itiwit

LEXIQUE DU CANOË-KAYAK

Comme beaucoup de sports, le canoë kayak a son vocabulaire propre. Retrouvez ci-dessous la majorité des termes techniques.

A

AMONT

C'est le haut d'un cours d'eau (entre le point ou l'on se trouve et la source)

APPEL

C'est un mouvement de la pagaie qui sert accrocher les différents courants pour s'arrêter (stop) ou faire une reprise. Le déplacement latéral se nomme la godille.

AUTOVIDEUR

Un kayak sit on top dispose toujours d'un orifice à l'arrière qui avec la vitesse de déplacement du kayak va créer une aspiration pour évacuer l'eau automatiquement qui se trouve dans le kayak.

AVAL

C'est le bas du cours d'eau (entre le point ou l'on se trouve et l'embouchure ou le confluent)

B

BAC

Manoeuvre qui consiste à traverser une rivière d'une rive à l'autre en restant au même niveau de la rivière. On conserve alors l'avant du bateau face au courant.

BORDÉE

Terme qui désigne le côté du canoë où on pagaie (bordée droite = côté droit ; bordée gauche = côté gauche)

C

CALAGE

Ensemble des réglages de son bateau. Par exemple, distance entre les cale-pieds et le siège.

CANOË

Bateau d'origine indienne, propulsé avec une pagaie simple

CHAVIRER

Se retourner. Dans le jargon, on dit aussi se baquer (dessaler)

CIRCULAIRE

Manoeuvre avec la pagaie en arc de cercle pour diriger le bateau. La circulaire à droite dirige l'embarcation sur la gauche et inversement, la circulaire à gauche dirige le bateau sur la droite

CLASSE

Qualifie la difficulté de la rivière de 1 à 6. A partir de la classe 3 le cours d'eau est difficile, réservé uniquement aux pagayeurs expérimentés ; 5 puis 6 sont les catégories à la limite de la navigabilité (pratique extrême). Le port du casque est obligatoire à partir de la classe 3.

COL DE CYGNE

Il s'agit d'un mouvement du poignet pour faire tourner la pagaie d'environ 90 degrés et permettre une poussée latérale pour rectifier la trajectoire. Avec cette technique on peut aller droit en ne pagayant que d'un coté.

CONTRE COURANT

Mouvement d'eau d'aval en amont que l'on trouve derrière un rocher ou un épi. 

COQUE

Partie inférieure du bateau dont une partie est immergée dans l'eau et qui assure la flottabilité.

COURANT

Mouvement d'eau d'amont en aval

CRAVATE

Bateau coincé sur un obstacle en son centre et poussé par le courant. Quand le kayak est coincé par les 2 pointes on parle de double cravate.

D

DÉBARQUER

Action consistant à sortir de son bateau.

DÉBIT

Volume d'eau en m3 passant en 1 seconde dans un cours d'eau.

DÉJUPER

Enlever la jupe de son embarcation.

DESSALER

Se retourner, chavirer. Dans le jargon, on dit aussi se baquer.

DROPSTITCH

 

Il s'agit d'un matériau parfois utilisé sur les canoë kayak gonflables. Deux couches de PVC sont reliées entre elles par des milliers de filaments en nylon. Lors du gonflage haute pression, ces filaments se tendent et évitent ainsi au dessus (pont) et au dessous (carène) du canoë kayak de se déformer. Ce matériau rend ainsi les embarcations gonflables extrêmement rigides mais faciles à ranger dans un gros sac à dos une fois dégonflées.

DROSSAGE

Virage prononcé de la rivière. Dans un drossage le courant porte le bateau vers l'extérieur du virage.

E

EMBARQUER

Action consistant à monter dans son canoë (ou kayak) pour naviguer sur l'eau

ESQUIMAUTAGE

En cas de chavirage, cette action consiste à se remettre à l'endroit avec un mouvement du bassin synchronisé à l'appui de sa pagaie dans l'eau sans sortir de son bateau.

F

FFCK

Fédération Française de Canoë Kayak

G

GILET D'AIDE À LA FLOTTABILITÉ

Un gilet d'aide à la flottabilité diminue le risque de noyade mais garantit pas le sauvetage. Il est destiné aux personnes sachant bien nager et se trouvant à proximité d'une berge et du rivage, ou disposant d'une aide et de secours à proximité. Son utilité est réduite en eaux agités, il ne peut pas protéger l'utilisateur en cas de chute inconsciente à l'eau (seul le gilet de sauvetage assure le retournement en cas de chute visage dans l'eau).
Ces gilets sont majoritairement utilisés pour le kayak, le dériveur et le stand-up paddle mais ne doivent en aucun cas être utilisés par des enfants de moins de 30 kgs ou des adultes ne sachant pas nager (gilet de sauvetage obligatoire dans ces cas).

GÎTE

Inclinaison de l'embarcation sur le côté. On utilise la gite pour diriger son bateau. Lorsqu'on gite à gauche, on tourne à droite et inversement lorsqu'on gite à droite, on tourne à gauche. On utilise aussi la gite pour faire des bacs et des reprises de courant (dans ce cas, on gite du côté opposé au sens du courant. Elle sert aussi à ne pas dessaler et à garder une stabilité dans le courant.

Sur un kayak à fond plat, la gite ne sert à rien, il faut utiliser la pagaie pour se diriger.

GONFLE

Réserve d'air d'un bateau. On parle parfois de vessie. Aussi appelée réserve de flottabilité. 

H

HILOIRE

Goutière qui permet la fixation de la jupe

I

ITIWIT

"ITIWIT" est la contraction de "ITInéraire" et "InuIT" habitants de l'Arctique et du Groenland, inventeurs du kayak il y'a des milliers d'années ! Le nom ITIWIT est le nom du 1er kayak gonflable TRIBORD commercialisé en 2014. La vision ITIWIT est de démocratiser le stand-up paddle et le kayak par la compacité. Le siège de la marque où sont développés tous les produits kayak & paddle est situé à Hendaye (France) dans le Decathlon Watersports Center.

J

JUPE

Equipement à positionner sur l'hiloire qui rend complètement étanche le bateau.

K

KAYAK

Bateau d'origine esquimaux, propulsé avec une pagaie double.

L

LIT

Partie immergée d'un cours d'eau.

LONGJOHN

Il s'agit d'une salopette en néoprène avec les jambes longues. Ce type de combinaison est parfaitement adapté à la pratique du canoë kayak car il libère complètement le mouvement des épaules lors de la rame. Il est généralement renforcé aux fessiers.

M

MANCHE

Partie cylindrique de la pagaie reliant l'olive à la pelle pour la pagaie simple de canoë ou les deux palles pour une pagaie double de kayak

MANCHON

Sorte de mouffle en néoprène ou tissus, à fixer sur la pagaie, pour se protéger les mains du froid, tout en assurant une bonne préhension de la pagaie.

MARÉE

La marée est la variation de la hauteur du niveau des mers et des océans, causée par l'effet conjugué des forces de gravitation dues à la Lune et au Soleil, et de la force d'inertie due à la révolution de la Terre autour du centre de gravité du système Terre-Lune.
Quasi invisible en Méditerranée, la marée peut être plus ou moins forte en Atlantique. Si vous partez en mer, prenez toujours l'information sur la marée (montante ou descendante) et son coefficient (de 20 à 120, plus il est élevé, plus la marée est forte et donc le courant généré est fort) car en cas de forte marée contre vous, vous ferez du surplace et vous ne pourrez donc pas revenir à votre point de départ.

MARMITTE

Mouvement d'eau vertical créé à la limite du courant et du contre courant (tourbillon, spirale). 

N

NAVIGUER

Action de se déplacer sur l'eau avec son bateau.

NOIX

C'est le système de serrage de la partie vario des pagaies réglables Ce système peut être à "push pin" (on enfonce un ergot qui entre dans un trou et bloque le tube de la pagaie à la longueur voulue) solide mais pas très facile à utiliser ou à bague de serrage pour facile à utiliser.

NORME ISO 6185-1

Cette norme concerne toutes les embarcations gonflables. Elle stipule qu'en cas de crevaison d'une des 3 vessies d'un kayak (2 latérales et 1 plancher), le kayak doit continuer à flotter afin de permettre à ses occupants de regagner la berge à la rame.

O

OFFSHORE

Se dit d'un vent qui souffle de la terre vers la mer. Idéal pour le surf car il creuse les vagues, il peut être dangereux lors d'une sortie en mer car il pousse vers le large.

OLIVE

C'est ainsi que l'on nomme dans le milieu du canoë-kayak la poignée en haut de la pagaie simple. Cette poignée est très importante de par son ergonomie car elle doit être confortable mais aussi permettre un bon appui quand on enfonce la pagaie dans l'eau.

ONSHORE

Se dit d'un vent qui souffle de la mer vers la terre. Enneml des surfeurs car il crée un fort clapot s'il est fort, il est rassurant lors d'une sortie en mer car il ramène vers le rivage.

P

PAGAIE

Instrument qui permet de manœuvrer et de propulser le canoë ou le kayak

PALE

Il s'agit de la partie plate et large de la pagaie qui entre dans l'eau pour assurer la propulsion

PELLE

.La pelle est la partie inférieure de la pagaie avec laquelle on propulse et dirige son canoë.

POINTE

On parle de pointe avant pour la partie avant et de pointe arrière pour la partie arrière du  bateau. La pointe avant est utilisé comme "viseur" pour diriger le bateau en fonction du cap que l'on souhaite suivre.

PONT

C'est la partie supérieure de la coque d'un bateau.

PONTON

C'est une sorte de radeau fixe en bois relié à la berge par une ou plusieurs passerelles qui permet d'embarquer et de débarquer.

POUF

Utilisé en canoë, il sert à reposer les fesses. Les genoux quant à eux se posent sur des cales genoux.

P.S.I.

Littéralement "pound-force per square inch", le P.S.I. est la mesure de la pression lors du gonflage du kayak. Généralement les embarcations sont gonflées entre 1,5 PSI (0.1 bar).

PELLE Á PLAT

Position de la pagaie avec la pelle à plat sur la surface des l'eau pour stabiliser le bateau.

Q

R

RECONNAISSANCE

Observation du cours d'eau, réalisé à pied sur les berges, pour analyser les caractéristiques du courant, contre courant, obstacles, vagues….

REPRISE

Action qui consiste à s'engager dans la veine d'eau principale d'un cours d'eau en passant du contre courant au courant c'est à dire de la montée à la descente du cours d'eau. 

RODÉO

Le rodéo ou freestyle est une discipline du canoë kayak qui consiste à exécuter des figures acrobatiques en eaux vives, avec un kayak ou un canoë. L'objectif en compétition est de réaliser un maximum de figures en 45 secondes dans une vague ou un rouleau.

RAPPEL

Un des mouvements les plus dangereux (avec les siphons). On le retrouve à la sorties des barrages, des seuils. C'est un mouvement qui va garder le kayak et le kayakiste, et l'enfoncer sous l'eau, le lâcher puis le rappeler etc (machine à laver).

S

SHORTJOHN

Il s'agit d'une salopette en néoprène avec les jambes courtes. Ce type de combinaison est parfaitement adapté à la pratique du canoë kayak car il libère complètement le mouvement des épaules lors de la rame.

SIT ON TOP

Se dit d'un kayak non ponté sur lequel on est "assis dessus" et non à l'intérieur. Ce type de kayak ne peut donc jamais se remplir d'eau et est insubmersible et autovideur. Cette forme se retrouve dans la majorité des kayaks rigides de loisir.

STABILITÉ

Synonyme d'équilibre. Plus la coque est plate et large, plus le bateau est stable et moins la gite est importante. Plus la coque est profilé, moins le bateau est stable et plus sa gite est importante.

STOP

Manœuvre qui permet de passer du courant au contre courant, de la descente à l'arrêt derrière un obstacle présent sur le cours d'eau (ex : rocher)

T

TASSER

C'est le fait de mal glisser sur l'eau et d'enfoncer la pointe avant de son bateau à chaque coup de pagaie. Cela est du à un mauvais geste de pagaie et/ou a une mauvaise position dans le bateau.

U

V

VEINE

Zone de courant principale, centrale du cours d'eau.

VESSIE

Réserve d'air du bateau (aussi appelé réserve)

W

WAIRGO

Le Wairgo est un gilet d'aide à la flottabilité gonflable à la demande grâce à une cartouche de gaz. Son principal avantage est sa compacité. De forme boléro, il libère complètement le mouvement des épaules pendant la rame. Attention, pour se gonfler, il est nécessaire de tirer sur une poignée pour déclencher la cartouche (alors que les gilets de sauvetage autogonflants se gonflent automatiquement en cas de chute à l'eau).
Le modèle Wairgo Hydra dispose en plus d'une poche à eau afin de s'hydrater facilement avec une pipette proche de la bouche tout en pratiquant le stand-up paddle.

X

Y

Z

UNE DÉFINITION VOUS MANQUE ET VOTRE LEXIQUE EST DÉPEUPLÉ ? DITES LE NOUS EN COMMENTAIRE ET NOUS AJOUTERONS LE MOT MANQUANT !

nicolas-rédacteur

NICOLAS

Rédacteur équipe DECATHLON  (Leader Développement Decathlon France)

J’ai découvert la pratique du canoë kayak à l’age de 10 ans durant un stage estival de découverte des activités nautiques à Besançon. 

J’ai tout de suite été séduit par le kayak car il m’a offert un contact particulier avec la nature, la découverte de l’environnement, la découverte de nouveaux paysages, la liberté de déplacement…J’ai ensuite découvert les plaisirs de la compétition. Je me suis spécialisé en canoë de vitesse avec notamment un titre de champion de France junior.

Je travaille aujourd’hui pour le développement immobilier de Décathlon. Je pratique bien sur toujours le kayak en loisir et aime transmettre ma passion à mes enfants et plus généralement à tous ceux qui souhaitent la découvrir. 

 

CES CONSEILS PEUVENT VOUS INTÉRESSER : 

Conseil
kayak-decouvrir-les-sensations
Le canoë et le kayak sont des bateaux qui permettent de naviguer sur l’eau ; ils se propulsent à l’aide d’une pagaie. Embarquez, vous serez vite séduit·e par cette pratique
Conseil
kayak-comment-faire
Vous avez envie de vous jeter à l'eau et de partir sur un kayak découvrir la terre vue de l'eau? Suivez nos conseils et vous verrez que c'est plutôt facile et que le plaisir est immédiat.
Conseil
kayak-bienfaits
Le canoë kayak c’est bon pour le corps et pour l’esprit. C'est une véritable symbiose entre le plaisir et la forme et tout ça dans un milieu naturel [...]
Conseil
entretenir-kayak-gonflable
Un kayak gonflable a plusieurs avantages, principalement la facilité de transport Cependant il nécessite un entretien régulier pour lui permettre de durer bien au-delà de la garantie de 2 ans.

Commentaires utilisateurs

4 / 5 1 commentaire
Répartition des notes

Chez Decathlon, les avis sont fiables.

  • 22 avril 2018

    Etant tombé par hasard, c'est bien de donner le vocabulaire d'un sport.
    Bon petit lexique.
    Pour améliorer :
    Appel : c'est un mouvement de la pagaie qui sert accrocher les différents courants pour s'arrêter (stop) ou faire une reprise. Le déplacement latéral se nomme la godille.
    Pour les classes je rajouterai que le casque est obligatoire a partir de la classe 3
    Pour la gite, on ne l'utilise pour diriger seulement en kayak de mer ou en descente mais pour les fonds plats comme vous vendez c'est la pagaie qui sert de direction, la gîte sert à ne pas dessaler et à garder une stabilité dans le courant. A l'opposé de la gîte vous avez l'assiète qui est l'action de se pencher vers l'avant ou l'arrière.
    Et je finirai par "rappel" qui est un des mouvements les plus dangereux (avec siphons). On le retrouve à la sorties des barrages, des seuils, (quand il y a un mort de touriste en kayak c'est généralement dû à un rappel). C'est un mouvement qui va garder le kayak et le kayakiste, et l'enfoncer sous l'eau, le lâcher puis le rappeller etc (machine à laver).

    Notre réponse :

    Bonjour Jean Baptiste

    Un grand merci d'avoir pris le temps de nous faire ces retours très précis sur les termes de kayak. Je vais intégrer vos remarques de suite dans le lexique.

    Sportivement,
    Jérôme Itiwit

    Jean-Baptiste a trouvé cette réponse satisfaisante

HAUT DE PAGE