un buste long. Ce qui peut avoir des conséquence néfastes pour les lombaires.

De plus, suivant l’exécution du squat, on peut davantage ressentir les fessiers que les quadriceps, et inversement.

Il est donc très important de connaitre son corps et ses limites pour pouvoir adapter l’exercice à soi-même et ainsi travailler en adéquation avec ces objectifs en toute sécurité (voir « Les différents types de squat » ).

DÉCOUVREZ NOTRE SÉLECTION DE CONSEILS

Conseil
musculation-ameliorer-son-explosivite
Vous voulez améliorer votre force explosive ? Changez de méthode d’entraînement pour progresser ! Cela va vous permettre de lutter contre la stagnation du développement de la force. Découvrez les conseils de Romain, coach au Domyos club, pour développer votre explosivité.
Conseil
les-differents-types-de-squat
Ces derniers temps vous entendez ce mot partout : les squats! Meilleur ami de celles (et ceux) qui souhaitent se construire un fessier en béton, il permet aussi bien d’autres avantages. Découvrez ici les différents types de squats possibles de réaliser.

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE