LE VÉLO EN VILLE EN TOUTE SÉCURITÉ : CONSEILS PRATIQUES

Le vélo est un moyen de transport urbain rapide, pratique et agréable pour aller au travail, faire les courses, ou simplement se balader. Se déplacer à vélo n’est pas dangereux, si l’on connait les risques potentiels et si on respecte les règles de circulation. Quels sont les réels dangers et comment les éviter ?

LES AUTRES VÉHICULES EN CIRCULATION

Le premier danger provient des automobiles et des autres véhicules. Il convient d’être très vigilant à l’approche d’une intersection notamment. Ralentissez même si vous avez la priorité, pour être prêt à vous arrêter à tout moment.

Inutile de dire qu’il est impératif de respecter le Code de la route, comme tout autre véhicule. Annoncez vos manœuvres et changements de direction à l’avance. En évitant de surprendre les autres véhicules, vous ne prenez pas de risques inutiles.

Circulez de préférence sur une piste cyclable pour votre sécurité, même si ce n’est pas obligatoire (sauf si un panneau indique une interdiction aux vélos).

 

ATTENTION AUX PORTIÈRES DE VOITURE

Les portières de voiture représentent un risque majeur de la circulation urbaine à vélo. Pour éviter ce danger, lorsque vous longez des véhicules stationnés, placez-vous idéalement à une distance de portière de ces voitures. Restez toujours très attentif et soyez prêt à réagir à tout moment.

Selon le Code de la route, il est interdit aux automobilistes d’ouvrir une portière si cette manœuvre constitue un danger pour lui-même ou les autres. Pourtant ce danger est bien réel pour le cycliste et une cause fréquente de chute et d’accident.

 

LES ANGLES MORTS : UN DANGER SIMPLE À ÉVITER

Le risque de ne pas être vu par un conducteur automobile et de se retrouver coincé entre le trottoir et le véhicule est relativement simple à éviter. Gardez toujours un contact visuel avec le chauffeur et ne dépassez pas le véhicule par la droite. Le port d’un gilet de visibilité est très recommandé et réduit fortement les risques dans ce cas de figure.

LES BUS : VÉHICULES PRIORITAIRES

N’oubliez pas qu’en ville, les bus sont prioritaires. Soyez très attentifs à l’approche d’un arrêt de bus : le bus devant vous peut freiner brusquement et se rabattre sur la droite. Un bus stationné à un arrêt peut également revenir sur la voie à tout moment. Pour éviter tout danger, ne dépassez jamais un bus par la droite : vous vous trouveriez dans l’angle mort du bus lorsque celui-ci se rabat pour rejoindre son arrêt.

 

GARE AU TRAMWAY ET À SES RAILS

Le tramway est installé dans de nombreuses villes de France. Circulant à vélo, vous cohabitez avec le tramway ! Si une voie est réservée au tram, ne l’empruntez pas à vélo, même si elle est plus rapide. Un tramway est silencieux, vous ne l’entendez pas arriver et vous risquez de le percuter.

Le second risque concerne les rails du tramway. D’apparence inoffensive, ils représentent un réel danger pour les cyclistes ! De largeur légèrement supérieure aux pneus de vélo de ville, vous risquez de coincer votre roue si vous circulez sur une voie de tram. Vous ne pourrez plus diriger votre vélo correctement. Pour éviter ce danger, faites attention où vous posez vos roues. Lorsque vous croisez des rails de tram, assurez-vous de les franchir avec un angle de 60°. Redoublez de vigilance si les rails sont mouillés.

LA PRATIQUE

Le piéton représente lui aussi un danger potentiel. Soyez attentif lors de l’approche d’un passage piéton par exemple, une personne est peut-être déjà engagée et vous devez lui céder le passage. Il arrive aussi qu’un piéton croise la chaussée hors d’un passage piéton. Il a sûrement été attentif aux automobilistes, mais il ne vous a peut-être pas vu si vous êtes en vélo. C’est pourquoi il est important que vous ayez l’œil !

Les dangers proviennent majoritairement des autres usagers de la chaussée. Circuler en vélo est agréable, prenez simplement de bons réflexes ! Observez attentivement autour et à côté de vous, restez concentré et anticipez tout mouvement des autres usagers. Soyez également prêt à vous arrêter à tout moment, gardez les doigts sur les freins pour réagir rapidement.

DES ÉLÉMENTS GLISSANTS SUR LA CHAUSSÉE

Sur sols mouillés, de nouveaux dangers apparaissent ! Des éléments sont rendus glissants par la pluie : plaques d’égout, marquages au sol (passages piétons par exemple), plaque de fer recouvrant une tranchée, grilles d’évacuation d’eau, taches d’huile, etc. Sur sol sec, faites particulièrement attention aux gravillons et feuilles sur la chaussée.

Évitez de rouler dessus, de tourner ou de freiner lorsque vous passez sur ces éléments. Si vous vous rendez compte au dernier moment que vous allez franchir un de ces éléments, ne faites pas de mouvements brusques pour l’éviter, gardez le guidon et le vélo droit.

Vérifiez régulièrement l’état et la pression de vos pneus pour éviter tout incident. Contrôlez également vos freins de manière régulière.

Prenez garde également aux cailloux, bosses et nids de poule. Ce type d’obstacle représente plusieurs dangers : il peut vous faire perdre le contrôle de votre vélo et vous faire tomber. Il peut également endommager votre vélo, ou faire tomber les objets que vous transportez sur votre porte-bagage.

HERVÉ

SPÉCIALISTE CYCLES B'TWIN

L'éclairage est un point crucial pour être bien vu en ville. Dynamo sur le vélo ou petit éclairage amovible sur votre veste... l'essentiel est d'être (bien) vu !

NOUS VOUS RECOMMANDONS ÉGALEMENT NOS CONSEILS VELO

Conseil
Pour profiter pleinement de ses balades à vélo ou optimiser ses déplacements en ville… Difficile de se passer de sacoches et/ou de panier après les avoir testés. Nos conseils pour bien les choisir !
Conseil
Un porte-bébé vélo permet d'accueillir un enfant à partir de 9 à 10 mois (à partir du moment où il est capable de tenir sa tête seul) et jusqu'à 22 kg. Mais comment bien le choisir ?

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE