FATIGUE ET BAISSE DES PERFORMANCES - PROTEINE C-REACTIVE

Vos performances baissent, votre motivation n’est pas optimale, votre humeur est changeante, des douleurs musculaires, articulaires et tendineuses apparaissent...

Vous êtes peut-être tout simplement fatigués, voire surentraînés !

Si la fatigue se fait sentir ou qu'une baisse des performances apparaît, veillez à garder une bonne hygiène de vie. Si cela ne suffit pas, pensez à faire doser la CPR.

Une mauvaise hygiène de vie peut en être la principale cause : Temps de sommeil insuffisant ou non récupérateur, alimentation déséquilibrée, alcool et tabac fatiguent l’organisme. Il est conseillé dans ce cas de faire quelques modifications dans vos habitudes.

Quand la charge d’entraînement est trop importante et que les temps de récupération sont insuffisants, vous puisez dans vos réserves. Le corps se sent attaqué, se défend et il se fatigue. Vous êtes fatigués.

Pensez donc à améliorer votre hygiène de vie, et demander à votre coach de revoir la planification d’entraînement.

Il sera utile également de demander au médecin, un bilan sanguin et de faire doser la CRP.

QU'EST CE QUE LA CPR ?

La CRP, encore appelée, C Réactive Protéine ou Protéine C Réactive, est un marqueur biologique qui permet, lors de bilans sanguins, de révéler une inflammation de l’organisme. C’est une protéine synthétisée par le foie.

Lorsque l’organisme est agressé par une bactérie, un virus, un traumatisme ou encore une pathologie, il va déclencher un  système d'autodéfense appelé réaction inflammatoire.

Cette réaction inflammatoire va libérer des substances cellulaires et chimiques ayant une action sur le foie qui va synthétiser la CRP.  Ces CRP vont activer les globules blanc (ou leucocytes) pour aider l’organisme à se défendre.

fatigue-et-baisse-de-performance-exos

TAUX DE CPR ET INFLAMMATION

Un taux normal de protéine C réactive doit être inférieur à 6 mg/L (< 6 mg/L).

En cas d’agression, le taux de CRP peut s’élever jusqu’à 6000 mg/L.

Lors d’une inflammation aiguë, les symptômes sont la douleur, la rougeur, le gonflement, et la chaleur.

Elle est souvent associée à de la fatigue, de la fièvre et des troubles du sommeil.

LIEN ENTRE CPR ET SURENTRAÎNEMENT

L’entraînement provoque des micro traumatismes musculaires et articulaires qui se résorbent naturellement avec les temps de récupération.

En cas de surentraînement, l’organisme n’a plus les capacités ou le temps de se réparer et le syndrome inflammatoire apparaît.

La fatigue et les blessures à répétitions sont les signes du surentraînement.

Il est utile de savoir que les CRP sont synthétisées par le foie et que celui-ci utilise les acides aminés comme précurseurs de synthèse des CRP. Il est donc, tout à fait, fréquent qu’une fonte musculaire soit associée à une fatigue et un manque de performance avec une mauvaise réactivité des muscles.

Une alimentation enrichie en acides aminés par l'augmentation des apports en protéines pourraient être intéressantes.

Après avoir écarté toute pathologie, le dosage de la CRP pourrait confirmer l’inflammation liée au surentraînement.

produits-domyos

Découvrez nos nombreux produits

Chez Decathlon, avec la marque Domyos à travers la musculation et le cross training nous souhaitons rendre la préparation physique accessible au plus grand nombre.
Nous voulons vous faire ressentir les bienfaits et le plaisir d’être en forme, en bonne santé, de se sentir bien dans son corps et bien dans sa tête !
Nous concevons et fabriquons pour tous les pratiquants, du débutant au passionné, des produits, beaux, simples, ludiques, innovants et techniques.
Nous avons une obsession : créer des produits, des services de qualité, au meilleur rapport qualité / prix.

DÉCOUVREZ NOTRE SÉLECTION DE CONSEILS

Conseil
le-full-body
Il existe une multitude de façons d’appréhender l’entraînement de musculation, mais s’il est une méthode incontournable, c’est bien l’approche « full body ». Le full body est une méthode qui consiste a travailler sur l’ensemble des chaînes musculaires au cours d’un seul entraînement, contrairement aux méthodes dites « d’isolation » basées sur un travail axé sur un muscle plus précisément.

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE