L’E-SPORT, C'EST DU SPORT ?

Chez DECATHLON, nous nous intéressons à tous les sports, des plus traditionnels aux plus originaux. Alors quand Remy Chanson, expert dans le domaine (ancien joueur devenu président de la structure eSport “ArmaTeam”), pousse les portes de nos locaux, c’est l’occasion rêvée de se pencher sur un sujet qui divise.

e-sport, c'est du sport ?

L’e-sport c’est quoi ?

Historiquement, l’e-sport existe depuis la fin des années 1990, début 2000. Quelques pays, comme les Etats-Unis et surtout la Corée du Sud, ont fait figure de pionniers.

Traduit littéralement en français, l’e-sport signifie “sport électronique”. Rémy Chanson préfère, lui, définir l’e-sport comme la confrontation de deux joueurs (ou plus) par écrans interposés.

Sinon moquée, mais du moins vue d'un oeil perplexe en France, c’est une pratique qui commence, néanmoins, à se professionnaliser depuis quelques années.

e-sport, c'est du sport ?

Sport et e-sport : deux activités qui se ressemblent

e-sport et sport

Sport et e-sport, ne se ressemblent pas seulement de par leur nom.

Ces deux activités que tout semble opposer partagent effectivement des valeurs communes : l’esprit d’équipe et de compétition, le respect ou encore (et surtout ?) l’idée de dépassement.

Tout comme leurs homologues sportifs, les meilleures équipes ou meilleurs joueurs/meilleurs joueuses d'e-sport sont vus comme de véritables stars !

Ils ont alors un impact important auprès des jeunes (et moins jeunes) et mettent parfois leur notoriété au service de causes, d'associations... En septembre 2017 par exemple, une trentaine de grands noms du streaming et de l’eSport français se sont réunis pour venir en aide aux victimes de l’ouragan Irma. En 50h, la communauté Z Event a levé plus de 450 000 euros !

Plus prosaïque, les joueurs d'e-sport sont aussi sollicités par les marques. Les fabricants de périphériques et autres marques reconnues dans l’univers du jeu vidéo s’arrachent les contrats pour équiper les plus grands joueurs et, ainsi, apparaître au plus grand nombre.

 

Lorsqu’un jeune joueur (de football par exemple) excelle dans son domaine, il est rapidement repéré puis sélectionné pour intégrer une structure professionnelle. Dans le monde du jeu vidéo, le même principe s’applique. Les meilleurs joueurs s’organisent en équipes, dans des structures toujours mieux organisées et équipées : maillots spéciaux, matériel, locaux dédiés à l’entraînement et même des coachs, tout y est !

e-sport, c'est du sport ?

Quant aux compétitions d'e-sport, elles remplissent désormais des stades. En 2017, la finale des championnats du monde du jeu League of Legends se déroulait dans le célèbre stade Nid d’oiseau de Pékin. Mieux, les 40.000 places disponibles, allant de 35€ à 1700€ se sont arrachées en seulement quelques minutes. Les enjeux économiques sont alors de plus en plus conséquents...

Entre l’organisation d’événements internationaux, la vente de places, les dotations de parfois plusieurs millions de dollars, les paris, la publicité placée par les sponsors et la publicité sur les sites de streaming en direct, l’eSport est un véritable business, à l’image de certains sports "classiques".

e-sport, c'est du sport ?

L'e-sport : comme le sport, mais en différent...

e-sport, c'est du sport ?

Vous l’avez bien compris, le sport et l’e-sport partagent de nombreux points communs : ils ont tous les deux leurs propres stars et font vibrer les fans lors des grands événements, oui ils mettent en avant des valeurs communes et une volonté de se dépasser (physiquement ou mentalement).

Evidemment, sur un plan strictement physique, l’e-sport reste majoritairement pratiqué assis devant un écran et ne peut pas être considéré comme une activité sportive au sens propre. Les mouvements de la main pour déplacer la souris ne sont pas assez significatifs pour engendrer des bénéfices sur la santé globale. Pire, ces légers mouvements, conciliés à la crispation de la main peuvent parfois entraîner un syndrome du canal carpien.

 

D’un autre côté... Les échecs et le bridge sont officiellement reconnus en tant que sport, alors qu’ils ne demandent pas non plus d’efforts physiques. De ce point de vue, l’e-sport mériterait donc aussi sa place dans le cercle très fermé des activités sportives...

DEUX POINTS DE VUE S’OPPOSENT, LIBRE À CHACUN DE SE FAIRE SON PROPRE AVIS SUR LE SUJET !

UNE CHOSE EST SÛRE, LE DÉBAT RESTERA QUANT À LUI ÉTERNELLEMENT OUVERT, À MOINS QUE LA RÉALITÉ VIRTUELLE OU AUGMENTÉE NE POUSSENT LES JOUEURS À SE BOUGER DAVANTAGE.
 

ET VOUS, VOUS EN DITES QUOI ?

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE