Les 10 bonnes pratiques à adopter sur un vélo à assistance électrique

(41)

Entretien, conseils pratiques, gestion de la charge, sécurité, prise en main… Retrouvez 10 réflexes-clés à respecter pour utiliser votre vélo à assistance électrique en exploitant au mieux ses capacités et en le préservant !

1 – MODÉREZ VOTRE ACCÉLÉRATION AVEC UN VÉLO À ASSISTANCE ÉLECTRIQUE

L’assistance électrique se déclenche quand vous commencez à pédaler et vient compléter votre effort. Attention, lorsque vous démarrez ou accélérez, appuyez doucement sur la pédale pour éviter de vous faire surprendre ! Soyez prudent, surtout en cas d’embouteillages ou dans une zone piétonne.

2 – ROULEZ SANS ASSISTANCE SUR ROUTE PLATE

Disposer d’une assistance électrique sur un vélo ne veut pas dire l’utiliser en permanence ! N’hésitez pas àrouler sans assistance électrique sur route plate, comme si vous étiez sur un vélo classique. Une fois lancé, vous ne verrez pas la différence ! Enclenchez-la lorsque vous entamez une côte et surmontez l’obstacle en toute sérénité.

3 – VÉRIFIEZ RÉGULIÈREMENT LA PRESSION DES PNEUS DE VOTRE VAE

La pression de vos pneumatiques baisse avec le temps, surtout en été. C’est normal, une chambre à air de vélo est légèrement poreuse. Pensez à vérifier et à contrôler de temps en temps la pression de vos pneus ! Rouler dégonflé réduit l’autonomie de votre batterie, accroît votre effort de pédalage et favorise les crevaisons.

4 – ESTIMEZ L’AUTONOMIE DE VOTRE BATTERIE

Avant d’entamer une sortie en VAE, vous devez estimer l’autonomie de votre batterie et vérifier si vous avez la charge suffisante pour arriver à bon port. Calculer votre autonomie peut parfois s’avérer difficile. Des applications comme Ebike Maps peuvent vous venir en aide en calculant votre consommation énergétique en fonction de votre itinéraire.

Les facteurs qui influent sur l’autonomie de votre vélo sont :

  • la distance à parcourir
  • le dénivelé
  • le poids du cycliste
  • la vitesse
  • la pression des pneus
  • le vent
  • le nombre de changements de vitesse et de freinage lors de votre trajet (différent lors d’une utilisation en ville et à la campagne)
  • la température extérieure (par temps froid, votre autonomie sera moindre)

Faites des tests sur des distances de plus en plus longues pour connaître l’autonomie maximale de votre VAE et pour éviter toute panne !

5 – NETTOYAGE ET MAINTENANCE : DÉBRANCHEZ TOUJOURS LA BATTERIE !

Pour toute intervention sur votre vélo à assistance électrique (nettoyage, maintenance électrique ou mécanique), vous devez absolument retirer votre batterie et mettre votre VAE hors tension.

6 – BATTERIE : RECHARGE APRÈS CHAQUE UTILISATION ET CALIBRAGE

B’TWIN préconise de recharger votre batterie après chaque utilisation. Lorsque celle-ci est vide, rechargez-la dès que possible. Des dommages irréparables peuvent arriver si les cellules restent vides trop longtemps.

Tous les 6 mois, B’TWIN recommande de procéder à une charge et une décharge complète. Cette manipulation vous permet de calibrer et d’apporter une indication plus précise de l’état de charge de votre batterie tout en allongeant sa durée de vie utile.

7 – PRÉCONISATIONS EN CAS DE STOCKAGE PROLONGÉ DE VOTRE VÉLO À ASSISTANCE ÉLECTRIQUE

En cas de stockage prolongé de votre vélo à assistance électrique, vous avez deux options pour éviter que votre batterie ne perde de la puissance :

  • retirez et stockez la batterie chargée de votre VAE
  • rechargez votre batterie tous les 3 mois

8 – UNE RÉVISION TECHNIQUE RÉGULIÈRE

Pour effectuer les révisions régulières de votre vélo à assistance électrique, rendez-vous dans votre magasin Décathlon ou dans la boutique du fabricant de votre VAE. Éléments de sécurité et système électrique, faites vérifier l’ensemble des  points clés de votre vélo à assistance électrique. Ne passez pas à côté des révisions… cela vous permet de rouler en toute tranquillité !

9 – PRENEZ EN MAIN VOTRE VAE SUR UN ESPACE DÉGAGÉ

Lors des premières utilisations de votre vélo à assistance électrique, faites-vous la main sur un espace dégagé sans circulation ni piéton. Apprenez à connaître votre VAE et à saisir le déclenchement de l’assistance électrique pour un contrôle total du vélo !

Si l’assistance se déclenche lorsque vous pédalez, sachez qu’elle se coupe généralement lorsqu’un des leviers de frein est actionné ou quand la vitesse excède 25 km/h.

10 – CASQUE ET ÉQUIPEMENTS DE SÉCURITÉ : LES INDISPENSABLES À VÉLO !

Les vélos à assistance électrique sont considérés comme des vélos, et non comme des cyclomoteurs. Vous n’êtes donc pas obligé de porter un casque moto. Par contre, nous vous recommandons très fortement d’utiliser un casque vélo pour tous vos déplacements. Pensez également à un éclairage vélo efficace ainsi qu’un gilet de sécurité. Mieux vaut prendre des précautions et rouler plus sûr !

Vous voilà prêts à débuter sur un vélo à assistance électrique. Bonne balade !

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Conseil

Ça y est : vous avez enfin acheté le vélo tout neuf qui vous fait envie depuis si longtemps ! Problème : vous n’osez pas l’utiliser pour vous rendre en ville ou chez des amis de peur qu’il disparaisse dans les mains d’un voleur. Lisez la suite pour connaître tous nos trucs et astuces pour lutter contre le vol de vélo, spécialement en ville.

(100)
HAUT DE PAGE